Actualité
logo ubisoft assassin's creed syndicate

INTOX ou INTOX - Nintendo rachète Ubisoft et met Bolloré sur la touche

par

Guillemot a multiplié les appels du pied ces derniers jours, ça a fonctionné : Nintendo a décidé de racheter le studio, mettant de fait Vincent Bolloré hors-course.

Depuis plusieurs mois, Vivendi, société contrôlée par Vincent Bolloré, essaie de s'emparer d'Ubisoft. Après avoir acquis Gameloft, la compagnie continue en effet d'augmenter sa participation dans le capital de la firme de Yves Guillemot, ce qui n'a pas manqué d'effrayer ce dernier.

ubisoft logo 2

Aussi, après avoir usé de plusieurs recours légaux sans succès, le fondateur d'Ubisoft a changé de stratégie : depuis la présentation de la Nintendo Switch (et même avant), il ne cesse de faire des éloges de la machine et de Nintendo. Le signe d'un rapprochement entre les deux sociétés, qui a fini par se concrétiser sous la forme d'un rachat d'Ubisoft par Big N.

Rachat n'est pas le terme exact ; le studio japonais n'a fait qu'acheter des actions afin que Vivendi ne puisse plus espérer prendre seul le contrôle. Le binôme Nintendo-Guillemot détient en effet la majorité au conseil d'administration, Yves Guillemot restera d'ailleurs le PDG.

Nintendo, lors de l'opération, a promis de laisser à Ubisoft la liberté à laquelle le studio tient, à quelques conditions toutefois. Concrètement, qu'est-ce que cela change pour les joueurs ? À priori, Ubisoft continuera de développer sur PS4, Xbox One, PC et mobiles. Mais il est évident que la Switch et la 3DS deviendront des plateformes de prédilection pour le studio, avec des portages systématiques des prochains jeux et des exclusivités. À ce titre, il se dit que la rumeur selon laquelle Beyond Good & Evil 2 serait une exclusivité Switch se verrait bientôt confirmée.

En d'autres termes, tous les prochains titres d'Ubisoft sortiront sur Switch, il y aura plus d'exclusivités sur cette même console, et à priori il n'y aura plus de partenariat pour du contenu exclusif sur PS4 ou Xbox One.

Afin de fêter ce qui est vécu comme une véritable libération, Ubisoft a prévu de faire de Bolloré un personnage du prochain Assassin's Creed : le PDG d'Abstergo et une cible de premier choix pour le personnage de cette future production. Il n'est pas impossible qu'il devienne aussi un passant dans Watch Dogs 2, avec un trophée pour quiconque réussira à le hacker...


"INTOX ou INTOX" est une rubrique de GamerGen dans laquelle l'actualité est détournée dans un but tantôt critique, tantôt ludique. Les informations ne sont donc pas véridiques et ne sont pas à prendre au premier degré.


Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
gibson25
Pas mal cette news. Surtout la fin :lol:
En tout cas, étant un grand fan de la licence Assassin's Creed, je n'aurai pas aimé que Bolloré défonce tout en arrivant au conseil d'administration. Ça nous aurait donné surement un AC tous les ans comme les COD. Donc tant mieux.

Nintendo les grands sauveurs sur ce coup. Ça ne me dérange pas, tant qu'ils ne se prennent pas toutes leurs licences pour en faire des exclues Switch.
Je préfère avoir un AC bien optimisé sur PS4 qu'un AC exclue sur Switch qui serait freiné par la techno embarquée de la nouvelle console de Big N.
Signaler Citer