Test
WRC 5 images editeur (5)

TEST - WRC 5 : un reset complet de la franchise de rallye avec, au volant, un studio français

par

WRC 5 : Après un WRC 4 pas forcément réussi, BigBen a confié le développement de WRC 5 à un studio français, Kylotonn Racing Games. Le résultat est-il à la hauteur ?

WRC (World Rally Championship) est une licence qui a vu le jour en 2001 sur PlayStation 2. Développée initialement par Evolution studios (DRIVECLUB) jusqu'en 2005, c'est Milestone qui repris le volant entre 2010 et 2013 pour les opus WRC, WRC 2, WRC 3 er WRC 4. Face à un essoufflement évident du studio italien pour ce jeu, l'éditeur BigBen a décidé pour cette nouvelle mouture de se tourner vers les Français de Kylotonn Racing Games, dont nous avions rencontré et interviewé plusieurs membres en septembre dernier. Dix-huit mois, c'est le court délai mis à disposition des développeurs pour arriver à proposer un jeu fini et de qualité. Voyons ensemble si le pari a été réussi.

Achat chez notre partenaire

WRC 5 est le jeu de rallye officiel de la FIA World Rally Championship. Cette caractéristique offre la possibilité de profiter de toutes les voitures, tous les pilotes et co-pilotes engagés dans cette compétition en 2015 et ce dans les trois catégories WRC, WRC-2 et Junior WRC. En revanche, le revers de la médaille, en étant sous licence, c'est l'impossibilité de sortir du cadre et si tous les contenus officiels sont bien là, il n'y en a pas plus. Dans WRC 5, ne cherchez point de voitures des années passées, ne cherchez pas non plus des modèles légendaires, le "roster" se limite à celui de l'année en cours, rien de plus.

Si l'originalité n'est pas au rendez-vous, pour autant, la mécanique fonctionne et tous les ingrédients pour avoir envie de progresser sont là.

WRC 5 screenshots captures ecran  (11)Au niveau des rallyes, si les treize étapes officielles sont bien au rendez-vous - avec pas moins de soixante-cinq courses (et treize de plus avec le season pass) - les tracés, eux, ne sont pas la reproduction exacte des vrais circuits. En effet, le studio a choisi de recréer les conditions, le style de tracé et les environnements offerts par chaque pays, mais de pas de proposer les circuits originaux. Cette entorse au côté officiel du jeu peut agacer certains puristes, mais sincèrement, les spéciales proposées sont bien faites et nous ont semblé parfaitement respecter les particularités de chaque rallye avec leurs revêtements qui mélangent goudron, terre et graviers. Ajoutons à cela, qu'en plus, il est possible de jouer sous la neige, ou sous la pluie, que cela influe vraiment sur la conduite et/ou à quatre moments de la journée - à l'aube, à midi, au crépuscule ou encore la nuit. Les fans du championnat du monde de rallye devraient être satisfaits sur ce point.

Du côté des modes de jeu disponibles, la sobriété est de rigueur. En solitaire, il y a quatre options : une école de rallye pour apprendre les bases, le mode carrière, le mode "spéciale rapide" et le mode "rallye rapide". Les deux derniers permettent, l'un de de piloter sur un circuit au choix, et l'autre de créer un championnat personnalisé en sélectionnant vos étapes préférées parmi les treize disponibles. L'école de rallye, elle, permet de s'entraîner en complétant vingt-neuf challenges plus ou moins difficiles. Un passage indispensable pour mieux appréhender la conduite des deux et quatre roues motrices selon WRC 5. Enfin, le mode carrière propose de devenir un pilote de J-WRC qui doit évoluer, au fur et à mesure des rallyes gagnés, afin de devenir le champion de la catégorie mère, la WRC. En plus de gérer la mécanique (réparation et réglages), il faut aussi ménager le moral de son équipe de techniciens. Comment ? Eh bien, cela varie d'une team à l'autre. Il y a celle qui attend de vous les meilleurs temps, quel que soit l'état de votre voiture à l'arrivée, celle qui prône la prudence, mais attend quand même de vous des résultats ou encore celle qui préfère plutôt récupérer la voiture en bon état que vous voir bien classé à l'arrivée. Il faudra bien choisir celle qui convient le mieux à votre style de conduite sous peine de les voir perdre le moral et leur efficacité à entretenir et réparer votre voiture.

WRC 5 screenshots captures ecran  (14)Le championnat consiste donc à enchaîner les courses, point barre. Si l'originalité n'est pas au rendez-vous, pour autant, la mécanique fonctionne et tous les ingrédients pour avoir envie de progresser sont là. Il faudra savoir ainsi gérer son argent, le moral de son équipe et faire de bons choix quant aux véhicules à acheter (une fois le championnat J-WRC fini car dans cette catégorie la voiture Citroën DS 3 R3-Max est imposée). En mode multijoueur, il est seulement possible de courir dans des spéciales acceptant jusqu'à huit joueurs, que ce soit en ligne ou en local. Chez soi, il faudra donc se passer la manette les uns après les autres tandis que, via internet, tout le monde joue en même temps, chaque autre joueur étant matérialisé par un ghost de sa voiture. Ce choix offre vraiment du challenge, car voir ses adversaires met une certaine pression qui rend le jeu en muti vraiment très agréable. De plus, la bande passante nécessaire n'est pas énorme et un simple ADSL à 2 Mbit/s a donné de bons résultats (pas de déconnexion, pas de lags particuliers) lors de nos divers essais. Un bon point.

Vignette MaGiXieN
E
ric de Brocart (MaGiXieN)
Rédacteur en chef - Le Boss
Directeur et fondateur de GamerGen. Magicien Pro quand je ne suis pas derrière mon PC. Photographe Amateur, quand j'ai le temps.
Suivre ce rédacteur : Twitter kabuto_rider Twitter MaGiXieN - Eric de Brocart

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
screamX
Bizarre je suis pas vraiment d'accord sur les graphismes... bon j'ai testé la démo sur PS4... mais les replays donnaient vraiment pas envie d'être regardé :S alors que c'est le kiff dans un jeu de rally, du coup j'attends dirt...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Lunniz a écrit:La question est: Loeb ou WRC?


Le test de SL EVO arrive dans la foulée. J'aime bien ce jeu aussi mais pour d'autres raisons dont le contenu bien plus important. Après, en physique et el reste... c'est différent. Il y a aussi Dirt Rally qui arrive début avril et, pour avoir commencé le test sur PC, je peux te dire que le challenger a de la classe.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
screamX
J'ai aussi testé la démo de Loeb et je l'ai trouvé graphiquement supérieur et plus poussé au niveau des réglages, par contre beaucoup moins de plaisir à la conduite. J'attends le test pour avoir un avis plus complet :)
Signaler Citer