Actualité PC
Moveo VR (4)

Moveo VR : un simulateur à rotation libre qui fait tourner la tête

par
Source: 4gamer et Gamespark

Un petit simulateur Moveo VR, un Oculus Rift sur la tête, et le tour est joué, bienvenue dans un tout nouveau monde.

Krush est une société qui était présente au CES 2016 pour dévoiler son nouveau joujou au public, un simulateur de réalité virtuelle. Le monde vidéoludique ne parle que de cela en ce moment, la venue d'Oculus Rift sur le marché. Forcément, diverses entreprises sont en train de penser comment « immerger » le joueur comme il se doit.

Voici donc Moveo VR, une machine capable de tourner dans tous les sens afin de vous faire voyager. La firme précise :

Innover la technologie d'aujourd'hui et imaginer la prochaine génération entre l'homme et la machine. Moveo est le premier simulateur VR à rotation libre intégrée pour améliorer l’expérience Oculus. Déplacez-vous dans des mondes en 3D, volez dans l'espace, et sentez l'attraction gravitationnelle.

Elle ajoute :

Découvrez cet incroyable, excitante et fantastique collision entre la réalité et le virtuel.

Bref, le genre de grosse machine que certains aimeraient essayer. En outre, découvrez le Moveo VR au travers de quelques photos disponibles dans notre galerie en page deux.

Commenter 13 commentaires

Avatar de l’utilisateur
gigagold
FenrilLonewolf a écrit:Là, la VR devient intéressante :D

Même sans vr le truc est énorme, un simple LCD dedans offrirait déjà d’excellentes sensations.
Mais c'est vrai que là on atteint des sommets (c'est le cas de le dire arf arf :mrgreen: )
En plus ces derniers temps je réfléchissait dans ma tête a comment faire un simulateur comme ça qui pourrait reproduire toutes les forces possibles, j’étais pas très loin :)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
gomrund
Pour une utilisation gamer, il ne devrais pas pouvoir faire une rotation multidirectionnelle complete. Il devrait au maximum tenir en chandelle vers le haut ce qui fait que notre poids simulerais la poussée.

A l'inverse, en etant multiD, se retrouver la tete en bas ne sera pas realiste car on subira une poussée vers le bas qui est normalement annulée par la vitesse
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Sauf que la force gravitationnelle, on ne la ressent pas au sein d'un vaisseau dans l'espace, on ne ressent rien du tout, si ce n'est l'accélération. Bref, bien pour une simulation d'avion, mais ça s'arrête là.
Signaler Citer
fgarbez
Joker a écrit:Un Ace Combat avec ça et tu pleures. :lol:
C'est pas demain la veille qu'on aura ça chez nous ceci dit.


Je ne suis pas certain que ce genre d'appareil puisse réellement donner des sensations proches de la réalité dans un jeu du style ace combat. L'acceleration d'un avion pendant un looping fait que quand tu as la tête en bas, tu as également une force qui te colle à ton siège du fait que tu avances. Avec ce genre d'engin, tu seras juste "accroché" la tête en bas et la sensation sera loin d'être la même et j'imagine qu'elle sera très destabilisante puisque contraire à ce que nous pourrons imaginer qu'elle soit. Est-ce que le cerveau pourra accepter cette rupture entre les sensations d'orientation dans l'espace qui vont différer sensiblement de ce que notre visuel analysera ? Je pense toutefois que l'expérience est intéressante mais pour la plupart des jeux, puisqu'ils impliquent un déplacement dans l'espace autre que simplement tourner sur soi même en restant sur place, le système ne sera pas adapté et un système proposant de légères inclinaisons ou vibrations doit se révéler tout aussi efficace pour donner un environnement immersif.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
fgarbez a écrit:
Joker a écrit:Un Ace Combat avec ça et tu pleures. :lol:
C'est pas demain la veille qu'on aura ça chez nous ceci dit.


Je ne suis pas certain que ce genre d'appareil puisse réellement donner des sensations proches de la réalité dans un jeu du style ace combat. L'acceleration d'un avion pendant un looping fait que quand tu as la tête en bas, tu as également une force qui te colle à ton siège du fait que tu avances. Avec ce genre d'engin, tu seras juste "accroché" la tête en bas et la sensation sera loin d'être la même et j'imagine qu'elle sera très destabilisante puisque contraire à ce que nous pourrons imaginer qu'elle soit. Est-ce que le cerveau pourra accepter cette rupture entre les sensations d'orientation dans l'espace qui vont différer sensiblement de ce que notre visuel analysera ? Je pense toutefois que l'expérience est intéressante mais pour la plupart des jeux, puisqu'ils impliquent un déplacement dans l'espace autre que simplement tourner sur soi même en restant sur place, le système ne sera pas adapté et un système proposant de légères inclinaisons ou vibrations doit se révéler tout aussi efficace pour donner un environnement immersif.

Heu non, dans un avion tu n'est pas collé à ton siège, les seuls cas ou tu peux être collé à ton siège c'est pendant une accélération, mais si tu reste à vitesse constante, bah aucune raison de rester coller. C'est comme dire que dans un boeing, on est tous collé à nos sièges parce qu'un boeing va vite, mais en fait non, car il atteint une vitesse de croisière et évite les accélération/ralentissement trop rapide et brusque.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
@Dragoon1010, @fgarbez a raison : dans un avion, pendant un looping, la force G te colle au siège (d'où le fait que les pilotes doivent s'entraîner à ne pas tomber dans les pommes quand ils se prennent 8x leur poids). Et ça, la machine ne peut pas le reproduire, car il y aurait bien le retournement mais on serait attiré vers le haut de la cabine (vu qu'elle serait à l'envers) donc il n'y aurait pas la sensation des G encaissés. Dommage. :)
Signaler Citer