Actualité
gameloft

Gameloft : Vivendi renforce son OPA après le premier refus

par
Source: 20minutes

L'ogre Bolloré ne compte pas lâcher prise face aux frères Guillemot. Une guerre de Bretons en vue ?

Le feuilleton Ubisoft vs Vivendi continue aujourd'hui. Pour rappel, la société du groupe Bolloré avait lancé une offre d'achat publique envers Gameloft ce que cette dernière a refusé catégoriquement hier. Mais Vincent Bolloré ne compte pas en rester là.

gameloft

En effet, le président directeur général du groupe Bolloré vient aujourd'hui de relancer son offre, en la rehaussant de 20 %. Ce qui signifie que Vivendi souhaiterait racheter à hauteur de 7,20 € chaque action, contre 6 € précédemment, et indique au passage qu'il possède depuis le 23 février 2016 plus de 15 % du capital d'Ubisoft. Vincent Bolloré ne compte donc pas lâcher l'affaire, encore  moins après les propos d'Yves Guillemot tenus il y a quelques jours. La Bourse accueille quant à elle très bien cette nouvelle offre d'OPA, avec une montée de 9 % du chiffre de Gameloft et de 6,2 % pour Ubisoft.

Reste à savoir si Vivendi compte continuer une tactique de rachat agressive, au risque de voir certains développeurs quitter le navire en quête de studios plus tranquille.


redacteur vignette clint008  Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC - Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Il est totalement idiot de faire ca hormis racheter les licence. Une fois acheté y aura une vague de licenciement ou de démission. A ce tarif autant partir de zéro. Au lieu d'emmerder le monde après nous avoir créé cette activision et aider a pourrir et salir le jv.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
L.J.
Jaiden a écrit:Il est totalement idiot de faire ca hormis racheter les licence. Une fois acheté y aura une vague de licenciement ou de démission. A ce tarif autant partir de zéro. Au lieu d'emmerder le monde après nous avoir créé cette activision et aider a pourrir et salir le jv.


Exacte enfin un qui comprend... Chez ubi on a le logo noir sur les réseaux sociaux sociaux...
Signaler Citer
Anonymous
Ubisoft n'a que le logo noir pour Montréal pas les autres.
Mais clairement, Vivendi a une approche ultra fumeuse, ça fait cher le rachat de licence.
Pour une synergie quand même assez fumeuse !
enfin, on verra la suite, mais ils veulent racheter au prix fort Ubisoft car 7€20, on est limite au plus fort de la compagnie. Mais jamais ils ne rentabiliseront ça !
Et tous les pontes Guillemot et compagnie vont quitter le navire après. ça va être chaud.
Y'a des moments des fois où on se demande où ils ont la tête.
par contre, d'aller demander une participation du gouvernement du canada, c'est vraiment moche comme attitude aussi :/
Signaler Citer