Test
Stick Arcade Nacon   20181204 221059   014

TEST - Stick arcade Daija de Nacon : la bonne surprise du moment pour les gamers fan de versus fighting

par

Nacon a osé se lancer sur les plates-bandes de Razer, Hori et autres MadCatz. Et vous savez quoi ? Nous avons été très agréablement surpris.

Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître pour Nacon et son Daija Stick Arcade. Un stick qui n’a pas grand-chose à envier aux ténors que sont le Panthera de Razer, les Real Arcade de Hori, ou encore le TE2+ de Mad Catz. Il est beau, bien fini, robuste et très agréable à l’utilisation même lors de très longues sessions de jeu.

Stick Arcade Nacon   20181204 221020   010 Stick Arcade Nacon   20181204 221059   014

Le choix de ses composants et sa conception ne laissent planer aucun doute sur sa durée de vie. Bien sûr, il n’est pas non plus exempt de tous reproches. L’absence de bouton de verrouillage des fonctions secondaires et de tout système de sangles pour faciliter le transport aurait certainement mérité plus de réflexion de la part de Nacon. Pour certains, l’impossibilité d’éviter un appui involontaire sur l’une des fonctions secondaires suffira peut-être pour ne pas céder à la tentation quand nous en connaissons les conséquences lors d’un tournoi. Mais tout le monde ne fait pas de la compétition à haut niveau ; ces quelques reproches n’empêchent clairement pas le Daija Arcade Stick de Nacon de s’inscrire dès sa sortie comme un excellent stick arcade – et même l’un des meilleurs.

Agréable et esthétique, il saura trouver son public, probablement plus orienté versus fighting que shoot’em up. Rome ne s’est toutefois pas construite en un jour. Mad Catz aura eu besoin de nombreuses itérations pour atteindre l’excellence avec ses sticks Tournament Edition. Nacon nous a déjà montré avec sa manette Revolution Pro Controller qu’elle a su prendre en compte les retours des joueurs pour proposer une nouvelle mouture plus aboutie, mais sans tout chambouler non plus. Sans nul doute qu’elle en fera de même avec les prochains modèles du Daija. Quand on a la chance de partir sur une base aussi solide, l’avenir ne peut que s’annoncer radieux.

Les plus
  • Design sobre et épuré ;
  • Un stick stable, grâce à son poids et ses matériaux antidérapants ;
  • Une maintenance facile et rapide ;
  • Une prise en main aussi efficace qu'agréable.
Les moins
  • Absence d'un bouton de verrouillage ;
  • Rien n'est prévu pour un transport facile du stick.
Notation
Verdict
18
20

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !