Actualité
Michel Ancel 18 09 2020

Michel Ancel : le papa de Rayman annonce mettre fin à sa carrière, mais rassure quant à WiLD et Beyond Good and Evil 2

par
Source: Michel Ancel

Figure marquante du monde du jeu vidéo et d'Ubisoft, Michel Ancel stoppe tout pour se consacrer aux animaux.

C'est un petit tremblement de terre qui vient de frapper l'industrie vidéoludique et, surtout, les joueurs français, puisque le créateur de Rayman, Michel Ancel vient d'annoncer qu'il mettait fin à sa carrière après 30 ans de bons et loyaux services... via un post sur Instagram. Si de prime abord, nous pensions qu'il s'agissait de second degré, la fin du message évoquant les projets sur lesquels il travaillait et le fait qu'il utilise rarement le réseau social ne laissent que peu de place au doute.

Michel Ancel image

Ainsi, Michel Ancel va désormais se consacrer à sa deuxième qu'est la vie sauvage en ouvrant un refuge animalier. Il rassure les joueurs qui attendent depuis de longues années maintenant ses deux projets vidéoludiques en disant que les équipes sont autonomes depuis de nombreux mois et que tout avance bien, de belles choses étant à venir. En effet, en plus de l'ambitieux Beyond Good and Evil 2 en développement du côté d'Ubisoft Montpellier, il avait ouvert en 2014 Wild Sheep Studio dans la même ville, qui s'atèle depuis des années à la création de WiLD, qui ne s'est plus montré depuis la Paris Games Week 2015...

Les joueurs qui espéraient revoir un jour un nouveau Rayman créé par Michel Ancel n'ont donc plus que leurs yeux pour pleurer. Si vous êtes intéressés par la licence, L'histoire de Rayman aux éditions Pix'n Love est vendu 30 € à la Fnac.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 3 commentaires

Major gunblade
Je portais déjà pas Ubisoft dans mon coeur,au même titre que EA et Activision,mais sans Splinter Cell et sans Michel Ancel y a plus aucun jeu qui peut m'intéresser de chez eux.. mais bon pas grave y a des studios qui méritent bien plus de soutien comme CD Projekt par exemple
Signaler Citer
CasseurOverFlowteur
En meme temps vu que Sony a retiré ses billes de wild sheep studio et qu’ il a une « réputation » au sein d Ubisoft montpellier, rien d étonnant... Le tout en pleine tempête des problèmes interne d’ ubsifot ? Ah les coïncidences...
Signaler Citer