Actualité
need for speed movie poster

Need For Speed : nous avons vu le film (critique)

par

De belles voitures, de belles poursuites, de belles filles, cela suffit-il pour faire un bon film ?

Need For Speed est une licence à succès dont le premier jeu est sorti le 31 août 1994 sur console 3DO. Un an plus tard, il fit son apparition sur PC avant, encore une année après, de sortir sur Sega Saturn et PlayStation. Depuis, avec une vingtaine d'opus différents, la franchise connaît toujours un grand succès et il se serait vendue à plus de 135 millions d'exemplaires, tous titres confondus.

Il aura fallu attendre presque vingt ans pour que Need for Speed inspire Hollywood et suive les traces d'autres licences comme Resident Evil, Tomb Raider, Prince of Persia, etc. Il faut bien reconnaître que tous les films adaptés d'un jeu vidéo ne sont pas de grandes réussites et que celui-ci, comme l'ont été les autres, est attendu au tournant par les fans du jeu.

Peut-on être rapide, sans être furieux ?

Need for speed le film images_15À ce jour, si quelqu'un vous parle d'un film avec de belles et grosses voitures, de belles et pas grosses jeunes filles, et des mecs virils au volant, il y a de fortes chances que vous pensiez à "Fast and Furious". C'est donc entre la nécessité de ne pas trop y ressembler et le respect des codes du jeu que les scénaristes (George Gatins, John Gatins et George Nolfi) et le réalisateur (Scott Waugh) ont donc dû travailler. Sur le premier point, le pari est plutôt réussi avec une vision offerte qui n'est pas vraiment dans la même veine que l'autre licence : pas de tuning criard, pas de rap à outrance et un casting à quatre roues plutôt tourné vers des voitures américaines. Sur le scénario, c'est une autre histoire... 

Y a-t-il une histoire au volant ?

Tobey Marshall (Aaron Paul, Breaking Bad) est un mécano spécialisé dans les muscle cars (voitures américaines avec des moteurs survitaminés) et un excellent pilote clandestin. Après avoir été trahi par l'un de ses amis (Dominic Cooper, Howard Stark dans le premier Captain America) lors d'une course clandestine et s'être retrouvé en prison pour un crime qu'il n'avait pas commis, il va vouloir se venger à sa sortie. Bien sûr, c'est en participant à une course illégale à travers tout le pays qu'il va essayer de se venger. Soyons clairs, ce n'est pas sur le scénario que les soixante-quinze millions de dollars qu'a coûté le film ont été dépensés. Need for Speed se veut un film d'action et l'histoire ne sert que de faire-valoir à celle-ci.

Need for Speed : film et jeu roue à roue ?

Need for speed le film images_08En revanche, du côté de l'action, il y en a et le réalisateur a choisi de proposer des cascades à l'ancienne, soit sans écran vert et avec des cascadeurs. À l'écran, cela donne du cachet et visuellement cela colle assez bien au style du jeu. Courses-poursuites, voitures qui volent dans tous les sens, police ridiculisée et malmenée, presque tout y est. Seuls les fans remarqueront, sans doute, que la police, contrairement à celle de la version vidéoludique, n'utilise que des voitures "normales" au lieu des nombreux bolides déblocables dans le jeu. De plus, le montage très dynamique - pendant les courses seulement - donne vraiment du rythme, surtout que Scott Waugh a intégré des plans avec la caméra filmant depuis la place conducteur. Cette vue "cockpit" est l'une de celles dont se servent les joueurs et cela renforce bien le lien entre le jeu et le film. 

Au final, faut-il aller le voir, ou pas ?

Avant d'aller voir ce film, il faut donc déjà passer outre les opus Fast and Furious et partir la tête libre de tous préjugés. Cela permettra d'apprécier sans passer son temps à comparer. En plus de cette nécessité, le fait que ce soit un film issu d'une licence à succès, nous impose une réflexion sur la qualité de la transposition de l'univers du jeu en film. Bref, vous l'avez compris, Need for Speed (le film) part avec un handicap certain, dû à la comparaison et aux attentes des fans. Comme nous venons de le dire, côté action le film est servi et offre de quoi se faire plaisir. L'ensemble colle assez bien à l'univers du jeu, Aaron Paul est plutôt juste dans son jeu d'acteur et sans marquer les esprits pour les années à venir, ce film reste un bon moment de détente qui saura plaire, à condition de ne pas être trop exigeant.  

 

Verdict : 3 étoiles sur 5

 

Commenter 19 commentaires

Avatar de l’utilisateur
ckleader77
ETERNAL03 a écrit:Tiens donc on a droit a des critiques de films mnt. Pas convaincu tout de même d'aller le voir.


ce n'est pas la premières et sa ne sera pas la dernieres
et puis on parle d'un adaptation d'un jeuxvidéo en film donc le site ne change pas il parle de jeuxvideo .
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
dodogeek
Bof ce film ne peut rien me faire après la claque que ma mis le dernier fast and furious niveau action 8-)
Fast and furious 6 c'était vraiment le film d'action a voir en 2013. D'ailleur toujours a voir pour les gens qui l'on pas vue.
Le film que j'attendais c'était amazing spiderman 2 mais je vais le louper je serais a l'étranger malheureusement.
Et vous avez quoi contre le rap (j'avoue quand on comprend les parole de rappeur moderne on voit qu'il dise que des c... ou des grossièreté :lol: mais y a pas que ça dans le rap)
Mais ces vrai que le rap US a perdu ces rappeur a texte pour casi que du rap bling bling.
Y a des rap qui on une p.. de profondeur.
Et yen a que t'écoute juste pour le son même si tu sais qu'il raconte des c...
Ce qui me fait le plus flipper ces les filles et Lil wayne si elle comprenais la moitié des c... misogynes qui sort de sa bouche ( en wé mais non il est trop "Swag" :? :? :? )
Mais bon on va dire que ces comme en France les filles et Booba :? :? :?
A croire que les filles aime ce faire insulté tant que tu a de la tunes et du "swag".

Au départ le Rap était une musique pour dénoncer la violence et les inégalité des gens dans les ghetto urbain. (quand vous connaîtrait quelque chose au rap vous pourrez discrédité le rap mais je vois que ces pas le cas)
C'était aussi des paroles poser pour accompagner la musique des DJ.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Licence à succès .. C'est vite dis depuis ProStreet ça galère un peu, y a eu Hot Pursuit qu'a remonté un peu la pente mais depuis c'est la panne sèche chez EA.

Pareil pour le Rap omniprésent. Dans NFS Carbon ou Undercover, Je sais même pas si dans la playlist il y a un seul morceau de rap..

Bon hormis cela, je dirais que la critique est bonne, mais ne m'a toujours pas convaincu d'y allez. Merci quand même.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
J'ai signalé que le scénario était anecdotique mais c'est un symptôme quasiment valable pour tous les films du genre. Nous avons ici, sans trop spoiler et sortir de ce qui est dit dans le synopsis : présentation > action > drame > vengeance > redemption > happy end. Pas de surprises donc mais de belles scènes d'actions très proches du jeu et je pense que c'est ce que le public attend d'un tel film : de la détente et voir des trucs souvent improbables mais fun.

Le 3 étoiles (12/20) attribué reste indicateur que le film n'est pas un chef d'oeuvre (pas d'Oscars) mais pas la daube annoncée par certains (pas de Razzie Awards, non plus donc).

Jaiden a écrit:Licence à succès .. C'est vite dis depuis ProStreet ça galère un peu, y a eu Hot Pursuit qu'a remonté un peu la pente mais depuis c'est la panne sèche chez EA.


Succès, ne veut pas dire génial mais rentable ^^

Sincèrement, je suis assez fan de la licence et, comme toi, je me rappelle l’arrêt de celle-ci après les deux mauvais épisodes que tu signales. Pour autant, depuis la reprise il y a quand même du très bon, en oubliant les opus mineurs comme Nitro, Nitro X et le free to Play World.

- Shift et Shift 2 sont deux jeux excellent mais, je te l'accorde, ils sont hors sujet dans l'univers NFS. Pour autant, mon volant et moi sommes toujours accrocs aux circuits ^^

- Need for Speed: Hot Pursuit (2010) : quel bonheur. retour aux sources et enfin un univers ouvert. Un must à mon goût.

- Need for Speed: The Run (2011) - Concept sympa. Je dirais qu'il m'a moins passionné mais je l'ai torché avec plaisir.

- Need for Speed: Most Wanted 2 (2012)- Celui-là, je l'ai torché sur PS3 et Wii U. Vraiment très sympa.

- Need for Speed: Rivals - Excellent en soi mais un truc me dérange énormément, c'est le monde ouvert un peu brouillon quant à notre progression dans l'aventure. J'y suis un peu perdu pour être franc. du coup, j'y joue plusieurs fois par semaine sans progresser vraiment :(




-
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
azertyxpp
kawazx10r a écrit:vivement fast 7

Ah m'en parle même pas avec la mort de Paul Walker :( J'ai vraiment été très touché par la mort de cet acteur que j'appréciais beaucoup pour avoir vu la plupart de ces films son plus mémorable pour moi "La peur au ventre" mais d'autres aussi très excellent. Bref il laisse un grand vide, et mourir si jeune c'est bien triste j'ai aussi été très ému par ces photos ou on voit son pote des F&F pleurer à chaudes larmes avec une fleur à la main.

Image
Image
Image

:cry:
Sinon bonne review MaGiX, j'me tâte encore d'aller le mater ce NFS.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
dodogeek
En parlant de Paul Walker il sera dans le remake typer américain de Banlieue 13 au coter de RZA ( l'acteur principale et le réalisateur du très mauvais the man whith the iron fist) qui s'appel Brick Mansion
Trop bizarre de voir un mort jouer dans un film qui sort après ça mort :shock:
Vue le jeu d'acteur de RZA j'ai pas envie de voir le film qui sort le 23 :?
Signaler Citer