Actualité Android
Samsung Galaxy Note 7 avion interdit

RUMEUR - Samsung Galaxy Note 7 : procédure de rappel forcé et désactivation à distance des appareils en cas de non-retour

par

Samsung prend les choses très au sérieux, quitte à forcer la main des acheteurs.

Il y a un peu plus d'un mois, Samsung dévoilait son nouveau modèle grand format, à mi-chemin entre smartphone et tablette. Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu et, quelques jours après son premier lancement, des utilisateurs ont remonté via les réseaux sociaux un grave problème de combustion, déclenché par des lots de batteries défectueuses produites par le Sud-Coréen lui-même. Ce couac dans la chaîne de fabrication a généré un bad-buzz sans précédent pour la marque. Loin du profit tant espéré, l'iconique constructeur a dû faire face à des pertes colossales, autant par sa capitalisation boursière que par les coûts engendrés pour réparer ce problème à l'échelle mondiale.

Ces derniers jours, les autorités et compagnies de transport, notamment l'aviation civile, ont décidé d'écarter les risques en bannissant le Galaxy Note 7 à bord de leurs appareils (y compris Air France). Outre ces désagréments, la firme souhaite accélérer le rapatriement des modèles incriminés et éviter que des unités défectueuses continuent à circuler dans la nature.

Un compatriote a ainsi déclaré sur Reddit avoir été appelé par Samsung concernant les conditions de cette campagne de rappel : l'utilisateur français rapporte que tous les propriétaires d'un Note 7 seront contactés par la firme (au minimum ceux qui l'ont acquis par le biais d'un circuit de distribution officiel) pour recevoir gratuitement, à partir du 19 septembre, un nouveau modèle de même coloris ainsi qu'un Gear VR 2016 (qui était déjà offert pour toute précommande). Le colis inclura également un bon de retour préaffranchi afin de renvoyer sans coût supplémentaire l'appareil défectueux.

Samsung Galaxy Note7

Samsung prévient également que tous les Note 7 concernés faisant l'objet d'un rappel seront mis hors service à distance après le 30 septembre afin que les appareils soient bien renvoyés, et non revendus/conservés. Les utilisateurs n'ont donc pas d'autre choix que de suivre la procédure, sans quoi leur smartphone sera automatiquement court-circuité et ne pourra dès lors que servir de presse-papier de fortune...

Nul ne sait comment le constructeur comptera s'y prendre pour envoyer ce signal (quid des appareils éteints/en mode avion ?), mais il est logique que les clients lésés demandent un geste commercial, requête qui sera étudiée par le revendeur ou directement par le constructeur. À voir si cela sera vérifié ou confirmé d'ici à la fin du mois.

Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
less.cro
Y'a que moi qui me pose des question sur la désactivation à distance quant à la légalité du procédé ? Ou quand au controle du smartphone ?

A moins que cela ne passe par le service de Google te dans ce cas désactivable...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
TheDarkgg
less.cro a écrit:Y'a que moi qui me pose des question sur la désactivation à distance quant à la légalité du procédé ? Ou quand au controle du smartphone ?

A moins que cela ne passe par le service de Google te dans ce cas désactivable...


Chaque smartphone vendu dans le commerce à un S/N (sérial number) UNIQUE. Ce qui permet à un constructeur de placer dans une liste noire des smarphones "incorrect" soit à cause de l'utilisateur, vendeur soit directement à cause du constructeur (le cas samsung).
Dans ce cas il est très facile à samsung de désactiver définitivement le portable, soit désactiver des options tels que l'accès à la téléphonie ou à des mises à jour.

A quand le contrôle de ton smarphone ? Il est déjà facilement contrôlable à distance du fait aussi des agence de sécurité national qui font pression chez les constructeur pour laisser des failles afin de pouvoir à tout moment surveiller le contenu du téléphone d'un coupable (prisonnier dangereux, terroriste, ...).

Bienvenue en 2016 ! :D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
less.cro
Toi t'as bien lu les mémoires de Snowden...

Avoir un numéro de série unique , je suis d'accord mais de quelle manière le portable est il rendu inopérant ?
Méthode de S/N sur un réseau et donc blocage et/ou service antitheft de Google et/ou même éteint c'est la NSA qui controle donc ton téléphone n'est jamais à toi (enfin la dernière proposition est déja réelle !)

C'est surtout çà le sens de ma question... Question légalité rendre inopérant un smartphone qu'on t'a vendu, c'est pas légal !!
Signaler Citer
tonysoff
less.cro a écrit:Y'a que moi qui me pose des question sur la désactivation à distance quant à la légalité du procédé ? Ou quand au controle du smartphone ?

A moins que cela ne passe par le service de Google te dans ce cas désactivable...




Oh si tu savais...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
patakana
Effectivement j'ai Samsung au téléphone pour mon note 7,j'en ai profité pour leur poser quelques questions, à retenir que seule la batterie a été changée é, donc pas de modification de forme du téléphone et encore moins d'amélioration de la capacité de la batterie (ce qui aurait pu être un moyen de dédommagement à mon sens).
Signaler Citer