Actualité
vignette icone head logo bouygues telecom

Bouygues Telecom : « No Rage », Free n'est pas rose

par

C'est au tour de Bouygues Telecom de réagir à l'arrivée de Free sur le marché.

Ce n'est plus un secret pour personne, hier, un quatrième opérateur physique est arrivé sur le marché de la téléphonie mobile : Free Mobile. Énorme tapage médiatique réalisé par la société de Xavier Niel, qui propose des forfaits environ deux fois moins chers que les concurrents en place. Ces derniers n'ont pas tardé à réagir.

Après Orange et SFR, c'est au tour de Bouygues Telecom de donner son avis via sa page Facebook sur le vent de liberté et de révolte qui souffle actuellement sur les utilisateurs de téléphones portables. La première étape du commentaire consiste à décrédibiliser Xavier Niel et sa présentation agressive d'hier par des compliments sarcastiques, mais l'opérateur qui est le seul à n'avoir jamais fermé sa page aux commentaires des clients se veut ouvert d'esprit et entame le dialogue, un point positif en ces temps de crise.

Le second point de l'argumentaire de Bouygues est de relever les zones d'ombres des forfaits de Free et de retourner à son nouveau concurrent sa propre arme qu'est la marge effectuée, non pas sur ses forfaits mobiles cette fois-ci, mais sur ses box ADSL.

Il faut bien le dire quelques éléments restent à éclaircir dans ces nouvelles offres :
1-      Le prix des mobiles : par exemple, l’iPhone 4S 16 Go vous serait proposé à 720 € via un crédit « gratuit » de 36 mensualités de 20 €. Gratuit ? Nous proposons aujourd’hui  ce mobile pour 600€ sans engagement, la gratuité semble donc avoir un prix… 36 mois est un engagement extrêmement long au regard de la durée de vie moyenne des smartphones qui est de 21 mois et si le forfait est sans engagement, le crédit vous engage pour longtemps avec des contraintes fortes.
2-      Les tarifications en roaming qui ont été présentées comme nettement moins chères que celle des autres opérateurs ne le sont en fait que sur quelques pays… sur les autres pays, elles sont au même prix ou plus chères.
3-      Le réseau : le discours sur le sujet manque pour le moins de précisions, quel débit proposé ? Aucune info sur le sujet, des limites sont-elles à anticiper ? L’avenir nous le dira.
4-      Personne ne peut proposer de forfaits à 0 € sans faire de marge par ailleurs, c’est donc que la box est sans doute plus que rentable, un prix à revoir peut-être ?

Si le premier point aura marqué déjà plusieurs utilisateurs, le second était resté jusqu'à présent dans l'ombre. Effectivement, si près d'une soixantaine de pays bénéficient d'un tarif réduit, les autres sont payés au prix fort (voir grille tarifaire de Free), mais ne vaut-il pas mieux 58 pays dans lesquels il est possible d'appeler pour environ 0,50 €/min plutôt qu'aucun ?

Quoi qu'il en soit, Bouygues termine son argumentaire en rappelant ses excellents faits d'armes en terme de service clientèle et prévoit de proposer de nouvelles offres très prochainement. Seront-elles suffisantes pour entrer en concurrence ? Wait & See.

logo-bouygues-telecom

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
dodogeek
Ces clair que sur le premier point ils ont pas tord, mais rappelons que b&you ne font pas d'offre pour les portable ce payant tous cache et est à 34,99€ pour le tout illimité. :roll
Alors que là pour 34,99/mois tu a le téléphone compris jusqu'à la fin du crédit
Et qui nous dit qu'après résiliation ou pendant la durée de l'abonnement tu peut pas appeler 3244. Et payer cache ce qu'il te reste de crédit. :excl
Signaler Citer
FishFindus
Pas tord pas tord ...
Si on s'en tient aux téléphones proposés chez les deux opérateurs, voici deux exemples :
Samsung GS2 : 541 chez free, 559.90 chez bouygues en carte prépayée parce que j'ai pas vu d'autres offres sans engagement sur bouyguestelecom.fr.
Samsung G Ace : 220.76 chez free, 299.90 chez bouygues en carte prépayée parce que j'ai pas vu d'autres offres sans engagement sur bouyguestelecom.fr.
Pour le moment j'ai tout comprit.
Signaler Citer