Actualité
Europe telecommunications flux

Europe : les frais de roaming bel et bien supprimés d'ici décembre 2015

par
Source: Communiqué

Un grand pas pour l'Europe, un soulagement pour tous les utilisateurs.

Le texte de loi portant sur la fin des frais d'itinérance en Europe, voté le mardi 18 mars 2014 par la Commission Européenne, puis soumis au Parlement Européen, a été adopté par les eurodéputés.

La voix du peuple a été entendue. En effet, à partir du 15 décembre 2015, les opérateurs ne pourront plus « surfacturer » l'itinérance à leurs utilisateurs, sous prétexte qu'ils utilisent leur téléphone sur le sol étranger. D'ici un peu plus d'un an, les appels, SMS et la data (internet mobile) ne seront plus sujets à des coûts supplémentaires. Cette suppression est une mesure phare du texte voté aujourd'hui, et cela s'accompagne d'une volonté « d'améliorer la gestion du spectre radioélectrique pour développer la 4G et la 5G en Europe ».

Le but est donc d'unifier l'Europe du numérique sous la même bannière, et que les utilisateurs de toute l'Union Européenne puissent communiquer librement, sans « avoir peur d'une facture exorbitante ».

Cette disparition des frais de roaming est une victoire, même si les opérateurs avaient déjà anticipé cette mesure en intégrant certains, voire la totalité, des pays d'Europe à leurs forfaits. Toutefois, l'acte voté est loin de faire l'unanimité. L'adoption du texte peut très bien être repoussée par les opérateurs en faisant pression sur les gouvernements, sans mentionner le fait que les États membres de l'UE ne soient pas obligés de se pencher sur cette affaire dans l'immédiat. Réponse le 15 décembre 2015, lors de la mise en application de cette directive.

À noter que la neutralité du net a également été revue lors de cette session plénière. Ainsi, « les fournisseurs d’accès à internet ne pourront plus bloquer ou ralentir les services internet de leurs concurrents ».

drapeau-europe

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Daliwin
Très bonne nouvelle, quelqu’un c si cela prend en compte les sms et data gratuit que l'on a avec son forfait ? ou bien il faudra toujours payer mais au même tarif que si l'on se trouvait dans son pays d'origine
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Bérenger L.
Les conditions d'utilisation seront spécifiées par les opérateurs, par exemple ils pourront imposer une limite inférieure à celui de votre forfait (1 Go en Europe sur vos 3 Go…). Bref, je ne peux pas te répondre dans l'absolu :|
Signaler Citer