Actualité 2DS / 3DS
Inazuma Eleven manga

Nintendo 3DS : notre avis sur la liseuse de mangas de la portable

par

Plus agréable que sur les autres liseuses du marché ?

En mars dernierNintendo lançait dans la plus grande discrétion les premiers mangas à télécharger via l'eShop de la Nintendo 3DS. Quelques mois plus tard, il est temps de faire un premier bilan sur cette expérience qui a fait très peu de bruit, et qui ne manque pourtant pas d'attrait, malgré ses quelques défauts.

À cette heure, seuls Beyblade: Metal Fusion, Beyblade Shogun Steel, Blue Exorcist, Inazuma Eleven, LBX: Little Battler Experience, Monster Hunter Flash, Nisekoi et Rock Lee : Les Péripéties d'un Ninja en Herbe sont disponibles, et suivent la sortie française des différentes séries. Huit licences, c'est peu, mais le constructeur a au moins le mérite d'avoir été chercher des mangas qui ont tous bénéficié d'adaptations en jeu vidéo, la plupart sur 3DS d'ailleurs, et qui peuvent être lus par tous les publics.

Autre point fort, le prix, oscillant entre 4,49 et 4,99 €, là où le format physique dépasse allègrement les six euros à chaque fois. Point d'excitation, il s'agit cependant d'une baisse de tarif classique appliquée sur la majorité des liseuses. Toujours du côté purement technique, si les fichiers pèsent plusieurs centaines de mégaoctets, ils se téléchargent très rapidement avec une connexion correcte, soit en seulement quelques minutes.

Pour ce qui est de la liseuse en elle-même, elle n'existe pas sous la forme d'un logiciel permettant d'accéder à un catalogue, chaque numéro de manga étant séparé sur l'écran d'accueil de la console. Au lancement du logiciel correspondant au numéro voulu, et passé un écran d'accueil reprenant la couverture du manga, nous avons droit à un petit résumé de celui-ci avec quelques informations techniques. Et c'est ensuite que la lecture peut commencer.

Inazuma Eleven manga

Commenter 3 commentaires