Test
Sniper Elite 4 Clint008 Test (13)

TEST - Sniper Elite 4 : bonjour l'Italie, adieu la folie

par

Sniper Elite 4 : Karl Fairburne s'attaque cette fois aux nazis en Italie. Une suite qui sent le réchauffé.

Après le plutôt bon reboot qu'était Sniper Elite V2, Rebellion a eu la bonne idée d'explorer un nouveau continent avec Sniper Elite III qui se déroulait en Afrique. Malgré ses défauts d'intelligence artificielle et ses quelques bugs, le tir avait tout pour séduire les amateurs d'infiltration et de snipe.

Le studio revient en ce début d'année 2017 avec Sniper Elite 4, qui prend place cette fois en Italie. Et encore une fois, la recette reste la même, avec une killcam en rayons X meurtrière, un terrain ouvert et plusieurs possibilités d'approche. Mais quelles sont réellement les nouveautés de ce quatrième épisode ? Eh bien, il va falloir creuser pour les trouver.

Note : test réalisé sur une version PC (Windows 10, 64 bits).

Sniper Elite 4

54,99€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 54,99€.

Karl Fairburne reprend une nouvelle fois du service et met ses talents de tireur d'élite au service des Américains, qui ont eu vent d'une nouvelle super-arme créée par les nazis, à savoir ici des missiles téléguidés. Tout au long de l'aventure, le sniper va ainsi devoir récolter des informations sur cette nouvelle technologie et faire en sorte qu'elle n'arrive jamais à détruire les unités des Alliés. Et, pour une fois, il pourra compter sur le soutien de la milice italienne locale, qui lutte ardemment contre le régime de Mussolini.

Des tares techniques viennent gâcher le paysage.

Soyons clairs, le scénario de Sniper Elite 4 sent le réchauffé à plein nez et ressemble parfois davantage à une petite série B qu'à un grand film hollywoodien. Les personnages sont caricaturaux, les dialogues entre les missions sont vides et vraiment peu intéressants, et ce n'est pas l'histoire qui va faire avancer le joueur dans sa progression tant l'issue se devine à des kilomètres. Mais, au moins – contrairement aux précédents épisodes – cela permet d'avoir des objectifs secondaires ayant un véritable intérêt et qui s'inscrivent pleinement dans le scénario, à tel point qu'il est difficile de les manquer.

Sniper Elite 4 Clint008 Test (2)Graphiquement, Sniper Elite 4 est correct. Difficile de trouver un autre mot tant le style visuel reste ici très convenu, déjà vu dans d'autres jeux vidéo et rien n'est fait pour décoller la rétine. Les textures sont bien réalisées, sans plus, la végétation n'est pas vraiment digne des technologies actuelles, les effets de lumière sont presque inexistants et il faut seulement compter sur la bonne modélisation des visages (bien qu'un peu inexpressifs) et le soleil italien (qui ne tape pas beaucoup) pour se sauver.

Des tares techniques viennent même gâcher le paysage, avec des bugs de collision, des animations rigides (Karl jette littéralement les corps à trois mètres devant lui) ou encore des arbres qui ressemblent parfois à trois pixels empilés, pas pratique pour viser au travers. La partie sonore reste à l'image du scénario, avec des bruitages de qualité (il y a eu un vrai travail sur le sound design) mais le doublage français est à côté de la plaque, seul Karl Fairburne s'en sort plutôt bien avec sa voix grave de héros de film d'action du dimanche soir. En version originale, le résultat est tout de même un peu plus réussi, sans être transcendant.

Commenter 1 commentaire