Test
Batman The Enemy Within key art

TEST - Batman: The Enemy Within - Notre avis après l'épisode 1, c'est déjà mieux que la Saison 1

par

BATMAN: The Telltale Series - The Enemy Within : Après une première saison très moyenne, Telltale revient avec un nouveau jeu Batman fractionné. Enfin du mieux ?

Après le très moyen Batman: The Telltale Game SeriesTelltale Games ne lâche pas l'affaire et nous en propose une suite directe avec Batman: The Enemy Within. Bon, officiellement, en France, le jeu s'appelle Batman : L'Ennemi à l'Intérieur, mais vous comprendrez pourquoi nous préférons le titre original. Le studio a-t-il réussi à corriger le tir et à ne pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé ?

Test réalisé à partir d'une version PS4.

Batman : The Telltale Series

25,76€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 25,76€.

Premier point, oh miracle, la traduction française. Contrairement à l'effroyable localisation du précédent jeu, ici, quasiment aucun souci à signaler : une lettre manquante, un « ces »/« ses » pas très bien senti et un bloc de texte annexe laissé en anglais, ce n'est pas parfait, mais comparé à ce qu'il y avait auparavant, c'est le jour et la nuit. Mais bon, ne jetons pas des fleurs non plus, une traduction correcte, c'est le minimum syndical, pas non plus une qualité à souligner.

Ce point écarté, parlons du jeu en lui-même. Le gameplay, déjà, est la suite directe de la première saison, clairement. Il y a toujours ces QTE avec des touches ou combinaisons de touche, des associations simplistes à faire en reliant des éléments du décor, des lieux à analyser avec des drones... C'est basique, mais efficace, le titre se débarrassant même du superflu pour se limiter aux actions qui servent la narration : adieu la fausse jauge qui se remplissait dans les combats avant de lancer un assaut final, par exemple, elle qui ne servait à rien.

Aussi, là où le jeu nous proposait de prévoir notre attaque sur un groupe en choisissant une liste d'action, nous sommes ici invités à choisir entre deux types d'approches au sein du combat. L'impression d'avoir un récit interactif et pas une vraie expérience ludique est donc plus importante que jamais, mais au final, plutôt que d'essayer d'importer des idées de gameplay qui ne fonctionnent pas, c'est peut-être mieux.

La narration d'ailleurs, est ici bien plus passionnante que les derniers épisodes de la première saison. Nous suivons ici Bruce Wayne, quelque temps après les évènements contre Double-FaceLady Arkham et compagnie, alors que l'Homme-Mystère est de retour en ville. Des années après avoir fait régner la terreur sur Gotham, le méchant aux énigmes cyniques est de retour, avec son charisme indéniable et ses pièges sadiques qui font de lui un vilain très intéressant. Il a cependant ramené malgré lui l'Agence, une mystérieuse organisation gouvernementale qui va s'immiscer dans les affaires de la ville et du GCPD pour tenter de capturer l'Homme-Mystère, qu'elle chasse depuis longtemps.

Commenter 1 commentaire