Actualité Android
google Logo

Google pourrait imposer une version récente d'Android pour certifier les terminaux de constructeurs tiers

par
Source: Android Police

Pas de KitKat, pas de Google App.

L'une des principales plaies d'Android est la fragmentation des différentes versions du système, donnant une mauvaise image à Google par rapport à son principal concurrent, Apple. Au dernier relevé, KitKat (Android 4.4), pourtant disponible depuis plusieurs mois, ne représente que 1,8 % des terminaux, alors que Gingerbread (Android 2.3), version vieille de plusieurs années, est encore présente sur 20 % des appareils. Toutefois, la firme de Mountain View cherche régulièrement de nouvelles pistes pour réduire ces différences. L'une d'elles serait d'éviter l'arrivée de nouveaux terminaux déjà dépassés.

D'après les sources d'AndroidPolice, Google aurait envoyé aux constructeurs tiers une note leur imposant une version récente d'Android sur leurs terminaux afin d'être certifiés. En d'autres termes, un constructeur présentant un appareil avec une version logicielle trop vieille ne pourrait pas profiter des Google Apps, et plus particulièrement du Google Play Store, pilier central d'Android. Ci-dessous, le tableau des dates limites :

Version API Date d'ouverture des certifications Date de fermeture des certifications
Gingerbread 6 décembre 2010 1er février 2014
Honeycomb 24 février 2011 1er février 2014
Ice Cream Sandwich 16 décembre 2011 1er février 2014
4.1 (API niveau 16) 12 juillet 2012 1er février 2014
4.2 (API niveau 17) 13 novembre 2012 24 avril 2014
4.3 (API niveau 18) 25 juillet 2013 31 juillet 2014
4.4 (API niveau 19) 31 octobre 2013 Date à annoncer


Attention néanmoins à ne pas confondre, cela ne concerne en aucun cas les mises à jour. Aussi, les 20 % d'appareils sous Gingerbread le resteront, et les constructeurs pourront également déployer des mises à jour de sécurité tout en restant sur cette version plus ancienne d'Android. En revanche, il serait aujourd'hui impossible pour un constructeur de demander la certification d'un smartphone sous Android 4.0, ou même 4.1.

De plus, entre la certification d'un appareil et sa sortie sur le marché, il peut se passer plusieurs mois. Aussi, cela ne veut pas dire pour autant que tous les terminaux qui sortiront après le 31 juillet 2014 tourneront forcément sous Android 4.3.

Si cela ne changera rien pour les smartphones et tablettes haut de gamme, cela risque en revanche de toucher les appareils d'entrée de gamme. Par exemple, pour des raisons de compatibilité avec les processeurs MediaTek utilisés, Wiko ne propose pas de version logicielle supérieure à Android 4.2, même sur le Highway, dernier smartphone présenté. Si cette normalisation s'applique réellement et que le prochain terminal de la marque n'est pas prêt avant le 24 avril 2014, la marque se verrait alors dans l'obligation de proposer son prochain smartphone sous Android 4.3 pour continuer de proposer le Google Play Store.

Pour le moment, tout cela reste encore à prendre au conditionnel, mais une telle démarche pourrait assurément réduire - bien que légèrement - le clivage énorme entre les différentes versions d'Android.

repartition-android-2014-janvier

Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Darthreign
Nobunagashi a écrit:Une marque comme Wiko par exemple vise le très grand public.


La marque Wiko ne vend plus que des terminaux sous android 4.2.1 voir supérieur. Ils ne sont pour ainsi dire pas impacter. Jelly Bean n'est pas si vieille.

Mais quelque part imposé au constructeur une version minimal c'est pas plus mal surtout pour toute les tablette pas chère obsolète...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Molto
Est ce que ca veut dire que les nouveaux terminaux aux versions obsolètes seront privés de Playstore ?
Ou même les anciens terminaux, de secours par exemple, ont une date de péremption, j'ai pour ma part, mon Nexus4, et mon Sony Ericsson X10, est ce que ce dernier va-t-il être privé également de son accès au Playstore si cela s'officialise ?
Signaler Citer
Nobunagashi
Darthreign a écrit:La marque Wiko ne vend plus que des terminaux sous android 4.2.1 voir supérieur. Ils ne sont pour ainsi dire pas impacter. Jelly Bean n'est pas si vieille.


À en croire le tableau, les constructeurs ne pourront plus certifier de terminaux sous 4.2.1 à partir d'avril... C'est dans pas longtemps.

Molto a écrit:Est ce que ca veut dire que les nouveaux terminaux aux versions obsolètes seront privés de Playstore ?
Ou même les anciens terminaux, de secours par exemple, ont une date de péremption, j'ai pour ma part, mon Nexus4, et mon Sony Ericsson X10, est ce que ce dernier va-t-il être privé également de son accès au Playstore si cela s'officialise ?


Cette norme ne vise que la certification des terminaux avant leur vente. À partir du moment où un appareil est mis en vente, cela ne le concerne plus du tout.
Signaler Citer