Test
Life is Strange 2 03 20 08 2018

TEST - Life is Strange 2 : notre avis après l'épisode 1, Roads

par

Life is Strange 2 : Sean et Daniel Diaz se lancent dans un vrai road trip, mais ce début d'aventure reste très sage.

Dontnod Entertainment a beau avoir développé les très sympathiques Remember Me et Vampyr, le studio français est surtout connu dans le monde entier pour avoir conçu Life is Strange, jeu narratif et épisodique à succès qui suivait une tranche de la vie de Max, jeune femme pouvant remonter le temps. Le titre a eu droit à un prequel développé par Deck Nine Games, mais le studio français reprend le contrôle pour cette suite, Life is Strange 2.

Ce premier épisode de Life is Strange 2 pose des bases solides pour la suite.

Dites adieu à Max, Chloé et l'Oregon, Life is Strange 2 nous emmène cette fois un peu plus dans le nord avec Sean et Daniel, qui vivent avec leur père Esteban à Seattle. Une famille monoparentale immigrée du Mexique très classique, le père est mécanicien, le jeune Daniel se prépare pour Halloween et Sean, adolescent et héros de cet opus, s'organise quant à lui pour aller à une fête avec sa meilleure amie et tenter de draguer une jolie fille. Bref, tout va bien pour tout le monde, mais ce n'est que le calme avant la tempête, et sans crier gare survient un terrible évènement.

Life is Strange 2 05 20 08 2018Vous en dire plus sur cet élément perturbateur serait du spoil, mais de toute façon, nous aurions bien du mal à vous le décrire, car pendant cette séquence, le jeu a décidé de ne pas afficher notre personnage au bon endroit (il trainait au loin, à plusieurs mètres, dans une position ridicule). Cette scène qui devait être le climax de ce début d'aventure nous a donc surtout fait rire (en plus de nous agacer, il est vrai), en espérant que ce gros souci qui casse totalement l'immersion soit corrigé sur PC au lancement de Life is Strange 2. À noter que nous avons par la suite refait une partie (pour essayer d'autres choix), et cette fois, Sean était bien affiché. Quoi qu'il en soit, ce n'est que le début de l'aventure et le jeu de Dontnod Entertainment se transforme rapidement en road trip qui semble mélanger The Last of Us (sans les Claqueurs, même si une référence au jeu de Naughty Dog est faite à un moment) et Chronicles. Sean et Daniel se retrouvent en effet à « fuir » Seattle, souvent dans des environnements forestiers. Sauf que nous sommes ici dans la cambrousse américaine, avec ses stations-service et surtout de bons rednecks racistes qui ont hâte que le « Mur » soit construit et qui n'apprécient donc pas trop la présence des deux frères d'origine mexicaine. Ce premier épisode est surtout là pour nous présenter les personnages et poser les bases de Life is Strange 2, beaucoup de questions sont laissées sans réponses à la fin de Roads, qui se termine en deux petites heures seulement. Au moins, la conclusion est assez soignée pour nous donner envie de découvrir la suite des évènements.

Concernant le gameplay, Life is Strange 2 est terriblement classique. Ici, pas question de retourner dans le temps avec des super-pouvoirs, Sean ne peut rien faire d'exceptionnel et nous nous retrouvons avec la même jouabilité qu'un jeu de Telltale Games, où le joueur ne contrôle que les déplacements. Bon, les choix sont toujours de la partie, mais encore une fois, ils ne changent pas réellement les évènements qui surviennent, seulement leur façon d'arriver. En clair, si le jeu veut que cela se passe, cela se passera, qu'importe le choix effectué. Pour le moment, quelques choix restent d'ailleurs sans conséquence, mais elles devraient logiquement arriver dans le prochain épisode. Le jeu laisse tout de même le joueur libre des mouvements de Sean, il est possible de discuter avec quelques PNJ, d'examiner de nombreux objets, de lancer des dialogues avec Daniel et même d'acheter des objets, à condition d'avoir assez d'argent. C'est sympathique, mais il n'y a vraiment rien de neuf ou transcendant dans le gameplay.

Life is Strange 2 06 20 08 2018Visuellement, eh bien, Life is Strange 2 n'évolue pas beaucoup. Nous retrouvons là des graphismes très moyens avec des animations faciles très pauvres, des textures qui manquent clairement de détails et même quelques rares bugs de collision. Mais les développeurs ont voulu conserver le style de graphique cher à la série, avec des couleurs vives presque en cel-shading, ce qui donne tout de même à l'ensemble un certain cachet très plaisant. La partie sonore est quant à elle très bonne, avec des voix anglaises très crédibles et une bande originale Rock Indé / Folk qui ponctue certaines scènes majeures.

Ce premier épisode de Life is Strange 2 pose donc des bases solides pour la suite. Même s'il ne brille en rien de par son originalité, Roads a été très plaisant à parcourir et l'envie de connaître la suite de l'aventure de Sean et Daniel se fait sentir. Ce qui est un peu l'essentiel dans un jeu narratif épisodique, il faut l'avouer.

Note : test réalisé à partir d'une version PC (Steam).


redacteur vignette clint008 Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC - Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton
Les plus
  • Les choix intéressants...
  • Quelques idées dans le gameplay...
  • De bonnes bases pour la suite
  • Les personnages attachants
  • L'histoire qui oscille entre le road trip et le fantastique
Les moins
  • ... mais qui n'influent pas toujours sur l'histoire
  • ..., mais un gameplay ultra classique
  • Un gros bug pendant LA séquence d'introduction
  • Visuellement pas folichon
Notation
Graphisme
14
20
Bande son
17
20
Jouabilité
15
20
Scénario
16
20
Verdict
15
20

Commenter 1 commentaire

Nicolas Balaguer
On dirait que ce LiS 2 s'apparente plus à Before the Storm, mais l'histoire reste intrigante. Question : À quoi sert d'acheter des objets s'il y a peu de mécaniques de gameplay ? J'imagine que c'est simplement esthétique, non ?
Signaler Citer