Test
Star Wars Battlefront Rogue One X Wing VR Mission image

TEST - Star Wars Battlefront Rogue One: X-Wing VR Mission – Un autre VRêve de gosse qui se réalise ?

par

Nous avons pu tester la version finale de cette expérience en réalité virtuelle, en pilotant un X-Wing. Force est-il de constater que c’est un must-have ?

La réalité virtuelle est un genre auquel les simulations spatiales semblent bien convenir tant cela inspire les studios. Rien que sur PlayStation VR, il y a déjà Eve Walkyrie (jeu complet dans le monde d’Eve on Line), Jackal Assault (expérience dans l’univers de Call of Duty: Infinite Warfare), et, maintenant, Star Wars Battlefront Rogue One: X-Wing VR Mission qui nous offre pas moins que la possibilité de réaliser un rêve de fan, celui de devenir un pilote de X-Wing. Pour vivre cette aventure exclusive à la PlayStation 4, il faut être en possession d’un PS VR et d’une manette, les PS Move n’étant pas utiles. À noter que c'est un DLC gratuit réservé aux possesseurs du jeu Star Wars Battlefront.

Piloter un X-Wing en réalité virtuelle reste une expérience dont aucun fan de la licence ne devrait se priver.

Au lancement du jeu, nous nous trouvons, à l’extérieur, sur l’aire de stationnement où est posé notre vaisseau. Il existe plusieurs points de vue où il est possible de se téléporter afin d’admirer le X-Wing sous toutes les coutures. Réalité virtuelle oblige, il est possible de bouger la tête, ou de se déplacer légèrement, pour voir de plus près, ou sous un autre angle, les endroits où nous pouvons aller. Un prologue sympa qui met en appétit et qui se termine lorsque nous décidons de monter à l’échelle qui conduit au cockpit, pour y entrer.

Une fois dans ce dernier, il est assez magique de se retrouver « réellement » assis dans cet endroit mythique. Regarder autour de soi permet d’apprécier cet instant et surtout de voir que notre co-pilote, assis derrière nous, ressemble fortement à ce bon vieux droïde astromech, R2D2. Après cette petite phase de découverte, il faut appuyer sur tous les boutons du tableau de bord - dont un qui fait bouger les ailes -, afin de pouvoir faire décoller notre engin pour qu’il regagne l’espace en compagnie d’autres vaisseaux. À noter qu'une véritable attention a été portée à l'habillage sonore, que ce soit ici dans le cockpit, ou plus tard dans le jeu. Que ce soit pour la spaliatisation ou la fidélité des sons à ceux des films, il n'y a vraiment rien à redire sur cette partie.

Commenter 6 commentaires

tkog_1
Bonjour, je suppose qu'il faut le jeu original pour y avoir accès ? Ce n'est pas comme Jackal Assault ?

Si oui, est ce qu'il vaut le coup de racheter le jeu sur ps4 (sous peu qu'on arrive à le trouver pas cher) alors qu'on l'a déjà sur PC ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
30 euros pour acheter le jeu et profiter de la demo... Je ne pense pas que cela vaille l'investissement. Il est bien possible qu'elle finisse par être disponible séparément ou qu'une version PC suivre ultérieurement. Sinon c'est simple trouve un pote qui l'a sur PS4 et va tester chez-lui où je m'ennuie de partager avec toi son compte ;)
Signaler Citer
tkog_1
Eric de Brocart a écrit:30 euros pour acheter le jeu et profiter de la demo... Je ne pense pas que cela vaille l'investissement. Il est bien possible qu'elle finisse par être disponible séparément ou qu'une version PC suivre ultérieurement. Sinon c'est simple trouve un pote qui l'a sur PS4 et va tester chez-lui où je m'ennuie de partager avec toi son compte ;)


Merci pour le conseil ! Pour la version PC, le problème c'est que je n'ai pas la VR dessus, donc je voulais profité de mon PSVR, mais merci quand même =)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jonyjack
Pour ce qui est de l'impression de vitesse, étant donné que ça se déroule dans l'espace, ça peut se comprendre. Les distances sont d'un ordre de grandeur que l'on a du mal à se représenter.
Si j'en crois les wiki star wars, un X-Wing va à une vitesse max de 1050km/h dans l'atmosphère. Ariane 5 va à une vitesse de 7250km/h au moment de larguer le premier étage (dans la mésosphère), sa vitesse augmente par la suite. Donc, sauf quand il est en hyper-propulsion, il ne devrait pas aller à une vitesse incroyable non plus (oui je débloque totalement :lol: ).
Je tuerai pour essayer cette expérience :cry:
Signaler Citer