Test
Far Cry Primal (6)

TEST - Far Cry Primal : le jeu qui fait RRRrrrr!!!

par

Far Cry Primal : Ubisoft a choisi la Préhistoire pour son nouveau FPS en monde ouvert. Que cache cet univers atypique et alléchant ?

Après Kyrat dans Far Cry 4, c'est un véritable bond dans le passé que nous propose Ubisoft avec Far Cry Primal. En effet, la firme française a décidé d'opter pour un setting assez peu utilisé : la Préhistoire. Forcément, cette fraîcheur bienvenue attise la curiosité, encore plus par rapport aux anciens opus.

Caractérisé par l'absence d'éléments attachés à la franchise (armes à feu et véhicules par exemple), Far Cry Primal peut-il tirer son épingle du jeu par son univers atypique ? C'est ce que nous allons voir pas plus tard que maintenant, en direct du monde d'Oros. Enfilez vos peaux de bêtes et armez vos arcs et autres sagaies, car il y a du mammouth à chasser.

1453842951 fcp hirez casting characters preview far cry primal

Achat chez notre partenaire

Nous sommes 10 000 ans avant Jésus Christ. En plein Âge de Pierre. Longtemps nomade, le peuple des Wenja a décidé de s'installer dans le pays d'Oros, contrôlé par deux tribus : les Izila, maîtres du feu, et les Udam, de féroces guerriers du Nord. Après une chasse qui tourne mal, le dénommé Takkar représente le seul espoir des Wenja. Dans un territoire très hostile, lui seul peut réunir les membres éparpillés et nettoyer l'Oros des dangers les empêchant de devenir sédentaires une bonne fois pour toutes.

Le sentiment d'être tour à tour le chasseur et la proie en pleine forêt où chaque élément de la faune et de la flore cache une potentielle menace est réel.

1453843380 fcp 01 hunter screenshots preview far cry primalFar Cry Primal ne marquera pas les esprits par son scénario, chose difficilement reprochable vu le contexte. En revanche, la narration du FPS d'Ubisoft est un réel problème. Le tissu est faible et, passée une introduction molle du genou, il ne faudra pas s'attendre à monts et merveilles du côté d'un récit simplifié à l'extrême : conquérir l'Oros en se débarrassant des autres tribus. Point. Nous aurions juste aimé un peu plus de liants entre les différentes sous-intrigues, représentées par des PNJ participant à la progression de "l'histoire". De fait, il faut se contenter de suivre bêtement les losanges jaunes apparaissant au fur et à mesure sur la carte, parfois de manière totalement décousue...

En revanche, ce que le titre perd en art de raconter, il le gagne dans son setting. À défaut d'impliquer le joueur dans une intrigue digne de ce nom, il l'immerge dans une Préhistoire parfaitement retranscrite, à l'ambiance marquée comme marquante, avec du sang, de la férocité, de la violence et du sexe (un petit peu). Comme toujours chez Ubisoft, un soin a été apporté pour faire (re)naître un contexte passé, que personne d'entre nous n'a connu, mais qu'il est possible de vivre là sous un prisme vidéoludique. Le sentiment d'être tour à tour le chasseur et la proie en pleine forêt où chaque élément de la faune et de la flore cache une potentielle menace est réel. Bravo.

Il faut dire que, graphiquement, à l'instar de son prédécesseur, Far Cry Primal est très beau. Oros recèle des décors sauvages qui donnent envie d'être parcourus, entre le froid du nord et la chaleur du sud. Mention spéciale également aux cinématiques et à la direction artistique (les méchants ont de la gueule). Et il ne faut pas oublier non plus la bande-son, particulièrement les vrais dialectes anciens, qui confèrent un aspect authentique aux échanges verbaux - certes incompréhensibles. Pour terminer sur ce point, le sound design accompagne chaque pas de Takkar dans sa quête mêlant guerre et survie.

Commenter 23 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Creatortag21
Hormis les élans capables de donner des coups avec leurs pattes arrière, les autres - tigres, loups, rhinocéros, ours, mammouths, etc. - foncent pour attaquer et fuient quand ils prennent un coup avant de revenir à la charge. Ils profitent d'ailleurs d'une longévité assez conséquente par rapport aux humains, tout aussi débiles.

Ahaha ça m'as fait rire ça :lol:
Signaler Citer
fricadelle
Merci pour ce test
La question est de savoir si en vue du nombre de bons jeux qui sortent les joueurs souhaitent passer du temps (et dépenser de l'argent...) pour des productions en copié collé où seul la forme change sans toucher au fond...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
fabshura
fricadelle a écrit:Merci pour ce test
La question est de savoir si en vue du nombre de bons jeux qui sortent les joueurs souhaitent passer du temps (et dépenser de l'argent...) pour des productions en copié collé où seul la forme change sans toucher au fond...

Réponse troll on :
Call of, Assassin's creed, jeux de sport...
Réponse troll off.
Signaler Citer
Elfyh
Je trouve ce jeu tellement sur-noté par rapport au renouveau qu'il propose, aussi bien ici qu'ailleurs.
C'est tellement frustrant de voir des jeux avec un réel boulot (exemple le plus récent "the witness") et constater qu'ils arrivent a peine a la cheville d'un vulgaire copié collé d'une grosse licence comme celle ci.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Sebayer
fabshura a écrit:
fricadelle a écrit:Merci pour ce test
La question est de savoir si en vue du nombre de bons jeux qui sortent les joueurs souhaitent passer du temps (et dépenser de l'argent...) pour des productions en copié collé où seul la forme change sans toucher au fond...

Réponse troll on :
Call of, Assassin's creed, jeux de sport...
Réponse troll off.

Mario
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Sebayer
Elfyh a écrit:Je trouve ce jeu tellement sur-noté par rapport au renouveau qu'il propose, aussi bien ici qu'ailleurs.
C'est tellement frustrant de voir des jeux avec un réel boulot (exemple le plus récent "the witness") et constater qu'ils arrivent a peine a la cheville d'un vulgaire copié collé d'une grosse licence comme celle ci.


Je m'éclate sur Far Cry et The Witness, Assassin's Creed et Deadly Premonition, Braid et HuniePop. Il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts. Pourquoi toujours tout comparer ou mettre en opposition ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
je suis bien d'accord !
Perso, je suis un bon grand fan d'assassin's creed.
C'est vrai que globalement c'est répétitif, mais c'est pas bien méchant !
C'est sur que si les gens se font la série complete d'affilé, ça doit paraitre répétitif mais moi qui ait précommandé le jeu, que j'y ais joué en fait que pratiquement 1 an après et que je l'ai fini y'a 1 mois maxi, et que Rogue, bah j'attend un peu avant d'y jouer (pareil préco machin)
bah franchement, la lassitude de rejouer à la même mécanique de jeu, bah je l'ai pas.
Et idem Syndicate, pas encore joué, je risque pas d'être déçu ou lassé !!

Mais y'a beaucoup de joueurs blasés qui torchent les jeux à une vitesse phénomènale !! forcément qu'ils sont blasés et ça ne les intéréssent plus ces licences.
Je SWOTOR, (star wars old republic), j'étais arrivé à même pas 10% du jeu, les gens beuglaient sur forum disant avoir bouclé toutes les histoires (refait le jeu genre 8x)
à un moment donné, on ne vit pas tous dans le même monde, mais on partage les mêmes forums.
Et du coup, cette notion de "bons jeux qui sortent les joueurs souhaitent passer du temps (et dépenser de l'argent...) pour des productions en copié collé où seul la forme change sans toucher au fond..."
n'est pas du tout la même selon le joueur.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Tu as tellement raison ariakas.

Franchement, cet opus de Primal est vraiment très fun à jouer et seul des blasés peuvent lui reprocher sa parenté avec la licence elle-même. Enfin bref, à titre perso, je me suis bien amusé avec et le côté préhistorique du titre m'a vraiment accroché.
Signaler Citer