Actualité
pirate drapeau hack

Une PSP 2000v3 débriquée en vidéo

par
Source: Youtube

Une nouvelle vidéo a fait surface sur la toile et montre le débriquage d'une PSP 2000 munie d'une carte mère TA-88v3.

Depuis le lancement de la PSP, Sony lutte pour contrer le monde underground qui ne cessait de s'étendre. Et pour cause, au fil des années, le passage en firmware 1.5, et Custom Firmware par la suite, devint de plus en plus simple : depuis le Downgrade grâce au jeu GTA jusqu'aux Custom Firmwares non permanents que nous connaissons aujourd'hui, tout y sera passé : Half Byte Loader, le HEN de Davee, et, enfin, la Pandora Battery.

Cette batterie n'est autre qu'une batterie patchée grâce à un utilitaire qui permet à la PSP, couplée à une carte mémoire dite "magique", d'accéder au Service Mode. Grâce à ce kit, il était possible d'installer un Custom Firmware directement sur une PSP. Mieux encore, ce procédé permettait également de débriquer une console !

Après plusieurs mois de lutte, Sony a réussi à rendre ce kit inopérant sur les PSP Slim. Dans un premier temps, la firme mit sur le marché des consoles équipées de cartes mères qui ne pouvaient plus patcher une batterie, mais, par la suite, grâce aux cartes mères TA-88v3 elle réussit à rendre le kit totalement inutilisable. Les PSP 3000, à leur mise en vente, étaient équipées de plus de sécurités.

kit_pandora
Un Kit Pandora...

Mais, après plusieurs années de recherche, une solution aura finalement été trouvée. La méthode consiste à écrire, sur une carte mémoire dont la partie normalement disponible en "lecture seule" peut subir des modifications, grâce à un logiciel spécial, certains fichiers utilisés d'ordinaire par les services après-ventes de Sony (ce qui est illégal), ainsi que l'IPL de Sony, afin que, combinée à une Pandora Battery la carte mémoire permette à une PSP 2000 TA-88v3 de démarrer en Service Mode.

Depuis cette annonce, plusieurs utilisateurs et développeurs ont tenté de mettre la main sur ces fichiers afin d'effectuer des tests et, pourquoi pas, pouvoir rendre la technique moins illégale.

Yoti, développeur russe, a ainsi tenté de se créer un kit compatible avec une PSP 2000v3. Il était d'ailleurs l'un des premiers à publier une vidéo lors de l'annonce de la technique. Il revient aujourd'hui à la charge avec une nouvelle vidéo.

Cette dernière ne montre rien de neuf, si ce n'est que le développeur s'est amusé à enlever la sécurité de l'updater du Custom Firmware 5.50 GEN-D3 afin d'en lancer l'installation, et causer ainsi un brick de sa console, le programme étant incompatible avec sa PSP.

Commenter 43 commentaires

Anonymous
Je ne pense que le vol de fichiers copyrightés constitue une avancée majeur dans le hack psp. C'est du vol purement et simplement.

Le jour ou un dev reverse le procédé, on en reparlera.
Signaler Citer
nico21000
C'est une avancée majeure dans le hack de la PSP mais j'ai cherché des infos sur cette manip' et je vais en refroidir plus d'un :

Les fichiers copyrightés par Sony sont trouvables sur le net mais il est aussi nécessaire de les installer sur un memory stick (apparemment autre que ceux de Sony et entre 512 MB et 4 GB) puis de l'ouvrir "de force" pour pouvoir dessouder la NAND qui est dedans afin de l'insérer dans un reprogrammeur de NAND (accessoire spécifique) connecté au PC. Il y a ensuite quelques manips' pas trop compliquées à faire ainsi qu'une édition hexadécimale d'environ 16 valeurs pour modifier son IPL et insérer celle des SAV de Sony. Il faut ensuite ressouder la NAND dans le memory stick pour que celui-ci soit à nouveau utilisable.

La batterie vue dans la vidéo ne semble être quant à elle qu'une batterie programmable en mode Pandora par une simple action sur un interrupteur. N'importe quelle batterie déjà pandorisée devrait faire l'affaire..

Vous l'aurez compris : l'ouverture du memory stick sans l'endommager, le dessoudage de la NAND sans la cramer, le fait de disposer d'un reprogrammeur de NAND et le ressoudage de la NAND sans la cramer sont des opérations techniques avancées et délicates qui sont loin d'être à la portée de l'utilisateur Lambda...
Signaler Citer
Raiku
beavis a écrit:Je ne pense que le vol de fichiers copyrightés constitue une avancée majeur dans le hack psp. C'est du vol purement et simplement.

Le jour ou un dev reverse le procédé, on en reparlera.


Tu oublies peut-être comment la pandora batterie est tombée aux mains des hackeurs, là aussi c'était une histoire de SAV de Sony et c'est de cette façon que le monde underground avait radicalement changer.

Après l'histoire concernant la nand je pense qu'il aura des MS toutes faite qui vont se vendre sur le net...
Signaler Citer