Test
F1 2016 21 07 2016 screenshot (2)

TEST - F1 2016 : une nouvelle référence pour les jeux de Formule 1

par

F1 2016 : Codemasters Racing frappe très fort en livrant ce qui est sûrement son meilleur jeu de Formule 1 depuis qu'il a récupéré la licence.

Après un F1 2015 en demi-teinte qui n'atteignait clairement pas les attentes des joueurs, Codemasters tente de se rattraper avec F1 2016.

Au programme, un mode Carrière encore plus poussé, avec des possibilités de personnalisation et d'évolution plus marquées, l'apparition des Safety Cars, départs manuels, tours de chauffe, gestion de la vitesse en entrée et en sortie des stands... Tout sera donc poussé pour que l'expérience se développe davantage en parallèle et en dehors du circuit. En multijoueur, vingt-deux vrais pilotes pourront désormais s'affronter sur un même circuit. Mais ces nouveautés annoncées suffisent-elles à redonner de l'élan à la série ? La réponse dans notre test.

f1 2016 key art

 

Achat chez notre partenaire

Test réalisé à partir d'une version PS4.

Commençons par une partie importante de F1 2016, son contenu. Ici, pas de chichi, que ce soit avec les défis de saison ou des plongées vers les époques passées comme la série a pu le faire, et qui n'avaient que pour but d'occuper les joueurs avec un gameplay similaire enrobé différemment.

Surtout, il y a le mode Carrière.

F1 2016 image screenshot 8Nous avons seulement droit aux modes Course RapideChampionnat du MondeContre-la-Montre, Multijoueur, et surtout CarrièreCourse Rapide permet juste de lancer une partie le temps de quelques tours de circuit voire d'un week-end, Contre-la-Montre nous invite à défier les fantômes des joueurs du monde entier sur sol sec ou humide, Championnat du Monde nous amène à enchaîner les week-end de courses paramétrées à notre guise et, surtout, il y a le mode Carrière.

C'est la grande force de cet épisode. Pourquoi, nous direz-vous. Tout simplement car il ne se contente pas de la recette classique. Certes, nous devons d'abord créer un personnage personnalisé et choisir une écurie. Certes il y a des défis à compléter régulièrement face à un rival pour contenter notre équipe. Certes, dans les grandes lignes, il ne s'agit que d'enchaîner les courses. Mais tout ce qui gravite autour de ce mode mérite le détour. Notez avant tout qu'il est possible de paramétrer son expérience de bout en bout en termes de difficultés de l'adversaire et des aides, mais qu'une sous-division Carrière Pro permet directement de se lancer dans les conditions les plus extrêmes.

Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Ashaika
L'IA qui n'attaque pas?
Je ne suis rien qu'en difficile, l'IA n'hésite pas à m'attaquer! Que cela soit en virage, en ligne droite, ou même en courbe longue. Le seul défaut étant les points de freinage, bien trop loins pour l'IA comme vous l'avez dit.

Sinon, au niveau des demandes radios, dont vous reprochez la difficulté d'accès avec la croix directionnelle : il y a une solution simple : l'écouteur/micro offerts avec la PS4. Une fois branché, l'intégralité des commandes peut se faire vocalement, tandis que la réponse sera envoyé dans l'écouteur/manette PS4 selon le paramètrage réalisé dans les options.

Siinon, bon test, pour un jeu génial qui va m'occuper très longtemps !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Mykkoo
Merci pour le test :D

Après une quarantaine d'heures passées derrière le volant, il est plaisant d'avoir un opus de cette qualité après le décevant F1 2015.

Le mode carrière est vraiment bon, et même s'il aurait été sympa d'avoir des transferts des pilotes IA, progresser et faire progresser "son" écurie est vraiment appréciable.
Signaler Citer
bmomo72
Moi ce que je voudrais savoir, c'est si lorsqu'on met plus de 10 tours à faire ou sur 100 % de la distance on retrouve les mêmes gros soucis que sur le 2014 qui rendait le jeu inintéressant. A savoir qu'alors que notre monoplace finit par être handicapée par l'usure des pneus, celles des concurrents alignent des tours de qualification sans aucune gêne? ??
Parce que faire des gp sur 5 tours merci mais très peu pour moi. Et avec cet handicap ça n'avait aucun sens de jouer.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Mykkoo
@bmomo72

En durée 25%, je n'ai pas rencontré ce problème. L'exercice de gestion des pneus aide pas mal à comprendre comment ne pas martyriser ses gommes sur chaque circuit.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Auxance M.
Ashaika a écrit:L'IA qui n'attaque pas?
Je ne suis rien qu'en difficile, l'IA n'hésite pas à m'attaquer! Que cela soit en virage, en ligne droite, ou même en courbe longue. Le seul défaut étant les points de freinage, bien trop loins pour l'IA comme vous l'avez dit.

Sinon, au niveau des demandes radios, dont vous reprochez la difficulté d'accès avec la croix directionnelle : il y a une solution simple : l'écouteur/micro offerts avec la PS4. Une fois branché, l'intégralité des commandes peut se faire vocalement, tandis que la réponse sera envoyé dans l'écouteur/manette PS4 selon le paramètrage réalisé dans les options.

Siinon, bon test, pour un jeu génial qui va m'occuper très longtemps !

Pour l'IA je pige pas, des gens m'ont au contraire parlé d'une IA casse-cou qui fonce dans le tas (mais genre violent) à chaque virage. Perso j'ai pas du tout ça, et je me suis même amusé à rester premier et mettre les autres en rang d'onions derrière moi pendant tout un tour ^^

Pour l'écouteur-micro, je t'avoue qu'il est bien rangé au fond de mon carton (ne jouant jamais aux jeux nécessitant du vocal, ou ne l'utilisant pas si c'est le cas), et que je l'avais totalement zappé, je pensais qu'il fallait plus de matos. Mais ouais, du coup c'est plus simple, parce que la croix c'est juste pas gérable par rapport à l'utilité des infos reçues (autant attendre que le technicien te dise ce qu'il faut).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ptite-Pomme
La gestion des vitesses impossible à la manette ?
Bah je trouve que si.
Si on prend juste le temps (30s) de remapper les touches et mettre Croix (A) pour l'AMF et Rond (B) pour le rapport supérieur :)

En expert l'IA attaque vraiment et commence à me poser souci, je tiens difficilement le rythme Lewis ou Nico dans ma McLaren encore sous développée par rapport à la Mercedes.
Sous la pluie l'IA est moins bonne je trouve (ou alors je suis meilleur que sur le sec ^^)

L'ingénieur parle trop, faut pas hésiter à réduire son temps de parole dans les options.

Le seul truc qui est lassant : les 5 dialogues en boucle entre ton ingénieur et ton agent. :)

Sinon, sensations top, graphismes prenants, et difficulté adaptable pour tous ! :)
Signaler Citer