Actualité Android
Head on Samsung Galrtt FR

IFA 2014 - HANDS-ON - Samsung Gear VR : véritable concurrent de l'Oculus Rift ou simple poudre aux yeux ?

par ,

Nous avons enfilé le casque de réalité virtuelle de Samsung pour savoir ce qu'il propose.

Alors que la réalité virtuelle devient de plus en plus concrète avec des solutions en cours de production par Oculus VR (Oculus Rift) et Sony (Project Morpheus), d'autres concurrents viennent également s'installer sur le marché. Google a présenté le Cardoard lors de sa Google I/O et Samsung son Gear VR à l'occasion de l'IFA qui se déroule actuellement à Berlin, un produit marqué du sceau d'Oculus qui a participé à ce projet. Nous avons eu l'occasion d'approcher ce dernier pour nous faire un premier avis sur son potentiel concurrentiel.

Tout comme le projet de Google, ce casque se démarque par l'absence d'écran natif, celui-ci étant remplacé par un smartphone (en l'occurrence, un Galaxy Note 4, seul et unique appareil compatible à l'heure actuelle). C'est également ce dernier qui fournira le contenu, ce qui a pour avantage de libérer le casque de tout câblage. Toujours dans le confort d'utilisation, le Gear VR est plus agréable à porter que ses concurrents, notamment en raison de son poids plus raisonnable.

Une fois le casque chaussé, un menu apparaît, sur lequel un pointeur se démarque en surbrillance. Pour le déplacer, il suffit de déplacer son regard (ou plutôt sa tête), et de viser des yeux le point voulu. Pour valider en revanche, la tâche est plus fastidieuse puisqu'il faut accéder au bouton qui se trouve sur la droite du casque, le problème étant que celui-ci est tactile et ne ressort donc pas au toucher, le rendant donc difficile à trouver pour les non-initiés. À contrario, les touches de volume et de retour sont quant à elles physiques et donc plus accessibles. Dans un autre registre, Samsung a eu la bonne idée d'intégrer à son appareil une option permettant d'afficher à l'écran ce que l'appareil photo du téléphone capture. Il est donc possible de voir à travers le casque sans le retirer.

Concernant la qualité d'image, il ne faut pas se leurrer, le Gear VR ne fait malheureusement pas mieux (ni moins bien) que la concurrence. Malgré l'écran Quad HD (2560x1440 pixels) sublime du Note 4, les lentilles ont pour effet de zoomer sur les pixels, les rendant alors bien visibles. Une limitation du concept en lui-même qui nécessiterait d'attendre les prochaines générations d'écrans (8K ?) pour réellement être parfait. Notons au passage que le champ de vision semble plus large que sur un Oculus Rift.

Après quelques minutes d'utilisation, nous nous laissons néanmoins prendre au jeu, et l'utilisation en mode vidéo devient rapidement très immersive, au point de totalement oublier la réalité qui nous entoure. C'est comme ça que notre MaGiXieN préféré s'est retrouvé à frapper contre un mur en souhaitant pointer du doigt un élément affiché devant ses yeux.

Pour le reste, il faudra attendre de voir à quel type de contenu nous aurons droit à l'avenir. Outre les films et autres vidéos de démonstration, des jeux ont d'ores et déjà été mis à disposition, tels qu'un Temple Run VR par exemple. L'ensemble sera toutefois toujours limité à la puissance du smartphone intégré, sans oublier le manque d'une manette pour pouvoir interagir de façon plus poussée.

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Joker
Ça me travail quand même un peu de me dire qu'il faut avoir les yeux collés à l'écran d'un smartphone, j'ai essayé de me mettre à même distance du miens et ça fait mal aux yeux, on louche un peu. :mrgreen: Du coup pas très rassuré quand aux détériorations possibles de la vue avec ces casques..
Signaler Citer
Nobunagashi
pameton a écrit:Ce casque a ete concu par Oculus VR ce n'est donc pas un concurrent.
http://www.gamasutra.com/view/news/224894/QA_Carmack_reveals_the_challenges_of_mobile_VR_game_development.php


C'est même précisé dans l'intro de l'article :)
On parle de "concurrent" parce que l'Oculus est le plus connu des casques de RV et qu'on se retrouve donc avec deux produits qui empiètent sur un marché commun, même s'ils présentent quelques différences et qu'Oculus a participé à la conception du deuxième.
Signaler Citer