Actualité
Sleeping Dogs head 01062012 02.png

Sleeping Dogs se vend bien, merci pour lui

par
Source: Siliconera

Finalement...

Changement de ton chez Square Enix... Alors que nous pensions l'éditeur déçu par les ventes de Sleeping Dogs, il semblerait que, finalement, les performances commerciales du GTA-Like au développement chaotique sont plus qu'honorables. Du moins, c'est ce que Yoichi Wada dit.

À en croire les propos du président de Square Enix, Sleeping Dogs est une licence forte, dont les bons résultats s'observent sur le long terme. Selon lui, les attentes - à court terme - étaient sans doute un peu trop élevées. Quoi qu'il en soit, Yoichi Wada semble satisfait. Et quand un président est satisfait, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Lors de l'annonce des révisions de nos prévisions la semaine dernière, nous avons parlé de Sleeping Dogs comme l'exemple d'un jeu occidental qui démarre lentement, ce qui peut provoquer un malentendu sur sa santé commerciale. Laissez-moi affirmer que SD est un titre remarquable qui est arrivé avec des objectifs élevés et agressifs pour les six premiers mois. Notre but était peut-être un peu trop haut, et nous le voyons dans les différences entre la réalité et les ventes prévisionnelles. Je suis confiant sur le fait que SD va devenir une de nos dix meilleures licences, et je suis très optimiste vis-à-vis des résultats sur l'ensemble du cycle de vie.

Square Enix, trop ambitieux ?

Sleeping-Dogs_2012_06-05-12_009

Commenter 7 commentaires

stefunlive
Moi je l'ai pris à 19,99 € comme tous ceux qui l'ont pris et j'avais été surpris que beaucoup des premières missions étaient limites pourries, je me suis même posé après la question si le début n'avait pas été fait à la va vite.

Sinon à partir du moment où on apprend quelques combos , le jeu commence a être bien, il devient parfait au moment où on peut se balader librement dans la ville.
Ce que j'ai aimé par dessus tout jusqu'ici, c'est les courses qui étaient très bien pour la ville et très stylées, comparé aux courses de San Andreas où on devait passer par des chemins étroits des fois, même si les courses pouvaient être stylées en ce temps.
J'ai aussi aimé le système de combos et de contre bien qu'il y ait très peu de combos.

Sinon j'espère qu'ils mettront dans le suivant, un système comme San Andreas avec des Gang, des conquêtes de territoires, guerre des gangs, etcetera.
Sans trop aller dans le Saint Row 2 qui lasse en moins d'une semaine.

Un des trucs que je n'ai pas aimé c'est que la totalité de la population est cantosaise, je préférais dans San Andreas, où il y avait un peu de tout, mais je n'avais pas saisi la présence des clodos et des "campagnards".
Signaler Citer
kyoshiroo
stefunlive a écrit:Un des trucs que je n'ai pas aimé c'est que la totalité de la population est cantosaise, je préférais dans San Andreas, où il y avait un peu de tout, mais je n'avais pas saisi la présence des clodos et des "campagnards".

Bah en même temps a HK y'a beaucoup de cantonais, quelque blanc par ci par là (y'en a dans le jeu), trois quatre black qui se battent en duel, et une bonne population pakistanaise (mais pas sur cette partie de la ville). Le jeu est donc représentatif de la ville (et de hong kong island). Los Angeles ou Paris sont des villes beaucoup plus métisser. ;)
Signaler Citer
Anonymous
dodogeek a écrit:Moi aussi idem. Avoir comment la licence va évoluer.

Une suite serait prévue sur Xbox 360, PlayStation 3 et Wii U.
stefunlive a écrit:Moi je l'ai pris à 19,99 € comme tous ceux qui l'ont pris et j'avais été surpris que beaucoup des premières missions étaient limites pourries, je me suis même posé après la question si le début n'avait pas été fait à la va vite.

Personnellement j'ai trouvé que le plaisir était immédiat. Pour comparaison, j'ai décroché d'Assassin's Creed III après 6h de jeu car je m'y pelais la panse. Le jeu commence sans doute à être bien une ou deux heures plus tard, mais quand on sait qu'on est à la moitié du nombre de chapitres, on se pose certaines questions. Pour Sleeping Dogs, j'espère que la suite sortira et sera de qualité, et il m'a au moins appris qu'on roule à gauche à Hong Kong, ce que j'ignorais. C'est d'ailleurs très déroutant...
Signaler Citer