Actualité
ubisoft logo

Ubisoft vs Vivendi - Yves Guillemot : "Ils ont déjà cassé la porte, ils ne peuvent pas la briser encore plus"

par
Source: Le Figaro

Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, a rappelé que l'indépendance d'Ubisoft était primordiale. Il tacle vivement les agissements de Vivendi.

Hier, Vivendi est passé à l'attaque en ouvrant une OPA sur Gameloft. En filigrane, nous pouvons y voir une menace directe à l'encontre d'Ubisoft, le groupe de Vincent Bolloré détenant désormais 15 % du capital de l'éditeur français. Dans un entretien accordé à nos confrères du Figaro, Yves Guillemot est resté ferme sur le cas Vivendi et a rappelé qu'Ubisoft devait conserver son indépendance à tout prix. Pour ce faire, le PDG a présenté un plan sur trois ans à ses actionnaires. Le but ? Augmenter au maximum la rentabilité pour rassurer les actionnaires. En 2019, la marge opérationnelle devrait passer à 20 % sur un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros (+ 60 %).

ubisoft Yves Guillemot 1

Yves Guillemot a expliqué n'avoir eu aucun contact avec Vincent Bolloré, alors même qu'il a demandé des précisions sur ses intentions :

La première étape dans une alliance, c'est d'apprendre à se connaître. Cette étape ne s'est pas bien passée, puisqu'ils ont acheté des titres sans nous prévenir... Cela a installé le doute sur leurs intentions réelles. Mais nous avons ensuite étudié en interne ce que pourrait nous apporter ce groupe. Nous travaillons déjà avec Vivendi : nous achetons ponctuellement des espaces publicitaires chez Canal +, ou des droits chez Universal afin d'intégrer leurs chansons dans notre jeu Just Dance. Mais aller plus loin n'est pas dans l'intérêt d'Ubisoft.

Au passage, il se permet même une petite pique :

Prenez Studio Canal, qui est un acteur assez local : ce n'est pas un partenaire privilégié pour nous. Nous travaillons avec les grands studios d'Hollywood, capables d'investir de gros budgets dans nos films. Le film Assassin's Creed, qui sort en fin d'année, c'est autour de 160 millions de dollars de production, auxquels vont s'ajouter 100 millions de dollars en marketing. C'est l'une des plus grosses sorties de la Fox cette année. Nous préférons travailler avec le top 5 du secteur plutôt qu'avec le numéro 10.

Yves Guillemot l'affirme et le répète, il goûte peu à la manière dont Vivendi agit :

Ils ont déjà cassé la porte, ils ne peuvent pas la briser encore plus. La méthode du contrôle rampant n'est satisfaisante ni pour nos actionnaires ni pour nos employés. Cela a pour but d'utiliser la société dans une constellation d'entreprises, et non de favoriser la croissance et l'évolution d'Ubisoft. Cela ne correspond pas à ce qui est bon pour le futur de notre entreprise.

Il rappelle ensuite l'importance de l'indépendance :

L'industrie du jeu vidéo est faite de ruptures technologiques et de paris sur l'avenir. Regardez la Wii. Au départ, tout le monde prédisait l'échec de Nintendo avec cette console. Or, nous avions perçu son potentiel, qui était de rendre le jeu vidéo plus accessible. C'est comme ça que nous avons produit Les Lapins Crétins et Just Dance, des licences qui nous ont permis de vivre très longtemps et que nous continuons de développer. Une grande structure aurait trouvé fou d'aller sur la Wii… Plus récemment, les personnes externes à l'industrie pensaient que nous étions des dinosaures, sans aucune chance face au jeu sur smartphone et au free-to-play. Or, nous avons au contraire encore plus investi sur les consoles et préparé le développement de nouvelles licences, comme Watch_Dogs. Ce titre fut le meilleur lancement mondial d'un jeu vidéo à sa sortie, en 2014. L'industrie du jeu vidéo, c'est une prise de risque permanente, qui est fortement diminuée quand vous avez 30 ans d'expérience dans le métier. Faire rentrer des gens externes à des postes décisionnels peut avoir un impact négatif sur la société.

Au final, le bras de fer continue, mais Ubisoft ne lâchera rien.

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
DantePeace
ariakas a écrit:son message est très cohérent et justifié.
Maintenant, Vivendi veut en faire en effet une partie de son projet canal etc...
à voir la suite



Completement d'accord. Puis vaut dire que ce grand "genie" de Bolloré (pour ne pas l'insulter) a fini d'enterrer Canal+, se serait dommage qu'il détruise (un peu plus) Ubisoft
Signaler Citer
daerlnaxe
La réalité c'est qu'Ubi devrait éventuellement voir pour émettre plus et de fait récupérer une partie de son capital ou bien racheter de ses parts et d'urgence s'il ne veut pas être dans la mouise Vivendi est à vomir et c'est la faute des gouvernements Français successif qui ont tout fait pour laisser ce groupe se goinfrer au mépris des lois anti trust.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
bignoze1
N’essayez pas de défendre ubisoft, ils n'ont pas besoin de vivendi pour flinguer des licences et donc petit à petit leur image.
Bolloré c'est un riche qui veut se payer des médias, des journaux pour avoir de l'influence et maintenant ça passe aux studios de jv.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
on ne peut pas plaire à tout le monde.
En attendant Ubisoft a fait parlé de lui et c'est une entreprise mondialement reconnue.
Tu peux ne pas l'apprécier, mais bon, on a le droit de défendre l'indépendance d'Ubisoft et de ne pas être d'accord sur le fait qu'ils flingueraient des licences.
Il faut savoir différencier son opinion personnel de la stratégie globale du groupe.
On ne peut pas dire que Ubisoft se repose sur ses licences, ils se renouvellent et ils ont des jeux en préparation. D'où notamment un ralentissement des sorties d'AC pour justement laisser la place aux nouvelles licences et projets du groupe.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
bignoze1 a écrit:N’essayez pas de défendre ubisoft, ils n'ont pas besoin de vivendi pour flinguer des licences et donc petit à petit leur image.
Bolloré c'est un riche qui veut se payer des médias, des journaux pour avoir de l'influence et maintenant ça passe aux studios de jv.

Ca aurait été vrai si Bollore n'avait pas déjà reunit Blizzard et Activision et fait de ce dernier l'entreprise la plus crasseuse du JV faisant passé EA pour des bons ..
Signaler Citer