Actualité
France 2 vignette 21012013

HS - Entre France 2 et les jeux vidéo, ce n'est pas l'amour fou

par
Source: Gizmodo

Lorsque France 2 fait un reportage sur les jeux vidéo, ça fait mal !

Pour ceux qui auraient visionné le reportage samedi soir, vous avez très certainement compris le but de cet article. Pour tous les autres, rendez-vous à cette adresse, choisissez le JT de 20h du samedi 19 janvier et avancez la vidéo à 24:52. Installez-vous confortablement et regardez le sujet très intéressant auquel France 2 fait référence : "enquête : les accros à la console."

Bien calé entre deux autres sujets tout aussi intéressants, "la neige en France" et "le concours Miss Ronde", notre reportage débute en douceur : des hommes de 18 à 30 ans qui passent jusqu'à 12h devant leurs jeux vidéo. Heureusement pour nous, ce phénomène qualifié de dépendance est minoritaire. Mais ne vous enthousiasmez pas pour autant, il existe bel et bien.

Jusque là, mis à part le mot "dépendance", ce reportage n'a rien de bien méchant. Seulement, il gagne rapidement en intensité lorsque le journaliste explique que les personnes étant dépendantes aux jeux vidéo ont parfois besoin d'une aide médicale, tout comme pour se sevrer d'une addiction aux produits stupéfiants.

Mais avant de continuer plus loin dans cet article, il y a un énorme point à souligner concernant le fameux reportage. En effet, le titre de l'enquête étant "les accros à la console", pourquoi n'est-il question que de MMORPG jouables uniquement sur PC ? Le titre est complètement faussé et ne sert qu'à faire paniquer les mères de famille ayant offert des consoles à leurs enfants à Noël. La crédibilité du reportage est déjà affaiblie par ce titre.

Après cela, le témoignage de Damien nous explique que le jeune homme jouait pendant 8h sur sa Gameboy lorsqu'il était âgé de 10-11 ans. En revanche, ce que faisaient ses parents pendant ces huit heures quotidiennes n'est bien évidemment pas mentionné dans le reportage.

Par la suite, le reporter nous explique que les jeux en réseau sur Internet sont les plus addictifs et que c'est pourFrance 2 screenshot 21012013 002 s'échapper de la vie et fuir la société que Damien passe autant de temps dans ces jeux. À cause de son addiction, Damien s'est éloigné de sa famille, de ses amis et de ses cours. Mais heureusement, un service luttant contre la cyber-addiction a ouvert dans un hôpital. Nous voyons donc notre Damien cité plus haut venir consulter le docteur Bruno Rocher et ainsi témoigner. Après quelques questions posées par le médecin, nous apprenons que Damien aime les jeux vidéo parce qu'il a un sentiment de maîtrise qui lui fait du bien. C'est donc grâce à des consultations et à des groupes de parole que les docteurs luttent contre la cyber-addiction.

Mais ce n'est pas tout, le coup de grâce de ce reportage est porté lorsqu'une mère de famille vient parler à visage caché de son fils de 30 ans, dépendant aux jeux vidéo selon elle. La mère explique que son fils ne lui parlait plus, ne travaillait plus et restait enfermé dans sa chambre. Elle a alors appelé les pompiers et ce qu'elle a découvert dans la chambre de son fils risque d'en effrayer plus d'un. Des cartons de pizza jonchaient le sol, sur plusieurs épaisseurs ! Et pire encore, il y avait des tas de bouteilles de soda un peu partout. Atroce ! Et dire que certains se droguent et boivent de l'alcool. D'après le reporter, ce fils de 30 ans aurait vraiment touché le fond.

Voici encore une fois un exemple de personnes dénigrant les jeux vidéo, prétextant que cela peut rendre des personnes totalement dépendantes au même titre que la drogue ou l'alcool. Et vous chers lecteurs, qui avez regardé le JT samedi dernier ou maintenant suite à notre article, que pensez-vous de tout ceci ?

France 2 screenshot 21012013 001

Commenter 67 commentaires

nico57350_1
wouah y a 2 pauvres mecs en France accro aux jeux-vidéos...Sinon y a combien de droguée de dépendant a l'alcool ou a la cigarette? Quoi y on a trop, c'est devenue normal?Ha ok je comprend mieux pourquoi on en parle plus
Signaler Citer
Monkey_D_Luffy
Bourrinage de crane comme d'habitude et de toutes fason c'est France 2. Faut rien attendre de ces abrutis.

De toutes fason maintenant joué a la console c'est vraiment une honte ou mal vue. C'est pour sa que la plupart du temps j'évité d'en parlé , ca permet de éviter les remarques du genre " Ah ouai t'est un No Life ".

itdaboyz a écrit:Je pense que l'article est beaucoup trop orienté. Une bonne dose d'objectivité ne ferait pas de mal à l'auteur.


Pas d'objectivité laisse moi rire , va plutot dire sa a France 2.
Signaler Citer
rebelfr
reste plus qu'a cramer le reporter a coup de lance flamme..

quoi ? hein ? a cause de ce que je viens de dire, on va encore raconter que les jeux rendent violents ?

non messieurs dames, je SUIS violent, et c'est en tuant des gugusses virtuels que j'evite d'en tuer en vrai

le jeu ? ma therapie ! 8)
Signaler Citer
Palama13
Quelques bandes d’hypocrites, les journaleux de France 2 (une des chaînes ou on paie une redevance hors de prix pour voir que de la merde) qui ont fait ce reportage débile ont quel âge ?
Entre 25 et 45 ans, certainement, Delahouse aussi, donc ils ont tous eut dans leur jeunesse une ou plusieurs consoles de jeu.
Qu'il nous face pas le coup.
Et quant à la soi-disant dépendance, c'est valable pour tout, pas que pour les JV.
A ce petit jeu, il y a en beaucoup aussi en France qui sont dépendants des journaux télévisés et qui deviennent cons à forces de les écouter...
Signaler Citer