Actualité
SFR logo head

SFR : Numericable ne surenchérira pas, Bouygues pose un ultimatum

par

Amour, gloire et réseau, saison 2, épisode 3.

Alors que Vivendi est entré dans des négociations exclusives avec Numericable dans le cadre de la revente de SFR, Bouygues a proposé une nouvelle offre la semaine dernière, bien décidé à rafler la mise. Vivendi ne semble toutefois pas l'entendre de cette oreille et reste campé sur ses positions : Altice (maison-mère de Numericable) demeure actuellement le seul candidat potentiel.

Fort de ce constat, Altice ne compte pas relever son offre indique le Wall Street Journal, se basant sur les dires d'une personne "proche du dossier". Toutefois, la durée de l'exclusivité des négociations ne court que jusqu'au 4 avril, et il semblerait difficile pour Vivendi d'étudier toutes les possibilités d'ici là et surtout de rendre des comptes à ses actionnaires concernant le refus de la nouvelle offre de Bouygues, supérieure de 1,4 milliard d'euros à celle de son concurrent... Les discussions avec Altice seraient donc actuellement à l'arrêt.

Le géant du BTP a toutefois posé un ultimatum à Vivendi. Son offre rehaussée, s'élevant au total à 13,15 milliards d'euros, n'est valable que pour un temps limité. Après le 8 avril à 18 heures, celle-ci ne sera plus d'actualité. Plus encore, Bouygues somme Vivendi de prendre acte de sa dernière proposition : « En droit des sociétés, Vivendi doit prendre la meilleure décision dans son intérêt. Il a donc l'obligation de revoir notre offre, de la recomparer. C'est une situation nouvelle. Vivendi ne pourra pas prouver sa bonne foi devant les tribunaux s'il continue les négociations avec Numericable. » rapporte Les Echos.

Numericable garde néanmoins dans sa manche de nombreux arguments, à commencer par la rapidité d'exécution. En effet, un rachat de SFR par Bouygues impliquerait que les autorités de la concurrence mettent leur nez dans cette transaction afin de juger si oui ou non le retour à trois opérateurs est envisageable. De ce côté, Bouygues a toutefois mis toutes les chances de son côté en proposant de revendre son réseau à Free en cas de succès. Bref, l'affaire n'est pas encore conclue...

sfr-bouygues-devanture

Commenter 8 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Metalix64
Franchement j'espère que SFR ne partira pas dans les mains de Numéricable ... J’espère que Bouygues gagnera. Car non seulement ça pourra énormément ralentir par exemple le déploiement de la Fibre JUSQU’À L’ABONNÉE car la politique de Numéricable de se coté la est vraiment lamentable, avec justement soit disant le câble aurait la même puissance que la fibre ce qui est impossible car rien ne bas la vitesse de la lumière aujourd’hui. Surtout que aujourd’hui la fibre est loin même très loin d'être utiliser à ça puissance maximal.
Signaler Citer
Nobunagashi
Zer01neDev a écrit:Mouai Numericable, le F.A.I arnaqueur du siècle.
Fibre (By Numericable) ~30M supposé 100M.


Pour ma part chez Numéricable en région parisienne :
- débit théoriqe : 100 Mbps
- débit réel mesuré : 98 Mbps

Mis à part 2 coupures un peu gênantes en un an et demi (j'en avais plus à l'époque chez Free), je n'ai pas à me plaindre de leurs services, d'autant que la présence de boutiques physiques lorsqu'il est question de changer le modem est très appréciable.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zer01neDev
@Nobunagashi
A combien du NRA ?
NRA: 1158M
Débit Contrat 100M
Débit Réel ~30M
Appel S.A.V Payant: Je tombe pas en france, il ne peuvent rien faire je suis trop loin du NRA.
Signaler Citer