Actualité Android
Samsung conférence Unpacked 2014 (9)

IFA 2014 - HANDS-ON - Samsung Galaxy Note Edge : nous avons passé du temps à son côté

par ,

L'invité surprise de Samsung est passé entre nos mains.

Depuis le CES 2013 et son prototype Youm avec un écran semi-enveloppant, Samsung n'a pas réellement marqué la révolution de la mobilité avec ses écrans incurvés. Jusqu'à aujourd'hui, où le principe même du Youm est revenu sur le devant de la scène à l'occasion de l'IFA, réincarné en Galaxy Note Edge.

Samsung conférence Unpacked 2014 (11)Il s'agit en fait là d'un Galaxy Note 4 un peu particulier, puisqu'en plus d'avoir son affichage principal, il dispose d'un petit écran de 160 pixels de large sur toute la hauteur du téléphone. Bien qu'inséré dans la continuité de l'écran de base, ce moniteur est indépendant et affiche des informations tout autres. Notifications de réseaux sociaux, données sportives, boursières etc. La première application étant bien évidemment de ne jamais rater une information importante, même lors d'une utilisation en plein écran (vidéo, jeu...) ou lorsque la pochette du téléphone recouvre sa face avant.

Première remarque, ce nouvel écran est très perturbant et il est fréquent - tout du moins au début, à voir sur le long terme - de poser son doigt dessus par inadvertance, et donc d'interagir avec sans le vouloir. Autre point remarquable, la prise en mains s'en ressent directement. Alors que le bouton d'allumage migre vers le haut de l'appareil, il devient alors difficile d'accès en raison du gabarit global de l'ensemble. Par ailleurs, tenir un smartphone asymétrique est très étrange, voire désagréable. Encore une fois, cela reste à voir sur une utilisation plus longue si l'habitude ne vient pas.

Samsung conférence Unpacked 2014 (7)Pour ce qui est du reste du téléphone, il est identique au Galaxy Note 4, nous vous renvoyons donc à notre hands-on de ce dernier. Remarquons néanmoins que le passage en fenêtré d'une application d'un mouvement partant du coin supérieur droit de l'écran devient horriblement fastidieux, et nous nous demandons encore s'il a été implémenté ici, car il nous a été impossible de le mettre en œuvre.

L'idée de base est très originale et mérite largement d'être approfondie pour donner une nouvelle dimension aux smartphones. Les capacités de cet écran supplémentaire sont nombreuses, et Samsung a mis à disposition des développeurs son SDK pour laisser libre court à leur créativité. Ces derniers pourraient bien déterminer le futur de cette particularité propre au Galaxy Note Edge. En effet, si le nombre d'applications compatibles avec ce rajout d'écran ne dépasse pas celui des applications utilisables en multi-fenêtrage, l'intérêt de cette technologie va rapidement montrer ses limites. Quoi qu'il en soit, en l'état, le Galaxy Note Edge est aussi intrigant que déroutant. Un peu comme le Galaxy Round l'année dernière, il ressemble plus à un test grandeur nature qu'à un véritable smartphone commercialisé.

Commenter 3 commentaires

Applelo
Le gros problème de Samsung par rapport à Apple, c'est qui sorte des technologies certes intéressantes mais inexploités, Samsung devrait vraiment faire un effort niveau interface pour alléger tout ça (comme l'a fait HTC) et ergonomie.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
il ressemble plus à un test grandeur nature qu'à un véritable smartphone commercialisé.


Bah voilà c'est ça, c'est juste une sorte de vitrine technologique du constructeur, ils font souvent ça avec des produits qui seront très peu vendu mais dans plusieurs années ça permet de dire "Regardez, c'est nous qui avons lancé le concept il y a 5 ans", c'est plus pour l'image de marque qu'autre chose quoi, le concept serait directement sur un flagship si le constructeur serait certain que sa technologie plaira.
Signaler Citer