Actualité
Aliens Colonial Marines logo vignette 13.02.2013.

Aliens: Colonial Marines - SEGA et Gearbox répondent à l'attaque en justice

par
Source: Kotaku

Un éditeur et un développeur blessés.

Il y a quelques jours, un groupe de consommateurs a intenté un recours en justice contre SEGA et Gearbox, pour la simple et bonne raison qu'ils ont utilisé des matériaux trompeurs et mensongers pour promouvoir Aliens: Colonial Marines (jugez par vous-même). Forcément, l'éditeur et le développeur n'ont pas attendu très longtemps avant de répondre aux accusations, les taxant tous deux d'infondées.

Ce sont dans les colonnes de Kotaku que SEGA puis Gearbox ont accepté de commenter la situation des plus délicates et qui n'a pas fini de faire parler et jaser. Pour rappel, les plaignants réclament un remboursement de leur achat, puisqu'ils se sentent lésés par le produit final, indigne de cette génération, il faut le dire.

Voici donc la position de SEGA :

SEGA ne peut pas commenter spécifiquement sur le procès en cours, mais nous estimons que la poursuite est sans fondement et nous allons nous défendre vigoureusement.

Ce à quoi Gearbox ajoute :

Attempter un procès à partir d'une démonstration est vraiment infondé. Nous continuons de soutenir le jeu, et nous défendrons le droit des créateurs à partager leurs travaux sans avoir peur d'éventuels procès frivoles.

aliens colonial marines screenshot 11122012 004

Commenter 10 commentaires

Avatar de l’utilisateur
krillin_kienzan
Qui a forcé les acheteurs à payer pour ce jeu sans regarder les tests, les vidéos du produit final, les avis d'autres joueurs etc. ? Personne.
Si ils ont achetés un mauvais jeu c'est de leur faute, SEGA et Gearbox ne leurs ont pas mis le couteau sous la gorge.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
babaookikou
Je suis d'accord avec eux. Les consommateurs de notre époque sont égoïste à mon avis. Ils ne réfléchissent pas deux secondes à ce qu'ils font de leurs argents puis se plaigne à chaque fois de tel ou tel problème. Les états-unis sont en tête de file dans la stupidité humaine avec leurs classes actions.

Faire un procès pour demander le remboursement d'un jeu est stupide. Lors de l'achat du jeu un accord illicite est passé entre le fournisseur et l'acheteur, l'acheteur à donc bien montré son consentement quand à l'achat du jeu. Parler de tromperie suite à ça car le jeu est mauvais et qui d'ailleurs à été patcher, n'as aucun sens.

Les consommateurs se croient aux dessus des travailleurs qui produisent la marchandise car eux débourse de l'argent pour l'obtenir, c'est une réflexion stupide et égoïste.

Quand je travail sur une nouvelle pub je suis toujours étonner de comment sont qualifiés les consommateurs par les firmes qui nous employes, "Des emmerdeurs" et c'est pas si faux que ça. Passer du temps pour faire plaisir à des personnes ingrates, il faut vraiment avoir la compensation financière derrière pour tenir sans devenir fou.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
En même temps l'éditeur et les développeurs ont vraiment un problème, une belle démo qui promet un jeu excellent pour finir par voir arrivée un produit finale complétement en deçà sur tous les points par rapport à la démo.

Je me souvient de Deus E:x Human Revolution qui à fait la même chose, dans un trailer on voit clairement des passages du jeu qui sont complétement absent dans la version finale, donc bon ce ne sont pas les premiers sauf pour le cas de Deus Ex le jeu est très bon mais pas Aliens: Colonial Marines ^^. Maintenant comme dit plus haut, à moins de vivre dans sa grotte tout indiqué clairement une grosse merde comme jeu donc ils sont fautifs, achat à l'aveuglette ? ::).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ZA-TomTom
-Joker a écrit:En même temps quand on sait que des Américains gagnent leur vie en portant plainte pour tout et n'importe quoi, je ne suis pas étonné.

Ca me fait penser aux gens qui fument et qui portent plainte après contre l'industrie du tabac. ;D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Schadows
babaookikou a écrit:Lors de l'achat du jeu un accord illicite est passé entre le fournisseur et l'acheteur, l'acheteur à donc bien montré son consentement quand à l'achat du jeu.
Je ne sais pas qu'elle définition tu as de "illicite" mais je pense que tu t'es trompé de mot (tacite ?).
D'ailleurs, toute ton explication est caduque. Si l'éditeur fait une publicité trompeuse (en l’occurrence il ne s'agissait même pas d'une version PC tournant sur un monstre de puissance comme ils ont l'habitude de le faire mais carrément d'un autre jeu) c'est de la publicité mensongère et il est redevable auprès de l'acheteur.
Un target Render reste un target render, alors qu'ils arrête d'affirmer sur la tête de leur petits enfants que c'est le jeu jusqu'à ce qu'ils se fasse piquer (à l'instar de Sony avec les premières présentation de MotorStorm et KillZone 2).

Certains parle de lire les tests, et attendre les avis d'autres joueurs (hum ... il faut bien qu'il y ait un premier à se faire "niquer" et donc lui il a pas non plus le droit de se plaindre ?), ça met également tout le système de précommande en porte-à-faux .

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas les seuls a le faire, que cette mascarade doit perdurer. J'aimerai réellement qu'ils perdent, histoire que les autres éditeurs y réfléchisse a 2 fois avant de retenter.
Signaler Citer
GIMB
Les joueurs sont un peu idiots d'acheter les yeux fermés au seul nom du prestige du titre sans se renseigner au préalable, néanmoins cela n'autorise pas l'éditeur et les devs à se foutre ouvertement de la gueule du monde. Je voulais le prendre, n'ayant jamais joué à un Aliens, après avoir vu les critiques assassines, l'envie m'est passé. Comme celle de prendre TWD: Survival Instincts après avoir vu un GL, bien que ce dernier surpasse tout et soit clairement l'arnaque absolue de cette décennie...
Signaler Citer