Actualité
ESRB logo esrb

Etats-Unis : 12 Etats s’unissent pour restreindre la vente de jeux vidéo

par ,
Source: gamesindustry

La vente de jeux vidéo violents aux mineurs fait polémique (encore) aux Etats-Unis puisque pas moins de onze Etats ont apporté leur soutient à la Californie qui se pourvoie devant la Cour Suprême afin de pouvoir légiférer dans ce domaine.

Sous l’impulsion de la Californie, onze Etats (Connecticut, Floride, Hawaii, Illinois, Louisiane, Maryland, Michigan, Minnesota, Mississippi, Virginie et Texas) ont signé une pétition afin de légiférer dans le domaine de la vente de jeux vidéo aux mineurs. La demande a été rejetée en appel et a donc été portée devant la juridiction de dernier recours : la Cour suprême.

gtalpp008

L’Etat californien, avec l'initiative d'Arnold Schwarzenegger (ironique non ?), souhaite réintroduire une loi empêchant la vente de jeux vidéo violents aux mineurs. Selon le site Gamasutra, le moyen du pourvoi énonce que « d’empêcher les mineurs à acheter ou louer des jeux vidéo sans autorisation parentale, pour une catégorie définie de jeux invitant les joueurs à commettre des homicides virtuels, de la torture ou des viols», n’est pas contraire au premier amendement de la Constitution. Ce premier amendement faisant état des libertés publiques de manière générale, il sera du rôle de la Cour Suprême de juger de la conformité d’une telle loi à la Constitution.
 
Richard Blumenthal, procureur général du Connecticut, a accusé l’industrie vidéoludique de ne pas s’auto-réglementer et a appuyé la demande des douze Etats en prononçant les mots suivants :

Protéger les enfants des dangers numériques passe par la surveillance des parents, mais ces derniers ont besoin et méritent d’être aidés.
    
L’industrie du jeu vidéo devrait agir de façon responsable et accepter d’imposer elle-même des restrictions qui empêcheraient les enfants d’acheter les jeux les plus violents. Je fais appel à l‘industrie du jeu vidéo pour qu’elle prenne exemple sur l’industrie cinématographique, qui elle, ne permet pas aux enfants de regarder des films à caractères violents.


Ce cher Monsieur semble passer outre l’ESRB, qui certes ne déploie des dispositifs qu’à titre indicatifs, mais qui permet d’informer les parents les plus vigilants sur le contenu des jeux. Cette loi préoccupe profondément l’industrie du jeu vidéo puisque les mineurs représentent une part non négligeable de la clientèle des jeux à caractères violents.


Merci à John Serial pour la correction.

Commenter 12 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Gabou
D'accord là dessus, ça évitera aux gens d'avoir des problèmes de cerveaux comme quoi que les jeux violents poussent les gens a faire la même chose en vie réelle.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Kenashi
Tant que ca ne nuit pas au personnes majeurs comme nous ca va. C'est à cause de gens comme ca que les jeux violent en prenne un coup regarder Manhunt 2 par exemple, gaché par de gens comme eux. Qu'ils mettent une tranche d'âge c'est logique mais alors que les gens fassent leurs boulots comme il faut et ne refourguent pas ces jeux aux mineurs. Après ca les jeux violent deviennent restreints.
Signaler Citer
Anonymous
Je pourrais chialer, mais j'ai 17 ans dans 2 mois, donc je m'en fous car je pourrai acheté les jeux xD

Sinon c'est une bonne idée, mais j'ai eu peur en lisant le titre, je croyais qu'il voulait empêcher la vente de jeux, point xD
Signaler Citer
bazookajoe
ils ont deja un systeme de classement(esrb) ,ce que Arnold propose c est de donner plus de pouvoir a l etat pour bannir ou poursuivre un type de jeux ou bien de poursuivre un employeur ou employer qui vendrait des jeux au mineur qui ont pas l age ...autremendit de criminaliser la vente de jeux dites illégal au mineur et chaque etat pourrais decider quelle jeux est illégal et décider du rating (+16,+18,ect).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
yohano8_1
SpiritOfSilver a écrit:N'importe quoi :nervous1: .
Comme dit dans la New les logos +18 et +16 sont pas la pour rien !
Les parents on ca faire attention et puis c'est tout ce qui me fait le plus marée c'est scharsi lol !!!



+1 :angel:
Signaler Citer
Dy0o
Les parents doivent faire attention aussi, d'accord.

Mais les magasins sont encore plus en tort. On ne demande même plus l'âge aux gosses qui vont s'acheter un Gran Theft Auto, tant que ça rapporte on vend. Me faites pas rire, c'est pas pour rien qu'il y a tout ce bordel. Les indications sur les boîtes sont tout à fait significatives et jouent leur rôle jusque là où elles le peuvent. C'est l'irresponsabilité des magasins et des parents qui discutable. S'il faut interdire la vente de jeux-vidéos violent aux mineurs aux USA (pour les rageux : ça se passe là-bas, pas ici...) pour y remédier je suis pour, sans oublier que les américains commencent à bien connaître les effets des jeux violents sur certains gosses (certains, car pour d'autre ça agit comme anti-stress).

En gros les enfants payent pour l'immaturité des adultes, comme toujours.
Signaler Citer