Test
Gunjack ScreenShot PC 001

TEST – Gunjack : le space shooter qui fait aimer la réalité virtuelle (VR)

par

EVE Gunjack : Gunjack nous transforme en artilleurs qui doit défendre son vaisseau spatial contre tous les ennemis possibles qu’il va rencontrer sur sa route et c’est en VR que cela se passe.

Développé par le studio indépendant CCP Shanghai, qui a déjà à son actif l’excellent EVE: Valkyrie, Gunjack a été développé avec l’Unreal Engine 4. Sorti initialement sur Samsung Galaxy Gear VR, dont c’est le jeu le plus vendu, il existe sur Oculus Rift, HTC Vive, et depuis peu sur le PlayStation VR.

L’action de Gunjack se déroule dans un vaisseau spatial minier de l’Outer Ring - dans l’univers d'EVE Online et nous place dans la peau (en vue subjective) d’un artilleur qui, depuis sa tourelle, doit détruire les vagues successives de vilains pirates visant à voler la cargaison. De par la situation, le jeu est destiné à être joué assis avec, en plus du casque de réalité virtuelle sur les yeux, une manette dans les mains (ou le pavé tactile sur la version pour le Samsung Gear VR).

EVE Gunjack header

Achat avec une carte PSN

Mis à part sur PlayStation 4, le jeu démarre par une magnifique démo technique qui en met plein les mirettes. Assis dans l’espace avec vue sur des étoiles, nous commençons à reculer et à apercevoir l’avant du vaisseau mère sur notre droite. Se retourner donne une vue sur l’immensité de l’engin et, au moins la toute première fois, fait jaillir un « ah, quand même ! » ou quelque chose de proche, tant c’est beau et grand.

Les niveaux vont devoir être joués et rejoués un grand nombre de fois, tant le challenge pour atteindre un « perfect » est digne des meilleurs shooters.

EVE Gunjack PSVR Annonce PS4 (5)Notre installation dans la tourelle (avec la vue de « notre » corps et de « nos » bras), puis l’arrivée de celle-ci en position de combat sur le bord de la coque externe (un peu comme une nacelle de mitrailleur dans les bombardiers de la Deuxième Guerre mondiale) sont aussi très bien faits. La force de la réalité virtuelle est de faire vivre des choses hors-normes et cette visite extérieure du vaisseau, puis la mise en situation, en sont un exemple concret qui démontre, s’il le fallait vraiment, que CCP maîtrise parfaitement le moteur graphique d’Epic Games.

Le menu principal nous place dans l’immense hangar du vaisseau et il faut d’abord lancer le tutoriel avant de se lancer dans le premier des vingt niveaux disponibles, permettant chacun de remporter jusqu’à trois étoiles en fonction du score réalisé, et ainsi débloquer l’accès aux suivants. Ces derniers ne durent pas plus de cinq minutes en moyenne, mais pour les adeptes du scoring, ils vont devoir être joués et rejoués un grand nombre de fois, tant le challenge pour atteindre un « perfect » est digne des meilleurs shooters. En effet, pour en obtenir un, il ne faut pas moins que tuer tous les ennemis, mais aussi ne pas encaisser le moindre tir venant de leur part. Pas simple.

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
laoris a écrit:Je pense me le prendre a 5 euro sur le PSN a l`occase d`une promo.. Les jeux VR faut toujours diviser leurs coup par deux pour pas l`avoir mauvaise.


Il est actuellement en promo sur le PSN et même pour 9.99 €, tu en as pour ton argent.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
il est "sympathique" mais c'est ultra répétitif quand même et faut être adepte du "vague de monstre à dégommer"
perso, j'aime bien mais ça ne vaut pas plus que son prix, 9.99€ ou promo à 7.99€.
on est loin du "whaouu" d'un rush of blood.
y'aurait pas la VR, je ne l'aurais pas regardé.
Maintenant, soyons honnête, j'y joue, ça défoule, c'est déja ça !
Signaler Citer