Actualité
Rencontre avec Pawe? Szyszka, game designer

This War of Mine: The Little Ones - "Les enfants peuvent souffrir, comme n'importe qui"

par

Paweł Szyszka, game designer de 11 bit studios, a répondu à nos questions sur ce jeu particulièrement sombre.

Fin 2014, 11 bit studios, un groupe de développeurs polonais, mettait en ligne un jeu PC fort original, This Wars of Mine, dont notre test se trouve ici. Ce titre met en scène des civils, coincés dans une agglomération en plein conflit armé, et qui doivent survivre. Deux ans plus tard, la même équipe propose une nouvelle version, renommée This War of Mine: The Little Ones, qui cette fois est uniquement disponible sur les consoles PlayStation 4 et Xbox One.

Cette nouvelle mouture propose une nouveauté majeure, l'arrivée d'enfants dans les personnages jouables. Déjà très sombre à la base, avoir des minots à gérer en milieu hostile pousse encore le bouchon plus loin et offre une expérience de jeu unique dans le genre. Si vous ne l'avez pas encore lu, notre test de The War of Mine: The Litlle Ones est disponible ici depuis quelques jours.

Nous avions rencontré Marek Ziemak, le producteur senior du jeu, lors de la Paris Games Week 2015 et il nous avait accordé une interview qui nous permettait déjà de bien comprendre les divers choix de 11 bit studios quant au côté noir de son univers et de son histoire.

Rencontre avec Pawe? Szyszka, game designer

C'est toujours à Paris, pour la sortie du jeu cette fois, que nous avons eu l'opportunité de questionner Paweł Szyszka, game designer junior ayant travaillé sur le titre. Nous lui avons demandé de nous parler du jeu, de son travail au quotidien, de nous dire s'il n'estime pas qu'ajouter des enfants n'était pas un peu "too much", et pourquoi il pense que nous devrions absolument acheter le jeu.

Vous pouvez trouver à la page suivante son interview en vidéo, avec des sous-titres français, et sa transcription pour ceux qui préfèrent lire.

 

Commenter 2 commentaires

Avatar de l’utilisateur
hateful
Lire la citation dans le titre avec la photo du game designer sous les yeux tout sourire c'est assez perturbant :o

Une question qui n'a rien avoir mais j'ai jamais compris pourquoi vous faite plusieurs pages dans ce genre de cas; où l'interview vidéo et écrite passé très bien sur une seul page je pense ?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
hateful a écrit:Lire la citation dans le titre avec la photo du game designer sous les yeux tout sourire c'est assez perturbant :o

Une question qui n'a rien avoir mais j'ai jamais compris pourquoi vous faite plusieurs pages dans ce genre de cas; où l'interview vidéo et écrite passé très bien sur une seul page je pense ?


Pour le décalage entre le titre et la vignette, c'est volontaire. je suis un peu taquin, je l'avoue.

Pour la vidéo, normalement elle est sur la première page et la transcription en français sur la deuxième. je me suis fourché sur le coup.
Signaler Citer