Test
Nier Automata Comparaison PS4 standard images (4)

PREVIEW - NieR: Automata - Nous y avons joué plus de deux heures

par

NieR: Automata : Nous avons passé quelques heures supplémentaires sur le futur jeu de Square Enix, NieR: Automata. Une dernière prise de température avant le lancement.

Il y a quelques semaines, Square Enix a proposé une démo jouable de NieR: Automata sur le PlayStation Store. L'occasion pour les joueurs de s'essayer à la collaboration avec PlatinumGames, maître incontesté du beat them all. Cette première prise en main nous avait séduits, à l'époque, et nous avons récemment été invités à découvrir une séquence de gameplay un peu plus longue. À quelques jours du lancement au Japon, voici nos dernières impressions avant le test.

NieR: Automata repose déjà sur un excellent gameplay. Il reste à confirmer qu'il sera un excellent jeu.

NieR : Automata - édition limitée

69,99€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 69,99€.

Pour être tout à fait franc, nous avons globalement rejoué à la même chose, à ceci près que la démo était introduite par une phase inédite, s'apparentant à un véritable shoot them up hardcore (à bord d'un vaisseau/robot). À l'instar d'un caméléon, elle prenait différentes formes via autant d'angles de vue, garante de sensations qui changent à tout instant. C'est d'ailleurs le ressenti général de ce NieR: AutomataPlatinumGames fait preuve d'une extrême générosité et son prochain bébé est finalement la somme de plusieurs gameplay qui s'imbriquent parfaitement au gré du déroulé d'une intrigue bien mystérieuse et s'articulant autour d'intelligences artificielles chargées de protéger l'Humanité.

Toutefois, PG est tombé dans le piège du monde ouvert à tout prix, le véritable mal de cette génération. Dans NieR: Automata, nous serons donc amenés à remplir plusieurs quêtes, qui nous demanderont d'occire des robots géants ou, à contrario, de ramasser une clé dans un terrain vague. Un contraste qui pourra faire rouspéter, surtout en le mettant en face de la nervosité se dégageant de l'Action-RPG. Dans sa partie beat them all, le titre excelle, car PlatinumGames est passé maître dans le genre (Bayonetta...), sachant qu'il y aura de quoi faire du côté de la personnalisation (des puces à installer avec des restrictions pour l'aspect sacrifice) et de l'arsenal (le loot, forcément). Il faudra juste espérer que les objectifs FedEx ne soient pas légion tant ils pourraient pénaliser le rythme effréné du reste. Certains diront qu'elles servent à se reposer. Ils n'auront pas nécessairement tort, qui plus est vu le challenge qui attend ceux qui oseront s'y aventurer.

Du côté de la technique, personne ne pourra reprocher à PlatinumGames d'avoir privilégié le framerate plutôt que la qualité graphique. Les 60 fps garantissent un confort de jeu non négligeable pour un gameplay aussi psychédélique. Par chance, les tares visuelles - modélisation décevante, textures quelconques, aliasing omniprésent - sont compensées par la direction artistique inspirée et mettant en exergue un univers plus que jamais en désolation. Dans ce dernier se niche un casting ne manquant pas de charisme et donnant envie d'être suivi malgré le manque d'espoir émanant du moindre bout de cinématique.

En conclusion, nous sommes toujours aussi conquis par ce NieR: Automata, tout en émettant des réserves sur le découpage de son aventure en monde ouvert, une obligation pour justifier la case RPG, mais qui pourrait pénaliser le rythme général. Toutefois, personne ne boudera son plaisir devant l'incroyable mélange concocté par PlatinumGames, qui s'amuse à transcender des genres n'ayant pas forcément de liens entre eux. En se nourrissant les uns les autres, ils donnent le meilleur d'eux-mêmes. NieR: Automata repose déjà sur un excellent gameplay. Il reste à confirmer qu'il sera un excellent jeu.


redacteur vignette Saint Pitch Maxime CLAUDEL (Saint_Pitch)
Rédacteur - Responsable des tests
Fan de LEGO, de sports (NBA, foot, F1), de cinéma, de technologie, de jeux vidéo (lol). Amateur de jolies femmes et (gros) joueur de Magic: The Gathering.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Rezard
Toutefois, PG est tombé dans le piège du monde ouvert à tout prix, le véritable mal de cette génération

Non mais sauf que c'était déjà le cas de nier , et c'était pas du tout un problème.. Au bout d'un moment faudrait voir que pg n'est pas a 100% derrière la diréction du jeu
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Lyan53
L'aspect quêtes, qui plus est scénarisées, était la grande force du 1er NieR. Sans ces dernières, le jeu en aurait sévèrement pâtit.

Je trouve perso que bien au contraire, si l'on ne retrouve pas cet aspect dans Automata, alors ça risque de nuire au jeu et ce qu'on attend de lui (être une digne suite de son prédécesseur me semble être les espoirs de chacun des joueurs ayant apprécié NieR 1er du nom et louchant sur cette suite, il faut donc y retrouver en grande partie les mêmes mécaniques et un contenu proche voir similaire en terme de RPG).

Après tout c'est bien un A-RPG auquel on veut jouer et non à un énième Beat'em All pur et dur de chez Platinum, sinon ce ne serait plus du NieR. Si l'aspect RPG est bien développé, alors un bon gameplay nerveux et maniable made in PG ne pourra être que positif au titre, mais si le jeu n'est plus qu'un simple BTA, alors ce ne sera plus qu'un mauvais successeur de NieR quand bien même le jeu pourrait être très bon sur d'autres plans (notamment le mélange de genres "action" décrit dans cet article).

Dans tous les cas vivement sa sortie, l'attente est insoutenable !
Signaler Citer
Shad Maturi
Pour voir l'orientation des maps de ce Nier Automata, il y a de grandes chances que ça soit précisément également un petit monde ouvert comme le premier Nier et si c'est le cas, reste à voir ce que ça vaudra in game, mais je pense que ça sera sympa :) Mais bon, au final, c'est un comble. Au départ, les gens hurlaient contre les jeux linéaires et maintenant que la place est à l'open world, les gens s'en plaignent également o.o Sacrée partie de ping pong.
Signaler Citer