Actualité
Xbox One

Xbox One : le point sur les DRM et la connexion requise

par

Un petit rappel de la situation s'impose.

La grogne monte suite aux annonces de Microsoft demandant la connexion internet une fois par jour (toutes les 24h) et de son système dit ''tueur d'occasion''. De l'autre côté, Sony a été érigé en héros pour avoir positionné sa console comme le messie attendu par les joueurs, las de la politique  du géant Microsoft. Mais attention, tout n'est pas tout noir ou tout blanc, et cette vision manichéenne des choses est faussée. Ajoutez à cela les lacunes de Microsoft en communication claire et précise, et tout l'internet s'embrase.

Reprenons :

Rien n'est figé

Comme mentionné par Microsoft sur son site Xbox Wire, tout peut changer à tout moment. Les restrictions en vigueur sur la Xbox One ne sont que logicielles et peuvent être levées d'une pression de bouton. L'architecture de la console permet à ces DRM d'exister, mais leur activation relève du bon vouloir de Microsoft (comme sur la Xbox 360), tout peut aisément changer du tout au tout, et ce n'importe quand. À défaut de remise en question totale, un assouplissement n'est pas exclu. Disons, par exemple, retarder l'échéance de la connexion (1 fois par semaine, etc.)

Les prochains salons confirmeront ou infirmeront les informations dont nous disposons déjà

L'E3 2013 était consacré aux jeux, pas à la console

Microsoft l'avait promis, l'E3 serait consacré aux jeux et celui-ci n'a pas menti. Le constructeur a donc mis l'accent sur les jeux, ce qui a relégué d'autres sujets au placard. C'est souvent lors de salons futurs (gamescom) que la politique apparaitra sous sa forme finale. C'est également ce qu'avait déclaré Phil Spencer, hier, en réponse à la pluie de critiques du côté d'internet.

Qu'est-ce que cela veut dire ? Que tout sera expliqué plus en détail, et peut-être avec quelques changements apportés entretemps, quand Microsoft aura analysé les retours des joueurs. Après tout, celui-ci est à l'écoute et entend bien gagner l'approbation des joueurs.

L'éditeur, le vecteur derrière les DRM

Beaucoup jettent la pierre sur le constructeur, mais ceux-ci semblent oublier que le DRM n'est pas une initiative des constructeurs. Ceux-ci ne font que se plier aux demandes des éditeurs qui exigent du constructeur la possibilité de mettre en place des protections pour garantir leurs revenus et ainsi lutter contre l'occasion et le piratage, deux fléaux qui, selon eux, réduisent les ventes.

Microsoft - et les autres - ne font que proposer un cadre, une structure, pour que les éditeurs puissent (ou pas) implémenter certaines restrictions. C'est exactement ce qui se passait avec le Online Pass, autrefois présent sur les jeux EA. Microsoft et Sony permettaient aux éditeurs (ici, EA) d'activer une portion du multijoueur avec un code, portion du jeu qui était à la base bloquée.

Ici, comme dans le cas de la Xbox One, l'éditeur décide et impose. Certains joueurs se trompent donc de bouc-émissaire.

La connexion journalière - est-ce si contraignant que cela ?


La Xbox One est une console connectée. Le cloud joue un rôle majeur. Celui-ci régit les succès et les défis, soulage la charge de la console pour améliorer le rendu du jeu, met à jour la console silencieusement pendant votre absence. Celle-ci a donc ses avantages.

Rappelons, comme certains membres du forum nous l'ont fait remarquer, que partager la connexion d'un téléphone mobile est possible et est une façon ingénieuse de s'accorder un sursis supplémentaire. Les solutions existent.

Avant de crier au loup, il convient donc de se demander :

  • Ma connexion coupe-t-elle par tranche de 24h régulièrement ?
  • N'ai-je aucun moyen de partager la connexion 3G d'un appareil mobile l'espace d'un instant ?
  • Dois-je vraiment emmener ma Xbox One dans les montagnes pour ensuite me plaindre du manque de connexion et du fait que ma console ne me sert que de lecteur Blu-ray-receveur TV ?

Nos appareils sont connectés en permanence. Si vous lisez cet article, c'est que vous l'êtes aussi. Il est important donc de se poser les bonnes questions. Au fond, est-ce si contraignant que cela ? Sur le principe, l'idée ne plait peut-être pas forcément, mais juger sans la voir en action et voir les avantages apportés fausse la vision des choses.

Et comme dit au début de cet article, la politique n'est pas encore gravée dans la roche.

Et Sony dans tout cela ?

Sony n'imposera aucun DRM sur ses jeux first-party (ceux produits par ses studios internes), mais laissera les éditeurs décider concernant les parties multijoueurs des jeux faits par d'autres studios (comme avec le online pass sur la PS3 / Xbox 360). En somme, rien ne change (par rapport à la PS3).

Là encore, Sony a surtout taclé la politique de Microsoft pour se faire porter aux nues par la communauté. Ceci, en se basant sur des informations qui peuvent changer à tout moment. Il faudra attendre que tout se dessine plus distinctement avant de honnir l'un ou de plébisciter l'autre.

La maxime chère aux Anglais, Wait and see, est plus que jamais valable. Personne n'est à l'abri de surprises...

Mots-clés

Commenter 52 commentaires

Avatar de l’utilisateur
ShiNaruto
j'ai vraiment envie de me l'acheter la xbox one mais les restriction m'en empêche par la je veux dire la connexion car j'ai une tres mauvaise connexion qui coupe parfois 24h avec un debit pourrie c'est pas que je vais a la montagne ou autre avec ma console et si je pars en vacance c'est pas pour jouer mais s'il pouvais faire sauter cette restriction y'a de grande chance pour que je l'achete vu ces jeux et sa manette ( je me suis habitué avec le pad xbox )
Signaler Citer
atomiks88
Hello, question bête mais, Si on part 2 semaines en vacances? c'est mort?

c'est du n'importe quoi leur histoire, moi j hésite mtn à plutôt prendre une PS4... T entend sa mon ptit Bill??!! UNE PS4!
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Edward L.
Si tu part deux semaines et en vacances et que tu n'es pas en mesure de te connecter (pas d'internet là ou tu es) au moins une fois toutes les 24h, alors ouais, les jeux bloqués^^

Enfin, c'est dans l'état actuel des choses, y'a bon espoir que ça change et/ou soit assoupli :)
Signaler Citer
Anonymous
constructeur, editeurs et consomateurs... la belle trinité... trouver des arguments pour justifier la connexion obligatoire + la drm ... j'ai un super souvenir de commande conquer 4!!! J'avais le jeux 3 jours avant ca date de sortie...hop j'installe pas de soucie...sauf que la date de sortie est prévue un jeudi...connexion impossible. Il fallait attendre le jour J sauf qu'il avait oublié d'activer, il fallait attendre le l'endemain pour jouer... voila pourquoi c'est dangereux la connexion et les DRM nous sommes plus libre ...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
DRX
Sérieux, ce n'est pas question d'aller à la montagne ou dans un bunker!
Je ne connecte ma 360 que pour les MAJ importantes, ma chambre est à l'étage et je n'ai pas internet dedans, je n'ai pas envie d'acheter un routeur WiFi car je n'en ai pas besoin, mon modem ADSL fait très bien l'affaire, et ça n'est pas logique d'en acheter un juste pour connecter une console (qui en plus comporte beaucoup de défauts) cela ne fera qu'augmenter le prix à investir sur la ONE qui est déjà très chère!.

Je préfère acheter une Playstation Eye que d’investir dans un routeur WiFi! <3
C'est vraiment dommage, j'espère que MS se rattrapera comme il le faut car de tous les jeux qui ont été annoncé à l'E3, c'est Killer Instincts qui m’intéresse le plus! :(
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Arkh
L'article m'a beaucoup amusé.
ça ressemble a un appel à l'aide, "s'il te plait Mr Microsoft annule tes blocages"
Bref le seul point ou je suis d'accord c'est que Microsoft a plié sous la demande des editeurs, mais en même temps ça les arranges bien, donc faut pas non plus les faires passé pour les pauvres petits. Leurs but a eux c'est de te vendre des jeux neuf car ça leurs rapporte de la thune (plus que la console), leurs but a eux c'est de te forcé a te connecté a internet pour vérifié ce que tu fait et les traduire en statistiques pour savoir ce qu'il peut te vendre (créer le besoin la ou il y en a pas). Leurs but a eux reste de t'attiré avec des jeux sympatique, pour t'enfermé dans leurs cercle de consommation. La dessus il y fort à parié qu'ils ne changerons pas de direction, Pourquoi? Car c'est une sécurité pour eux, quelque sois le nombres de consoles vendu leurs système est fait pour fonctionné, c'est pas eux qui vont craqué mais vous, ça va râlé au début puis vous allez vous y habituez, c'est sur et certains je le vois d'ici. Exemple à la con l'abonnement payant ça faisais chié au début mais au final les joueurs se sont habitué, mais vous vous rendez compte quand même que ce sois le XBL ou World of warcraft ou encore maintenant à la PS3 on vous a habituer a ce mode de consommation "nouveau" la Xbox One feras de même.
Et même si la PS4 ne le fait pas, bah ils le ferons sur la prochaine génération ou plus tard.
Le seul truc qui pourrais changer c'est pour la connection obligatoire, mais sois il vont arrondir les bords, sois ils vont faire une option genre, la console s'allume toute seule au moins une fois par jour pour établir la connexion puis s'éteindre, pour le reste, faut pas rêvé !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Edward L.
Bidibou a écrit:
ça ressemble a un appel à l'aide, "s'il te plait Mr Microsoft annule tes blocages"


Je l'ai plus vu comme, attendons de voir avant de juger^^

Ceci dit, tu as raison pour le reste.

Bidibou a écrit:Exemple à la con l'abonnement payant ça faisais chié au début mais au final les joueurs se sont habitué,


Sans oublié que Sony s'y est mis maintenant avec la PS4 et que c'est passé comme une lettre à la poste^^
Signaler Citer