Actualité
sfr bouygues devanture

Bouygues de retour dans la course au rachat de SFR ?

par
Source: Bouygues

Martin Bouygues ne souhaite pas laisser SFR à Altice (Numericable).

Alors que tout le monde pensait le rachat de SFR bouclé avec Numericable comme repreneur, Bouygues Telecom revient sur le devant de la scène avec une nouvelle offre.

C'est par le biais d'un communiqué de presse que le géant du BTP annonce son retour dans la course à l'héritage de Vivendi avec une nouvelle proposition comprenant 13,15 milliards d'euros de liquidités, soit 1,85 milliard de plus que sa dernière offre (déjà réhaussée). Le groupe de Martin Bouygues repasse donc devant Altice (maison-mère de Numericable), le chèque de ce dernier ne s'élevant "qu'à" 11,75 milliards d'euros, soit 1,4 milliard de moins que son concurrent.

De plus, Bouygues a fédéré autour de son offre de grands actionnaires industriels et financiers afin d'assurer une pérennité de la fusion Bouygues-SFR, et réitère une nouvelle fois ses engagements concernant l'emploi et l'investissement.

Par ailleurs, Numericable est actuellement dans une mauvaise passe, puisque l'entreprise aurait reçu récemment une demande de redressement fiscal s'élevant à 36,3 millions d'euros, représentant « la TVA impayée par le câblo-opérateur entre 2006 et 2010 ainsi que des charges de prestations de services contestées » d'après l'Express. La somme semble ridicule par rapport aux milliards mis sur le tapis pour le rachat de SFR, mais représente tout de même un peu plus de la moitié des 65 millions d'euros du résultat 2013 de la société. En outre, Patrick Drahi, dirigeant du groupe Altice, ferait également l'objet d'une enquête de la part du fisc.

Vivendi ayant annoncé rentrer dans des négociations exclusives avec Altice pour le moment, ce réhaussement de l'offre de Bouygues ne sera peut-être qu'un coup d'épée dans l'eau, mais cela pourrait également faire pencher la balance à l'issue des trois semaines accordées à la maison-mère de Numericable. Ce qui ferait bien les affaires de Free, qui récupérerait alors le réseau de Bouygues Telecom.

Bref, le feuilleton "Amour, gloire et réseau" n'est pas terminé, et si Altice a remporté la première bataille, la guerre pourrait bien se jouer sur le long terme.

SFR-logo-head

Commenter 2 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Mykkoo
Si Bouygues ne rachete pas SFR, je pense qu'a terme Bouygues tel sera revendu...a Free.

Cette derniere tentative devrait rester sans suite, Vivendi ayant decide de negocier exclusivement avec Numericable(hormis desaccord au bout des 3 semaines)
Signaler Citer