Actualité Xbox One
Ryse Son of Rome   execution

Ryse: Son of Rome - Un tweet de Crytek crée la polémique

par
Source: Twitter

Une histoire de repas tardif...

Cela ne devait être qu'un tweet anodin, partagé par un community manager qui croyait détendre l'atmosphère à bientôt un mois du lancement de la Xbox One et de Ryse: Son of Rome, le jeu dont il est question. Sauf que le message lâché sur le réseau social a créé la polémique. Le voici :

Traduction grossière : "Jusqu'au lancement de Ryse sur Xbox One, nous avons servi plus de 11 500 dîners aux développeurs de la team en plein rush."

Qu'est-ce qui pose souci dans ce tweet ? Le mot "dîner", qui suggère des employés ne comptant plus leurs heures pour terminer le travail. De toute évidence, il ne faut pas se leurrer, tout le monde sait qu'à l'approche de la sortie d'un produit, les équipes qui en sont responsables travaillent d'arrache-pied et font des extras parfois non rémunérés (demandez à ceux qui bouclent des magazines par exemple). Là, le vrai problème, c'est que Crytek a transformé une réalité - un environnement professionnel sous pression - en une fierté. 

D'ailleurs, les internautes, qu'ils soient simples joueurs ou liés au milieu - n'ont pas manqué de donner leur avis, très souvent négatif. Au hasard, nous pouvons lire :

  • "C'est dégoûtant. Un studio très connu ne devrait pas avoir besoin de rusher. N'en faites pas une fierté." (@davidsgallant)
  • "Je pense parler pour les développeurs du monde entier quand je dis que votre fierté est abjecte" (@DavidUzumeri)
  • "Méprisable" (@antumbral)
  • "C'est un RT embarrassant" (@TheKevinDent)
  • "Tandis que le rush est une épidémie dans l'industrie, ce genre de fierté est exaspérant pour la santé des créatifs" (@darklightscraft)
  • "Il n'y a aucune de raison de fanfaronner" (@fiddlecub)
  • "Quelle est la taille de votre studio ? J'essaie de calculer ô combien les employés ont été abusés" (@psychicteeth)
  • "Vous pensez vraiment que c'est acceptable et qu'il y a matière à se vanter !?" (@empika)
  • "Le rush est une réalité. Je ne pense pas que quiconque espère qu'il disparaisse. Mais le fait de s'en vanter ? Oui" (@patrickklepek)

Au milieu de toute cette ire, il y a quand même un peu d'ironie, comme ici : "Allez les gars, et si c'était juste un seul repas pour 11 500 personnes ?" (@MrPope).

En attendant, Ryse: Son of Rome déboulera le 22 novembre. Merci le rush...

Ryse-Son-Of-Rome-

Commenter 8 commentaires

Anonymous
Malheureusement ça doit être plus courant qu'on ne le pense. Je pense que ceux qui ont travaillé sur L.A. Noire, sur tout GTA depuis le III, sur un Halo, Uncharted ou même Assassin's Creed n'ont pas souvent vu leur famille en fin de développement du jeu.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
dodogeek
Ces courant les heures supp pour les devs jeux même quand tu veux postulé ont te dit si tu pense pouvoir soutenir une relation familial correcte tu te mets le doigt dans l'oeil :|
Beaucoup de devs donne de leur temps privès pour finir les jeux dans les délai ou pour les raccourcir :(
Ces vraiment un métier dure certaine personne même dore que 2 heure par nuit voir veilles pendant plus de 48h. :shock:
Donc pour le faire ils faut vraiment être un gros bosseur et être passionnés.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nokia94
Parfois? Ils se font exploiter dans tous les sens et aucune heure supp n'est payée, sauf si le jeu cartonne à la mort et encore mais il ne faut pas se leurrer. Les devs sont pris pour des chiens, c'est écœurant.
Signaler Citer
[HG] TJ619
Qu'est-ce qui pose souci dans ce tweet ? Le mot "dîner", qui suggère des employés ne comptant plus leurs heures pour terminer le travail.


C’est pas plutôt Rush ?
Le rédacteur devait avoir faim
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
GamerXone
Je vois pas ou est le problème ...

Je bosse dans le commerce depuis pas mal d'année et j'ai bossé dans une grande enseigne et a l'approche d'une grosse opération commercial ou les soldes tout le monde est au taquet plusieurs semaines avant la date pour être prêt le jour J .

Seul les gens qui n'ont jamais d'impératif ou de date a respecté râlent et cris au scandale alors qu'il n'y a rien d'extraordinaire dans cette histoire .

C'est bon ils sont pas non plus au bord du suicide chez Crytek :mrgreen:

Que dire alors des stagiaire chinois non rémunéré qui bosse dans la chaine de construction de la PS4 comme des esclave . La oui on pourrais faire une polémique , mais la sérieux stop la connerie .
Signaler Citer
Lordspartan
Steve301187 a écrit:Malheureusement ça doit être plus courant qu'on ne le pense. Je pense que ceux qui ont travaillé sur L.A. Noire, sur tout GTA depuis le III, sur un Halo, Uncharted ou même Assassin's Creed n'ont pas souvent vu leur famille en fin de développement du jeu.


si il n'y avait que ces jeux... après, je ne suis jamais contre un rush :p c'est presque ce que je préfère (bon pas constamment non plus mais je trouve ça cool de bosser 15h de suite (surtout quand c'est pour faire de l'opti), avoir juste le temps de dormir et repartir au front pour avoir un jeu qui poutre tout à la fin) ;)
Signaler Citer