Actualité PS3
etats unis drapeau

Etats-Unis : 12 Etats s’unissent pour restreindre la vente de jeux vidéo

par ,

La vente de jeux vidéo violents aux mineurs fait polémique (encore) aux Etats-Unis puisque pas moins de onze Etats ont apporté leur soutient à la Californie qui se pourvoie devant la Cour Suprême afin de pouvoir légiférer dans ce domaine.

Sous l’impulsion de la Californie, onze Etats (Connecticut, Floride, Hawaii, Illinois, Louisiane, Maryland, Michigan, Minnesota, Mississippi, Virginie et Texas) ont signé une pétition afin de légiférer dans le domaine de la vente de jeux vidéo aux mineurs. La demande a été rejetée en appel et a donc été portée devant la juridiction de dernier recours : la Cour suprême.

GTAIV_screen10p

L’Etat californien, avec l'initiative d'Arnold Schwarzenegger (ironique non ?), souhaite réintroduire une loi empêchant la vente de jeux vidéo violents aux mineurs. Selon le site Gamasutra, le moyen du pourvoi énonce que « d’empêcher les mineurs à acheter ou louer des jeux vidéo sans autorisation parentale, pour une catégorie définie de jeux invitant les joueurs à commettre des homicides virtuels, de la torture ou des viols», n’est pas contraire au premier amendement de la Constitution. Ce premier amendement faisant état des libertés publiques de manière générale, il sera du rôle de la Cour Suprême de juger de la conformité d’une telle loi à la Constitution.
 
Richard Blumenthal, procureur général du Connecticut, a accusé l’industrie vidéoludique de ne pas s’auto-réglementer et a appuyé la demande des douze Etats en prononçant les mots suivants :


Protéger les enfants des dangers numériques passe par la surveillance des parents, mais ces derniers ont besoin et méritent d’être aidés.
    
L’industrie du jeu vidéo devrait agir de façon responsable et accepter d’imposer elle-même des restrictions qui empêcheraient les enfants d’acheter les jeux les plus violents. Je fais appel à l‘industrie du jeu vidéo pour qu’elle prenne exemple sur l’industrie cinématographique, qui elle, ne permet pas aux enfants de regarder des films à caractères violents.


Ce cher Monsieur semble passer outre l’ESRB, qui certes ne déploie des dispositifs qu’à titre indicatifs, mais qui permet d’informer les parents les plus vigilants sur le contenu des jeux. Cette loi préoccupe profondément l’industrie du jeu vidéo puisque les mineurs représentent une part non négligeable de la clientèle des jeux à caractères violents.

Commenter 28 commentaires

the-king-of-foot
... plus de grand theft auto sa fait quelque chose :'(

EDIT : mais on nest pas bêres non plus on s est meme pas trouver des armes .

ÉDIT Gamespirit : Évite les double-posts, édite ton message avec la fonction Image la prochaine fois.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
gomrund
quelle ironie, on va se trouver avec un Etat ou il est plus facile de degoter une arme qu'un jeux "violent".

De plus je pense qu'avec les derivés Jeux Videos de ses films, Tonton Scharzy etait bien content de les trouver ces "mineurs" pour gagner ses royalties.

bah.... ils vont se retrouver avec un marché noir de jeux "violent" :D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
GregM
Pas facile non plus de juger avec nos expériences Française. J'entends par là les USA sont en avance sur la France, la France sur le Maroc, le Maroc sur le Sénégal ect... Quand je dis en avance c'est pas sur le plan humain mais sur le plan sociale ou de société (enfin vous voyer ce que je veux dire).

Les jeux vidéo banalise fortement l'usage des armes et en plus la bah elles sont en vente libre avec permis de port d'armes bien entendu, mais elle sont forcément nombreuse tout de même.

On peu pas dire que des jeux comme GTA soit de modèle de civisme, tout comme bcp de film ou chanson. Je pense donc que le jeux vidéo doit murir et adapter sont mode de vente.

On ce plain que ça va mal partout et je suis de ce qui pensent que tout est lié et que le jeux vidéo faisant parti du tout à aussi ça part de responsabilité.

Non seulement règlementer plus sérieusement la vente des jeux dis violent est nécessaire mais la communication fait dessus aussi, j'entends par là que la presse du jeux vidéo devrait aussi le faire. Afin de ne pas avoir le test de GTa à coté du test de Mario Galaxy. Après tout la presse du cinéma le fait bien alors pourquoi pas la presse du jeux vidéo.

Donnons aux parents les moyens nécessaires afin de rendre leur enfant adulte et responsable progressivement et non pas passé de l'étape enfant adulte trop vite.

King a écrit:Faudrais qu'ils arrétent un peu avec ça, c'est pas les jeux vidéo qui augmente le taux de violence au Etats Unis, c'est plutôt leur mentalité pourrie de capitaliste.


C'est grâce au capitalisme que l'on a les jeux vidéo entre autre. Les jeux vidéo comme je le disais à aussi ça part de responsabilité. On ne dis pas qu'il et la seule cause, on si qu'il en fait partie.


SimonBHB a écrit:Toujours la faute du Jv, mais les films, on en parle jamais. Certain sont encore plus violent que LES jv et on dit rien.


Bien sur que si les films on en parle aussi. Je sais pas l'age que tu as, mais personnellement j'ai vu l'évolution vis à vis des films. Et aujourd'hui les gens en pris plus ou moins conscience. Ainsi que la diffusion des programmes télé, la presse spécialisé et les pub à la télé.
Signaler Citer
nathan_bourne
Pfff l'Amérique dans tout son paradoxe un pays ou le droit de porter une arme est un droit constitutionnel reconnu par le 2 e amendement et ayant l'industrie de films violents la plus importante, sans doute, et la seule chose qu'il trouvent c'est d'interdire des jeux choses qui va me sembler bien compliqué à appliquer si elle ne touche que certains Etats. A mon avis il sera facile au joueur de contourner ces interdits, en comandant sur le net d'une entreprise basée dans un autre Etats ou des amis ou famille.
Signaler Citer
rebelfr
je n'irais pas jusqu'a dire que les usa sont en avance sur la france sur le plan social..loin de la...

par contre, c'est vrai que c'est le pays de la demsure...
hop, la c'est les jeux et en 1930, c'etait l'alcool... faut toujours qu'ils trouvent un bouc emissaire...

mais le reel probleme, c'est pas l'objet, c'est celui qui utilise l'objet !
(arme, jeu, tv, telecomande, pizza, voiture, mc donald et j'en passe)
mais ca, c'est trop dur a mettre ne place, alors ils interdisent...

sacré generation d'assistés quand meme, ca fait peur... la loi inalienable de l'evolution va nous rattraper a la vitesse de la lumiere et nous le faire payer tot ou tard :(
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
GregM
Ils interdisent pas, ils veulent contrôler la vente au mineurs, c'est extrêmement différent.

En ce qui concerne celui qui utilise l'objet, je m'étrais une réserve en disant que l'objet est parfois le facteur déclencheur chez l'utilisateur.

Quand je dis sur le plan sociale, j'entends pas là la sécu ou aide logement ou autre. Mais plus ce qu'ils ce passent dans les rue.

la loi inalienable de l'evolution va nous rattraper a la vitesse de la lumiere et nous le faire payer tot ou tard

ça c'est kler.

Bon allé je retourne sur mon Frozen throne, c'est un jeu +12 ;D Comme quoi il y a plein de top jeu pour les - de 18 ;)
Signaler Citer
Anonymous
Je vais surement me faire pas mal d'ennemis sur le forum, mais si PEGI ou l'ESRB met un age minimum c'est pas pour rien.

Je suis d'accord que ce n'es pas la faute des jeux vidéo si les gens deviennent violent ou des tueurs, mais il faut savoir jouer avec des jeux de son age.

On ne vend pas du porno aux mineurs, alors pourquoi on vendrait des jeux +18 aux mineurs.

C'est la faute des vendeurs quand ils vendent ce genre de jeux aux mineurs qui viennent seul se les payer, et aux parents qui laissent leurs enfant avec ces jeux.

J'espère que cette loi, si elle passe, donnera des idées à notre gouvernement
Signaler Citer