Forums GAMERGEN

Hack RGH (Reset Glitch Hack) - Tutoriel et explications

Règles du forum
Cette section est uniquement destinée aux problèmes liés directement aux flashages et aux firmwares Ixtreme.

Votre console vous affiche un message d'erreur à la lecture d'un jeu ? Alors direction la section Patch et gravure des backups (.iso / .bin). Vous rencontrez d'autres difficultés ou vous avez une question ne concernant pas le flashage en lui-même ? Alors veuillez vous rendre dans la section Autres questions sur le hack.

Dans le cas contraire, les modérateurs se chargeront systématiquement de déplacer vos posts. Essayer au maximum de ne leur pas leur donner plus de travail.

Les règles du forum sont également applicables dans cette section.

Hack RGH (Reset Glitch Hack) - Tutoriel et explications

Message non lupar Edward L. » 01 Jan 2012, 14:20

Récemment (28 août 2011) trouvé par Gligli et sa team, le Hack Glitch n'est ni plus ni moins que la version plus récente du hack JTAG déjà connu.

Note : Le Reset Glitch Hack est également appellé ou Glitch (anglais : bug) ou encore RGH.

Qui peut bénéficier de ce hack, et qui ne peux pas.

Celui-ci permet le même éventail de fonction que le JTAG, à la différence près que le Glitch peut se mettre en place sur quasiment toutes les consoles en existence (Falcon/Opus/Jasper/Valhalla-Trinity). Les seuls ne pouvant pas en bénéficier, sont :

-Les consoles à carte-mère Xenon.

Ce sont les Xbox 360 (FAT) du lancement sans port HDMI, qui sont sorties fin 2005. Elle ne peuvent pas bénéficier du hack à cause de l'impossibilité matérielle à diminuer la vitesse d'horloge du processeur, ce qui est un facteur clé dans la mise en place du Glitch. La seule alternative aux homebrews, est le JTAG si la console remplis les conditions.

Image


-Les consoles Xbox 360 S à carte-mère Corona.

Les dernières version des cartes-mère Slim semblent dépourvues de puces HANA, qui est le composant utilisé pour le Glitch sur Xbox Slim (celui sur FAT, étant le processeur), la mise en place du Glitch sur ces modèles est donc mise en péril.

Mise à jour : décembre 2012 Désormais toutes les versions sont compatibles.

Image

Ces consoles sont reconnaissables par leur ampérage différent de celui des autres Slim à carte mère Trinity (ou Valhalla). La carte-mère affiche un ampérage de 9.6a à la place du 10.8 habituel aux Slims.

Image


Quelques un de nos articles sur le sujet :

-HACK : l'apparition d'une nouvelle révision de carte mère - Apparition de la carte-mère.
-INFO ou INTOX : la carte mère Corona dans la Xbox 360 MW3 ?
-La carte-mère anti-Glitch se démocratise, La Corona vient d'être repérée dans un autre pack.

Comment ce hack se met en place ?

Ce hack se déroule en un nombre d'étapes bien précis :

-Installation d'un module USB pour dumper la NAND
-Dump de la NAND
-Vérification du CB de la console si compatible (Carte-mère Jasper/Falcon uniquement)
Notez que les CB 5772 (Falcon) et CB 6752 (Jasper) ne sont pas Glitchables.
-Flash de la NAND avec l'image ECC
-Installation de la puce qui servira à causer le Glitch.
-Récupération de la clé CPU
-Créátion de la NAND hacké
-Injection de la NAND hackée
-Installation de Dashlaunch et Freestyle Dashboard.

Ce hack nécessite deux composants :

-La puce qui sera à garder constamment sur la carte-mère, si les bénéfices du hack veulent être conservés.
-Le moyen de dump/flash de la NAND. Celui-ci peut-être enlevé une fois toutes les opérations terminées. Il peut s'agir d'un montage LPT(comme pour le JTAG) ou d'un module USB (conseillé car plus rapide et facile à mettre en place).

membre qui en a marre de lire ce pavé Wrote: C'est bien joli tout ça mais comment je fais après tout ce blabla :


Voici quelques uns de nos tutoriels :

-TUTO - RGH : installez le Glitch avec la puce Matrix Glitcher
-TUTO : RGH : installez le JTAG next-gen avec la x360glitchip

Ceux-ci vous guideront pas à pas dans la mise en place du hack. Attention cependant, celui-ci est d'un niveau avancé.

Comment le hack marche vraiment.

Extrait de : HACK : Vers un JTAG next-gen ?

En gros, le hack mis au point par Gligli et ses compères permettrait d'exploiter un bug en ralentissant délibérément le processeur et en lui envoyant des impulsions pour le faire redémarrer. Quand le processeur est sommé de redémarrer tandis qu'il tourne au ralenti, celui-ci gère l'exécution de code d'une façon différente vu que l'hypervisor est temporairement inactif. Comme l'hypervisor empêche normalement le lancement de code non-signé, en le neutralisant pour un court laps de temps, le miracle peut s'accomplir.

Après ralentissement, le CPU vérifie toujours l'intégrité du code lancé mais renverra un O.K. quand même, et ceci même avec la faille active (c'est donc le bug). Ensuite, le bootloader lancera donc n'importe quoi, même du code non-signé. Et de là, c'est la porte ouverte aux homebrews.

Sur FAT c'est le CPU qui est ralenti, et sur Slim c'est la puce HANA. Mais les résultats sont les mêmes.
Ex-Kysshin87
Image
Avatar de l’utilisateur Edward L. Ancien Administrateur
Ancien Administrateur
Messages: 32839
Inscription: 24 Jan 2009, 16:12
Localisation: Zuid-Holland
Pays: Pays-Bas
Sexe: Homme

 

Retourner vers Flashage / Hacks