Actualité Xbox One
quantum break 3

Quantum Break officiellement repoussé par Microsoft Studios

par
Source: Remedy

La grosse exclusivité Xbox One de l'année s'envole elle aussi vers des calendriers lointains. Les rumeurs ne se trompaient pas...

La rumeur courait depuis un moment déjà, rapportant un possible report de Quantum Break, l'exclusivité Xbox One de Remedy Entertainment. Sans grande surprise donc, l'annonce officielle de Microsoft Studios est tombée aujourd'hui.

Quantum Break VGA world prmeiere

Pour mettre les mains sur le jeu d'aventure/shooter à la troisième personne des créateurs de Max Payne et Alan Wake, les fans devront donc patienter jusqu'en 2016, réduisant un peu plus le line-up des jeux pour consoles sur l'année. « Nous remercions nos fans pour leur patience et nous voulons qu'ils sachent que l'équipe profite de cette opportunité pour polir et affiner le jeu afin de créer le genre de divertissement exceptionnel qu'ils attendent de nous » a indiqué Sam Lake, le Creative Director du jeu.

Pour se consoler, les joueurs Xbox One devront donc se rabattre en 2015 sur Halo 5: Guardians, prévu pour le mois d'octobre, ou Rise of the Tomb Raider dont la date de sortie n'est pas encore précisée. À moins bien sûr que Microsoft ne profite de l'E3 pour annoncer d'autres titres exclusifs aussi spectaculaires à venir en fin d'année.

Commenter 37 commentaires

theG@mer
Ocelot 54 a écrit:"La grosse exclu" heu comment dire... il reste juste Halo 5 et tomb raider 2 mais c'est dommage on l'attend avec impatience celui la


Bah niveau exclu c'est vrai qu'il y a du lourd avec Tomb Raider Forza 6,Halo 5, Fable... En plus des titres multi, et autres prévu pour l'après E3 en général, le calendrier est démentiel sur cette période.
Donc cela m'ennuie mais en y pensant pour une nouvelle Ip c'est judicieux
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Nomisath
C'est vrai que quand on pense à "la grosse exclusivité Xbox One de l'année", on pense plutôt à Halo 5, celle-ci est plutôt du niveau de Tomb Raider, Forza 6, Fable Legends...

Mais bon, prévisible, et justifié, les jeux se seraient fait de l'ombre en fin d'année, trop de jeux, pas assez de temps !
Signaler Citer