Actualité
Pokémon GO head 10

Pokémon GO : « potentiellement cher, dangereux et trop curieux », UFC-Que Choisir épingle l'application

par
Source: UFC-Que Choisir

L'association de consommateurs livre son verdict sur le titre développé par Niantic Labs. Et il n'a pas beaucoup de qualités...

Le lancement officiel de Pokémon GO en France, effectif depuis ce week-end, a permis à UFC-Que Choisir de se pencher sur l'application développée par Niantic Labs que tout le monde s'arrache. Et l'association de consommateurs n'y est pas allé de mainmorte et le jeu a été décelé « cher, dangereux et curieux ». Mise en garde.

Pokémon GO head 12

UFC-Que Choisir commence par mettre à mal les microtransactions de Pokémon GO, pouvant monter jusqu'à 99,99 €, avant d'évoquer les accidents liés à l'utilisation du jeu, obligeant à rester les yeux rivés sur l'écran :

Complètement captivés, les joueurs provoquent des accidents et les attroupements se multiplient. Collisions entre piétons, rassemblements soudains quand un Pokémon rare surgit (comme il y a quelques jours à New York et à Seattle)… On déplore même des accidents de voiture. À Baltimore, aux États-Unis, un véhicule a percuté une voiture de police (sans faire de victimes), à cause d’un conducteur absorbé par son jeu. En France, la gendarmerie nationale s’est fendue d’un tweet de prévention « Conducteurs, ne jouez pas à #PokemonGo » ! Dans certains pays, la situation peut s’avérer plus préoccupante. En Bosnie, par exemple, où 2,3 % du territoire est encore miné, une ONG a alerté les joueurs à l’approche de zones à risque.

C'est ensuite au tour d'éventuels problèmes de vol à l'arraché d'être pointés du doigt par UFC-Que Choisir, sans oublier les autres griefs liés à l'appareil lui-même : les forfaits data (plus préoccupants outre-Atlantique) et la batterie qui se vide à vitesse grand V.

Enfin, UFC-Que Choisir s'inquiète de la collecte des données personnelles :

Nintendo et Niantic accèdent à vos noms et prénoms, à votre e-mail, à votre numéro de téléphone, à l’adresse IP et au numéro d’identification de votre smartphone. Si vous partagez une image de votre partie sur les réseaux sociaux, le géant japonais pourra la réutiliser à sa guise, comme il l’annonce dans sa politique de confidentialité. Il s’accorde également le droit de collecter votre âge, sexe, pays de résidence, date de naissance, ainsi que vos loisirs, jouets et jeux préférés.

Aux yeux de l'association, Pokémon GO « mêle astucieusement jeu vidéo et réalité augmentée. » Pour le reste...


redacteur vignette Saint Pitch Maxime CLAUDEL (Saint_Pitch)
Rédacteur - Responsable des tests
Fan de LEGO, de sports (NBA, foot, F1), de cinéma, de technologie, de jeux vidéo (lol). Amateur de jolies femmes et (gros) joueur de Magic: The Gathering.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Commenter 20 commentaires

Avatar de l’utilisateur
FCSKZBC
À quoi pensent ces gens ? Ils ont fait un rapport alors Niantic va fermer les serveurs et définitivement arrêter le jeu ?

Pour les achats intégrés, c'est propre à tous les free to play.
Pour les accidents, c'est propre à la stupidité des gens.
Pour les données, je ne pense pas que ce soit la seule application aussi intrusive.

Bref, probablement juste pour faire parler d'eux.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Culigan
Ca s'appelle de la maitrise du risque
mais forcément, quand on réagit a chaud pour défendre son jeu favori, on ne comprend pas forcément que ces risques doivent être connus pour éviter qu'ils ne se réalisent.
C'est la que ce genre d'association à une approche préventive et constructive, contrairement aux autres exemples politiques...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
L'UFC-Que Choisir ce n'est pas Apple et ce n'est certainement pas une association qui ne peut survivre qu'avec des subventions de l'état, donc ils n'ont pas besoin de se faire de publicité pour subsister. Et il faut savoir que l'UFC-Que Choisir ne prend position que si les demandes de ses adhérents sont assez nombreuses, après tout c'est une association de consommateur, pas une police ou un organisme de prévention quelconque dépendant de l'état.

Le fait est que (du coup j'en profite pour répondre à angel-nikita ici) oui les comportements dangereux des gens avec un smartphone ce n'est pas nouveau mais avec Pokémon GO ça prend des proportions plus importantes/inquiétantes. Donc qui dit augmentation des comportements à risques, dit accidents accrus.

Rien qu'hier j'ai vu un groupe de 9 filles sur la route et à quelques mètres des garçons dont certains sur la route encore une fois et d'autres qui vont dans les propriétés des gens. Je précise que je n'habite pas dans une grande ville, je n'avais jamais vu ce genre de comportement auparavant et tous les jours je vois des nouvelles choses effrayantes concernant ce jeu. J'imagine le calvaire que ça doit être des gens dans des villes plus grandes.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
Je ne vois pas trop l'intérêt non plus. On sait tous qu'il y a des achats in-app parfois abusés dans les free-to-play. Concernant la batterie et la consommation Data, j'vois pas trop où ils veulent en venir. Comme si c'était nouveau. Les gens ne sont pas cons, ils vont bien voir que la batterie se fait siphonner, idem pour la Data (les opérateurs envoient un SMS quand on approche ou qu'on a franchi la limite de son forfait, c'est au consommateur d'être vigilant).

Le plus drôle c'est cette phrase :

[...] avant d'évoquer les accidents liés à l'utilisation du jeu, obligeant à rester les yeux rivés sur l'écran.


Non seulement c'est faux, on n'est pas obligé de regarder l'écran en permanence, personnellement je sors mon téléphone et m'arrête uniquement quand j'entends le son d'un pokémon ou que le téléphone vibre, mais en plus d'être faux, ce n'est pas Niantic qui est en cause mais, encore une fois, la connerie des gens. À ce compte là ils pourraient faire ce type de "rapport" à chaque sortie de tout et n'importe quoi, il y a toujours des risques si les gens sont stupides.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
@Joker: toi tu as l'intelligence de ne pas avoir les yeux rivés sur ton smartphone, ce n'est pas le cas des autres, je peux le dire rien que dans ma ville, les gens sont déconnectés de la réalité avec ce jeu dehors.
Signaler Citer
neo-65
j'ai tester l'application dimanche dernier et j'ai quand même été étonné de trouver des pokemon en plein milieu d'un rond point et de la route, c'est vraiment hyper dangereux pour les enfants, d'autant plus que si on s'arrête pas dessuite, on prend le risque que le pokemon parte.
Non vraiment, c'est une application très dangereuse bien que sympa.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
angel-nikita
Zek a écrit:

Le fait est que (du coup j'en profite pour répondre à angel-nikita ici) oui les comportements dangereux des gens avec un smartphone ce n'est pas nouveau mais avec Pokémon GO ça prend des proportions plus importantes/inquiétantes. Donc qui dit augmentation des comportements à risques, dit accidents accrus.




Ce n'est pas parce que ce n'est pas nouveau que ce n'est plus pénible et dangereux :shock:

Donc du coup , quand Pokemon Go sera vieux , on oubliera cette discussion ? Ca ne sera plus dangereux et pénible ?

Ils sont nombreux oui mais ça s'arrêtera très vite je pense , par contre ce qui ne s'arrêtera pas ce sont les gens rivés sur leur smartphone pour x raison . ( texto , jeux, navigation ect .... et j'en passe) .
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
hateful
Je suis allé voir l'article d'UFC-Que Choisir et j'ai plus eu l'impression de lire un article destiné aux parents pour leur prévenir des dangers que peuvent courir leurs enfants.

Ce n'est pas un article viral et ça n'a que pour but de faire de la prévention.
Il n'y a rien à leur reprocher.

Je suis le premier à détester quand les médias parle de jeux vidéos sans connaitre leur sujet et je sais bien que si un organisme non spécialisé critique les jeux vidéos tout de suite on se sent offensé mais comme je l'ai dit, cette article à juste pour but de faire de la prévention.

Regarder le premier paragraphe qui parle des micros transactions, ils font référence à un de leur article qui parler de jeux présentés comme « gratuits ».
Ça prouve bien qu'ils savent que ce n'est pas la première appli qui fait ça.

Ils énoncent juste les faits pour ceux qui ne connaîtrait pas. (oui c'est possible)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
jericho35
En même temps les choses sont gratuites maintenant en échange d'informations sur ta personne mail, age, sexe et autres. Moi je préfère qu'ils aient toutes mes infos (dont la plupart sont vérolés par mes soins, utiliser un faux age un faux mail) et ne pas payer un Cent sur un jeu. :lol: :P
Signaler Citer