Actualité Xbox 360
microsoft

Microsoft songe à des représailles suite aux points volés

par
Source: Kotaku

La victoire des pilleurs de codes a été de courte durée, Microsoft vient d'invalider tous ceux obtenus via le générateur.

xbox-live-2100-microsoft-points-card-for-xbox-360-18312552.

Après la duplication de quelques points Microsoft par un générateur pirate, la firme de Redmond a reporté une perte, ou plutôt un manque à gagner, de 1.2 million de dollars. Les pirates se sont gorgés de points gratuits, d'accès libres de 48 heures au Xbox Live Gold et de quelques accessoires Halo Reach avant que le géant de l'informatique ne s'en rende compte.

Après que le site ait cédé sous les requêtes, Microsoft vient d'entreprendre les procédures pour annuler les codes obtenus non légalement et son service de modération examine si ceci est une violation des conditions d'utilisation du Xbox Live. Comme nous le savons déjà, la violation des conditions est passible d'un ban du Xbox Live, mais il n'est pas encore certain que le couperet tombera.

L'affaire est maintenant entre les mains de l'équipe de modération du Xbox Live et il se pourrait bien que les points gagnés grâce au générateur pirate disparaissent comme neige au soleil, et que les petits malins écopent d'un ban.

free-microsoft-points2

Commenter 12 commentaires

Anonymous
SpiritOfSilver a écrit:Et comment il enlève les points sans savoir si le code a été volé ou acheter vu qu'il son identique ? Et comment il font pour ceux qui ont dépenser tout leurs points pour les enlever ? ^^

On n'achète pas des codes de 160 MS Points...
Signaler Citer
Master22213
C'est la moindre des choses que Microsoft émette des sanctions. Par contre, je serais plus pour sanctionner la personne qui est à l'origine de ces points volés. Certains (surtout des enfants) ont peut être utilisé ses points sans avoir réellement conscience qu'ils avaient été volés.
Signaler Citer
arthurfrenchy
Je ne suis pas d'accord.

C'est le role de microsoft de faire en sorte que ce genre de chose n'arrive pas. C'est comme si un gérant laissait son magasin sans surveillance, il ne peut s'en prendre qu'a lui même si il y a des vols.

Par conséquent, il n'est pas normal que Microsoft s'en prenne à ses "clients" pour un travail que ses techniciens aurait du faire.
Signaler Citer