Actualité PS3
VIOLENCE jeux video Huutajat 01

Violence dans les jeux vidéo : moins de stress, moins d'agressivité

par
Source: TAMIU

Une étude de la Texas A&M University indique que jouer régulièrement à des jeux vidéo violents serait plus bénéfique qu'il n'y parait.

Parmi toutes les études réalisées sur les jeux vidéo, celle de la Texas A&M University est sans doute la plus intéressante. En effet, après le moine bouddhiste qui enchaîne les frags sur Call of Duty, les conclusions du rapport laissent songeur et abordent différemment la question des jeux vidéos violents.

VIOLENCE_jeux_video Huutajat_01

En prêtant attention aux propos du Dr. Christopher J. Ferguson, nous apprenons que les jeunes adultes (homme et femme) qui jouent régulièrement à des jeux vidéos violents gèrent leur stress et leur agressivité d'une meilleure manière que les adultes qui ne jouent pas. Par ailleurs, le niveau de déprime serait moins bas chez les joueurs.

« Dans cette étude, 103 jeunes adultes ont reçu une tâche frustrante à faire. Certains n'ont pas touché à un jeu vidéo, d'autres n'ont pu jouer qu'à un jeu vidéo non violent et la dernière catégorie à eu en main un jeu vidéo violent, soit abordant le thème du bien et du mal, soit un titre dans lequel le héros est un méchant.

Les résultats suggèrent que les jeux vidéo violents réduisent le risque de dépression et les sentiments d'hostilité. »

L'étude du Dr. Christopher J. Ferguson ne met en évidence aucune relation entre les comportements agressifs et les jeux vidéos eux-mêmes. Le résultat pourrait, selon le scientifique,  aider à trouver d'autres manières de gérer son stress et son agressivité : « il semble que jouer à des jeux vidéo violents permet d'être moins déprimé, moins hostile envers les autres ».

Toutefois, il est bien précisé que cette étude doit faire l'objet de recherches supplémentaires pour compléter certaines données.  Le scientifique a également indiqué que les jeux vidéo pourraient être utilisés en thérapie avec les adolescents pour les aider à surmonter leurs frustrations vis-à-vis de la vie quotidienne sans pour autant générer des comportements à risque. En France, psychanalyste Michael Stora obtient des résultats parfois inattendus en utilisant les jeux vidéo dans le cadre des thérapies qu'il prodigue à ses patients.

Enfin, rappelons que les jeux vidéo doivent être avant tout un plaisir qui ne doit pas couper le joueur de tout lien social pour éviter de tomber dans une spirale d'addiction qui serait néfaste, tant pour l'individu que pour son entourage.

Mafia-II_Betrayal-of-Jimmy-2
Mafia II

 

Commenter 39 commentaires

Spezetois
C'est bien vrai. J'ai toujours pensé comme ça et je suis quelqu'un de calme comparé à mes amis qui jouent moins voire très peu. Car mieux vaut se défouler dans un jeu vidéo que sur la tête de quelqu'un d'autre.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
snake_jack
Spezetois a écrit:C'est bien vrai. J'ai toujours pensé comme ça et je suis quelqu'un de calme comparé à mes amis qui jouent moins voire très peu. Car mieux vaut se défouler dans un jeu vidéo que sur la tête de quelqu'un d'autre.


Èxactement comme toi ;)

Mais bon ça dépend des gens aussi. Certains savent faire la différence entre le jeu et la réalité et d'autres non.
Signaler Citer
megadeath
ben ouais voilà.. perso, je préfère voir des gosses de 15-16 ans se défouler sur GTA4 en tuant des gens, explosant des voitures, faire des cascades, etc.. que de les voir trainer dans les rues en agressant les passants, volant ou brûlant des voitures, mettre leur vie en danger pour se montrer face à leurs potes.. etc..

ceux qui disent que les jeux vidéos conduisent la violence, ces gens-là n'ont jamais joué a rien et je suis sur qu'ils prendraient un grand plaisir à y jouer..

et quand aux quelques cas ou des jeunes se prennent pour les héros de leurs jeux et font comme eux.. ben faut arrêter et quand même avouer qu'à la base ils ont un gros problème dans leur tête et si ça n'avait pas été avec un jeu, ça aurait été avec un film..
Signaler Citer
chronoss2
Ils sont incroyables un jour c'est blanc un jour c'est noir. Je crois que c'est quand même relatif aux personnes qui jouent. Par exemple, je ne prends aucun plaisir à conduire une voiture dans GTA et écraser les piétons alors que d'autres me disent : "wow c'est trop bien dans GTA je passe mon temps à écraser les piétons", mais je prends un pied fou en déchiquetant les monstres dans God of War. Chacun voit le jeu comme il le veut, du moment que ce soient les adultes qui jouent à ces jeux pour adultes. Des mineurs qui y jouent je trouve ça vraiment limite et c'est une autre histoire.
Signaler Citer
Rain
snake_jack a écrit:Faut arréter là hein les gars qui ont 12 15 ans si ils se limitaient aux jeux que le PEGI leur donnent ils devraient passer leur temps sur les lapins crétins et autres...


La norme PEGI (qui est vraiment complète et indispensable) n'est pas faite pour avertir (et pas interdire) les enfants, mais les parents. A ces derniers de se renseigner si tel ou tel jeu est adapté à leur gosse ;)
Signaler Citer