Actualité
dice logo head vignette 21022011

DICE livre son avis sur la condamnation du marché de l'occasion

par
Source: CVG

Patrick Back nous donne les plus et les moins d'une condamnation.

Le marché de l'occasion est au centre de tous les débats et de toutes les attentions depuis quelque temps, surtout depuis que des rumeurs indiquant que la PlayStation 4 et la Xbox 720 pourraient introduire un système anti-occasion sont apparues sur la Toile. Et il n'y a pas si longtemps, le studio DICE (Battlefield 3) a livré son opinion sur une telle pratique, par l'intermédiaire de Patrick Bach, producteur délégué et CEO intérimaire.

À en croire DICE, condamner les jeux de seconde main est une stratégie aussi à la fois positive et négative. Négative dans le sens où, oui, effectivement, les consommateurs devront payer plus cher pour s'offrir une belle ludothèque ; et positive, tout simplement parce que les éditeurs seront davantage enclins à sortir des titres plus diversifiés, en ayant moins peur pour leur compte en banque.

C'est négatif si cela signifie seulement que vous jouerez à moins de jeux pour le même prix. D'un autre côté, quelques entreprises de jeux vidéo marchent grâce au marché de l'occasion. Mais si vous pensez qu'il n'y a pas assez de nouvelles licences sur le marché, sachez que personne ne peut prendre des risques si un jeu peut être vendu plusieurs fois [...]. Le côté positif [d'une condamnation] c'est que nous verrons plus de jeux, plus de nouvelles licences, parce qu'il y aura un plus gros marché pour les jeux, même sans multijoueur. Il pourrait y avoir des jeux solo formidables, ce qui n'est pas possible aujourd'hui à cause du piratage. D'un point de vue gamer, si vous voulez acheter plus de titres, c'est un problème, mais si vous voulez plus de diversité, alors c'est positif. Ce que je sais, c'est que les gens qui feraient ça ne sont pas stupides, car ils veulent créer des avantages pour le joueur.

Dans ses propos, Patrick Back lie le piratage et l'occasion. Êtes-vous de son avis ?

image-capture-battlefield-3-close-quarters-13032012-02

Commenter 38 commentaires

Avatar de l’utilisateur
ryuga
il est vrai que le piratage et l'occasion sont similaire du point de vue des développeur et éditeur puisqu'ils ne reçoivent aucune rémunération dans les 2 cas.

mais je maintien mon avis sur l'occasion, sa doit continuer a exister.
Signaler Citer
Cocopop
EA... Titres diversifiés... Laissez moi rire !

Battlefield devient un véritable COD like avec une ribambelle de DLC à 15€ !

Après je vais pas parler des Studios Infinity Ward/Treyarch et Activision qui nous ch*ient chaque année le même jeu légèrement retouché mais toujours avec une fioriture de DLC à 15€.

Si ça c'est l'avenir du jeux vidéo, alors çà fait peur !

Mais bon, tant qu'il y aura des pigeons, ils continuerons sur cette voie ;)
Signaler Citer
chowdi
Il dit juste "Il pourrait y avoir des jeux solo formidables, ce qui n'est pas possible aujourd'hui à cause du piratage".

En aucun cas il n’assimile le piratage et l'occasion, il a raison un jeu qui ne compte pas de multi est plus facilement piratable car il ne privera pas le pirate de l'aspect multijoueurs.
Signaler Citer
solam
pipam a écrit:Si on pouvait un jour lire que vendre plus de jeux neuf ferait evoluer les prix de ces mêmes jeux neufs à la baisse.....


Cela existe depuis un bail, cela s'appelle les platinums.

Pour ce qui est du sujet, je trouve que ce qu'il dit à du sens. Si les choses se mettent en place pour la prochaine génération, j'espère que cela se vérifiera, qu'au moins si on perd à l'occasion on gagne en diversité.

Puis, si je me prend à rêver, plus de jeux vendus neuf,
on rentre plus facilement dans les marges,
d'autre éditeurs peuvent vivre sans les grosses majors
la concurrence entre éditeurs augmente
les jeux sont vendu moins chers ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
EdWard89
DICE ne fait pas la même chose que COD déjà ils ont changé leurs moteur graphique et effet sonore. COD gagne des millions aucun changement ;)

Sinon pour revenir au sujet de l'occasion, il ne faut pas qu'il s'arrête ou alors les jeux devront avoir un bas prix.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Schadows
Si on part sur le principe que les gens qui achetaient d'occaz le faisait pour le prix plus attractif et acceptaient d'attendre, alors cela ne sert à rien de se dire que les platinum arriveront plus vite.
Ces même joueurs n’achèteront pas tant qu'un jeu sera au prix fort, et donc pas assez de vente pour que celui-ci passe rapidement platinum.
Quand bien même ce serait le cas (ce dont je doutes), avec une arrivée rapide en platinum, même certains joueurs habitué du neuf commenceront à réfléchir en se disant "pourquoi acheter day-1 si je peux attendre quelques mois et l'avoir pour moitié moins".

Bref, a moins d'une baisse du prix de vente des jeux neufs à leur sortie, la condamnation de l'occasion n'aura à mon sens qu'un effet négatif pour les 2 partis.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Comment un développeur comme DICE ose dire que la disparition du marché de l'occasion serait bénéfique pour l'industrie du jeu vidéo avec des nouvelles licences et des éditeurs plus enclin à financer de tel projet alors qu'il ne manque pas d'argent loin de là ce studio et son éditeur... le beurre, l'argent du beurre et la crémaillère! Tout simplement scandaleux.

Heureusement qu'il reste encore des studios de développement de jeu vidéo honnête envers les consommateurs et qui continu à prendre des risques avec des nouvelles licences sans rien demander en retour en restant modeste et en n'appliquant pas la politique du chiffre sinon c'est l'échec, l'exemple le plus parlant ' 6 million d'exemplaires vendues sinon rien ' alors que seulement 700k suffisait à rendre rentable le jeu vidéo.

Je n'attends plus rien des gros studios de développement du moins pour une grosse partie à présent et je me rassure en voyant que la relève est déjà là, des studios amateurs ou d'anciens qui passe par Kickstarter et font un appel au dons auprès des joueurs pour s'affranchir des éditeurs et ça marche. Pour finir:

Il pourrait y avoir des jeux solo formidables, ce qui n'est pas possible aujourd'hui à cause du piratage.


Comment fait Bethesda dans ce cas ? Mais de qui se moque-t-on ? Vous êtes fainéants et en plus avare voilà pourquoi vos jeux sont déjà si court en solo de plus il faut arrêter de prendre les consommateurs pour des pigeons et accordez-vous plus de temps de développement au lieu de sortir un jeu/une suite par année. Beaucoup de jeu propose un bon contenu solo solide et l'occasion n'empêche pas ses studios de développement.
Signaler Citer
Grey-Fox
Cocopop a écrit:EA... Titres diversifiés... Laissez moi rire !

Battlefield devient un véritable COD like avec une ribambelle de DLC à 15€ !

Après je vais pas parler des Studios Infinity Ward/Treyarch et Activision qui nous ch*ient chaque année le même jeu légèrement retouché mais toujours avec une fioriture de DLC à 15€.

Si ça c'est l'avenir du jeux vidéo, alors çà fait peur !

Mais bon, tant qu'il y aura des pigeons, ils continuerons sur cette voie ;)

C'est quoi ce sketch j'en ai vu qu'un seul de dlc sur BF3 et il était offert. ;)
Et oui EA est un des rares éditeurs a pas trop jouer la carte de la facilité sur cette gen car il nous à fait découvrir bien des nouvelles licences.
Signaler Citer