Actualité Geek
Ubisoft logo black noir

Ubisoft : Tommy François mis à pied, Maxime Beland démissionne et un inconnu renvoyé de Toronto

par
Source: Stephen Totilo

Le studio a bien décidé de prendre des mesures concrètes et commence déjà à faire le ménage.

Dans les locaux d'Ubisoft, l'ambiance ne doit pas être à la fête malgré l'été. Des langues se délient et dévoilent des affaires de harcèlements et d'agressions sexuelles, notamment de la part de Tommy François, vice-président de la ligne éditoriale d'Ubisoft Montreuil qui est au cœur d'une enquête publiée par Libération cette semaine. Le studio avait déjà annoncé la mise en place de plusieurs mesures, mais des sanctions ont déjà été prises.

Ubisoft logo black noir

Stephen Totilo, rédacteur en chef de Kotaku, vient ainsi de partager un communiqué d'Ubisoft dans lequel le studio affirme que Maxime Berland, vice-président de la ligne éditoriale d'Ubisoft Toronto, a démissionné, mais l'enquête ouverte contre lui est toujours en cours malgré son départ volontaire. De son côté, son homologue à Paris Tommy François a été mis à pied en attendant les résultats d'une enquête, et Ubisoft indique également avoir licencié une autre personne à Toronto, sans en dévoiler l'identité. Tous les regards se tournent évidemment vers Andrien « Escoblades » Gbinigie, Product & Brand Marketing des Watch_Dogs, qui s'était excusé publiquement après avoir été accusé de plusieurs agressions sexuelles. Le studio conclut son communiqué :

Ubisoft ne tolérera pas les fautes professionnelles et continuera de prendre des mesures disciplinaires contre toute personne qui se livre à du harcèlement, de la discrimination et d'autres comportements qui enfreignent notre Code de bonne conduite.

Le studio semble bien déterminé à faire le ménage dans ses locaux, et c'est bien mieux pour son image, car le studio organisera le 12 juillet prochain l'Ubisoft Forward, une présentation à suivre en ligne, mais déjà entachée par ces affaires. Nous devrions notamment y retrouver Assassin's Creed Valhalla, mais pas son directeur créatif, qui a quitté le projet depuis quelques jours. Le titre est disponible en précommande à la Fnac contre 69,99 € avec un steelbook offert.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
andersfriden
si toutes ces accusations sont fondées, c'est bien fait pour eux. Il est temps que les choses changent, on ne doit plus pouvoir agresser des femmes en toute impunité (des hommes également, mais ils sont beaucoup moins touchés) et que celles-ci soient obligées de garder le silence, voire se sentent coupables.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
DplanetHD
Enfin Ubisoft commence à faire le ménage dans ses rangs !
C’est vraiment pas trop tôt…

En souhaitant qu’ils aillent jusqu’au bout et prennent vraiment des mesures qui ne permettent plus à des comportements aussi odieux d’être tolérés sans aucune sanction…
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vanou
Des gestes concrets c’est mieux que des beaux discours ! On peut espérer qu’enfin les choses vont changer et que ces environnements dégradants de beaufs écervelés ayant pas dépassé la mentalité du collège va se terminer.
Signaler Citer