Test
firewatch 1

TEST - Firewatch : un tour de force narratif marquant

par

Bien plus qu'un simple jeu d'aventure, Firewatch s'inscrit dans la lignée de ces expériences visuelles et narratives qui en marquent plus d'un.

Quand Campo Santo, une équipe formée entre autres par d'anciens de Telltale Games et LucasArts, a annoncé Firewatch, il y avait de quoi être curieux.

Campo Santo firewatch

Déjà, le projet intéressait par son propos, resté mystérieux jusqu'au lancement, mais aussi ses mécaniques de jeu, mêlant dialogues avec un personnage tiers par radio et interactions avec un environnement en monde ouvert. Mais là où le titre se montrait le plus alléchant, c'était par sa direction artistique, éclatante de couleur et se voulant capable de proposer un véritable tableau à chaque coup d'œil, grâce au talent du dessinateur Olly Moss.

Mais maintenant que Firewatch est disponible, qu'en est-il vraiment ? Le jeu est-il aussi beau et captivant qu'espéré ? Mais au fait, que raconte-t-il vraiment ? La réponse, maintenant !

firewatch badge

Achat chez notre partenaire

Mots-clés

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
nathrakh
Pour ce genre de jeu, je ne trouve pas que la durée de vie soit un problème. C'est le genre de jeux que j'aime me faire un dimanche après midi sans prise de tète, comme un film. Par contre le prix a intérêt à être en conséquence.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Nimo
nathrakh a écrit:Pour ce genre de jeu, je ne trouve pas que la durée de vie soit un problème. C'est le genre de jeux que j'aime me faire un dimanche après midi sans prise de tète, comme un film. Par contre le prix a intérêt à être en conséquence.


Tout à fait du même avis :) Pour ma part, j'attendrais surement la sortie de la traduction française pour le prendre :!:

Pour le prix il sera d'environ 19€ (probablement un peu moins pour les abonnés au PSN+)
Signaler Citer