Test
 Need for Speed Heat  image test impressions

TEST de Need for Speed Heat : oui, il est possible de bâiller à 200 km/h

par

Need for Speed Heat : Un jeu que les joueurs vont certainement oublier... Nous aussi d'ailleurs...

Un monde sans humain, sauf pendant les courses

La licence Need for Speed est de retour, un épisode intitulé Heat voit le jour. Les joueurs découvrent Palm City, un lieu paradisiaque qui donne envie d’appuyer sur l’accélérateur. Pour ne pas changer, nous nous sommes précipités dans cette nouvelle aventure afin de vous livrer nos impressions. Et, spoilers, ce n'est clairement pas la joie.

Les rendus jour/nuit apportent un charme particulier aux rues de Palm City.

Need for Speed Heat
54,49 € sur Amazon* * Prix initial de vente : 54,49€.

Les pixels s'affichent à l'image, et c'est très... moyen. Premier constat lors des cutscenes utilisant le moteur du jeu, il y a des soucis au niveau des personnages. Les animations sont fades, un poil rigides, et leurs pieds ne touchent pas le sol par moment. Les textures, durant ces scènes, sont quelconques.

In-game, cela donne quoi ? C'est un peu plus classe, et heureusement. Parlons des bonnes choses pour commencer. Les voitures sont superbes, brillantes et clinquantes, les environnements sont beaux, les rendus jour/nuit apportent un charme particulier aux rues de Palm City, les jeux de lumière sont assez bien maîtrisés dans l'ensemble. Le mauvais ? Il y a un brin d'aliasing, certains éléments dans les parages surgissent sans crier gare, et il y a pas mal de bugs (collisions, freezes, etc.) nous obligeant à redémarrer la console. En outre (et pour ne pas changer), cela manque de vie. Les gens ne sortent que lorsqu'une course se prépare...

Need For Speed Heat 006La bande-son, elle, n'est pas trop mauvaise. Les musiques et les genres sont variés, le joueur trouve rapidement ce qu'il veut écouter, il suffit d'utiliser la croix directionnelle pour trouver son bonheur. Concernant le doublage, c'est catastrophique. Que ce soit en anglais ou en français, les intonations ne sont pas folles... Aucune passion, aucune folie, nous avons l’impression que les comédiens de doublage ne font que lire un texte, sans vraiment comprendre un contexte. Dommage, cela casse l'immersion.

Le monde est une patinoire

Si vous avez l'habitude des jeux de course, vous trouvez rapidement vos repères. En usant de quelques gâchettes et touches adéquates, vous pouvez foncer, freiner, utiliser le frein à main pour drifter, amorcer le NOS pour rouler à vive allure. En d'autres termes, c'est simple comme bonjour.

C'est pas mal redondant et ennuyant.

Need for Speed Heat headSeulement voilà, quelques imperfections sont présentes. Il y a un énorme problème de physique, les voitures partent dans tous les sens par moment, c'est insupportable ; de grosses savonnettes qui dérapent sans raison. Mis à part cela, notez que les sensations de vitesse sont bonnes et très agréables en vue « capot ». De l’extérieur, la caméra zoome/dézoome pour apporter un certain dynamisme plaisant à la rétine, c'est assez prenant.

Ici, Need for Speed Heat se passe en deux étapes, le jour et la nuit. Lorsque le soleil brille de tous ses rayons, nous pouvons nous lancer dans des courses légales. L'objectif ? Remporter de l'argent afin de se procurer de nouvelles pièces pour améliorer son bolide, ou tout simplement se procurer une nouvelle voiture. Quand c'est la lune domine le ciel, les courses clandestines débutent. Pour ? Obtenir de la « réputation » afin de débloquer du contenu pour nos bébés, contenu qui peut être acheté avec l'argent remporté de jour. Sincèrement, l'idée est pas mal, nous jouons double jeu, en nous plongeant dans deux univers différents. Le souci ? C'est pas mal redondant et ennuyant. Il manque ce « je-ne-sais-quoi », cette fantaisie pour divertir comme il se doit.

Need For Speed Heat 010Heureusement que la partie customisation est là pour nous pousser sur le goudron. Et pour cause, les développeurs savent y faire pour nous amuser de ce côté-là. L'outil de personnalisation est complet. Ailerons, gentes, stickers, couleurs, vitres, et nous en passons, vous trouvez forcément votre bonheur dans les options. Sincèrement, c'est tellement bien fait que nous restons des heures et des heures dans le garage. Excellent !

Jour, nuit, jour, nuit

Le scénario de Need for Speed Heat ne vole pas très haut et est brouillon globalement. C'est d'un basique... Comment résumer tout cela ? Il y a des méchants, des gentils, des gangs et la police (qui est corrompue au passage). Tout le monde se tire dessus pour se trouver une place dans le milieu. Contrairement aux anciens opus, les motifs pour nous plonger dans tel ou tel défi sont mal amenés.

Les premières minutes sont censées être là pour nous guider...

Need for Speed heat screenshotLe jeu nous pousse à monter en niveaux, qui nous permettent d'obtenir tout un tas de nouvelles choses afin de progresser avec aisance. Des challenges éparpillés un peu partout nous donnent la possibilité de grossir pour avoir un certain confort lors de missions principales. Sauf qu'il y a quelques problèmes dans les environs...

Le premier, certains opposants sont trop rapides. Dès le tout premier parcours, nous avons été impressionnés par la vitesse des participants ; alors que les premières minutes sont censées être là pour nous guider, apprendre les bases, pas pour nous « humilier ». Le deuxième, de nuit, la police est omniprésente, que ce soit pendant les défis ou en exploration. Certes, normalement, ce n'est pas dérangeant et cela fait partie de l’expérience, sauf que nos amis sont dopés à la testostérone et nous massacrent en un claquement de doigts. Si nous nous faisons capturer, notre réputation gagnée durement bascule sur zéro...

NEED FOR SPEED HEAT 1920x1080 reveal week 3 cars handling 02 nologo.jpg.adapt.crop16x9.818pEn gros, nous ne prenons aucun plaisir durant ces phases, les représentants de la loi, dignes de Judge Dredd, deviennent un stress permanent. Alors quoi ? Eh bien, nous allons constamment dans notre planque pour valider notre réputation, dès qu'une victoire est remportée. Le jeu manque cruellement d’équilibre, c'est un fait. Pour franchir la ligne d’arrivée et voir le générique final défilé, comptez une douzaine d'heures. Bien évidemment, il y a de petites choses à réaliser à droite, à gauche, mais une fois terminé, dur de retourner dans cet épisode.

Il serait temps de passer la seconde

Où trouver du plaisir dans Need for Speed Heat ? Dans la partie personnalisation. Si le joueur continue de subir le courroux des agents Smith stimulés à la Matrix, c'est pour monter en niveau, obtenir de nouveaux joujoux et améliorations, et se la jouer sur la Toile ; c'est le seul point qui retient réellement notre attention.

Need for Speed Heat Test impressions verdict image

Ce qui est vraiment agréable, c'est que nous sommes libres... Libre de faire ce que nous voulons. Nous pouvons customiser notre véhicule jusqu'à la fin pour qu'il devienne une machine de guerre, ou nous procurer de nouvelles voitures pour avoir un garage bien garni. Encore une fois l’idée de l'alternance jour/nuit n'est pas mauvaise, Electronic Arts veut apporter un tout petit peu de sérieux (de simulation) dans un monde très arcade, mais pour le reste, dur de dire que nous prenons notre pied qui reste, au final, appuyé sur l’accélérateur pour mettre de côté une bonne fois pour toutes cette production. Ce qu'il faudrait maintenant ? Un bon scénario, un titre peaufiné, une ambiance « underground », un gameplay équilibré, et de la vie, ce serait pas mal...


redacteur vignette kabuto riderMartial DUCHEMIN (kabuto_rider)
Rédacteur en chef - Spécialiste Japon
Résident au Japon, adore les balades à Akiba, les soubrettes dans les rues, les salles d'arcade, le rétrogaming et Street Fighter. Ma vie est vouée à Dragon Ball.
Me suivre : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton
Les plus
  • Un monde vaste à exploser
  • Une bonne sensation de vitesse
  • La partie personnalisation, les heures défilent, terrible !
  • L’idée des courses jour/nuit
Les moins
  • Ça manque de fun...
  • La prise en main, ça glisse par moment
  • Des bugs... de partout
  • La police, plus forte que Robocop
  • Un open-world sans vie
  • L'histoire, ennuyante
  • Des opposants qui foncent plus vite que la lumière
Notation
Graphisme
12
20
Bande son
11
20
Jouabilité
12
20
Durée de vie
15
20
Scénario
5
20
Verdict
9
20

Commenter 18 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Martial Duchemin
Le jeu essaye de se rapprocher (un peu) de Most Wanted, mais n'y arrive pas. Un NFS qui m'a déçu, ça faisait longtemps...
Et un Underground 3, avec la technologie d'aujourd'hui, ce serait... fiou...
Mais c'est mort je pense xD
Signaler Citer
Palama13
9/20 pour ce jeu !!!
Alors je ne vais pas me prononcer sur ce jeu car je ne l'ai pas mais quand je vois 19/20 pour cette chose pour ne pas dire autre chose de Deathn Stranding que lui je possède, je me pose des questions sur votre façon de noter les jeux et d’influencer les gens qui vont mettre 70 boules dans un jeu. Et cette remarque concerne tous les médias.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
superyoche
Non mais vous avez craqué dans votre review.. Le jeu est bien mieux que Payback et vous l'avez encore plus def.. Oui le jeu a quelques défauts, oui c'est vrai le monde est un peu vide, mais le jeu est loin d'être mauvais ! C'est un jeu de voiture, qu'est-ce que vous attendez de l'histoire (gentils, méchants, c'est comme ca partout, et elle est bien mieux que Payback), et c'est un jeu d'arcade, arrêtez de vouloir comparer ca à de la simu..
La police est dure, oui mais c'est le jeu, faut bien un peu de challenge.. Et la conduite demande un peu de temps à prendre en mains, mais globalement mieux qu'avant. Dans le test ca fait vraiment mauvais perdant..

Bref faut vraiment que vous arrêtiez de vous plaindre sur tout. Si vous voulez de la simu, jouez à Forza ou à Gran Turismo. Ou si vous voulez du vieux Underground, ben jouez aux vieux Undergrounds.. Mais jouez-y, vous allez voir que c'est complètement dépassé, et que tout ce que vous voulez dans un Underground (custo, conduite nuit, flics, courses de rue) ben c'est le cas dans les derniers NFS, avec plus. Donc SVP arrêtez la mauvaise foi, et retournez dans le passé si vous voulez.

Je dirais que le jeu tourne autour d'un 13-14/20, mais certainement pas 9.. Si vous aimez la course, l'arcade et la custo, le jeu ne vous décevra pas !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Martial Duchemin
@Palama13
Je ne vois pas le rapport...
Nous avons là deux genres différents, deux univers à part. Si tu veux parler du jeu de Kojima Productions, ton commentaire a plus sa place sous le test de Death Stranding que de NFS. Dis et redis, Death Stranding, tu comprends pourquoi le jeu est excellent une fois que tu l'as fini. Après, et comme n'importe quelle œuvre vidéoludique, ça plaît, ça ne plaît. Tout le monde n'aime pas la sauce bolo, et pourtant, elle est populaire.

NFS, genre différent, est lourd, bugué, avec... pas grand chose pour nous amuser, mis à part la customation des véhicules. Tout est dit juste au-dessus façon, suffit de lire ^^.

Nous n'avons pas un avis universel, inculquant la vérité vraie (personne ne l'a xD), nope, nous sommes là en tant que base. Et sincèrement, tu sais déjà si un jeu va te plaire ou non, si tu vas l'acheter ou non, bien avant la parution des tests avec toutes les informations qui ont été communiquées pendant XX mois.

Pour finir, qui achète des jeux à 70 boules aujourd'hui ? Faut se mettre à la page :).

Pour les influenceurs, ça se passe sur YouTube. Nous, on reste le plus neutre possible.

@All

J'annonce la couleur. À partir de maintenant, le premier hors-sujet qui parle de Death Stranding, c'est message supprimé direct. Par contre, vous pouvez partager votre avis/opinion, ou quoi que ce soit d'autre en rapport avec le jeu, dans les commentaires du test de DS, aucun problème. On parle de NFS ici, merci :)

@superyoche

Mais... Qui parle de simu ? NFS est de l'arcade pur et dur, même si ici, tu sens quand même le côté sérieux dans les courses légales, tu sens que les devs veulent apporter un brin de fraîcheur en mélangeant des styles, mais c'est dit dans le test (pas lu du coup ?), je cite : « un monde très arcade ». Nous n'avons pas comparé le titre avec Forza ou GT, donc où est le problème ? Peut-être que tu as lu ça ailleurs, mais pas chez nous en tout cas ha ha ha.

Les anciens NFS, désolé, y a un progression au niveau de la prise en main des véhicules. Tu pars sur une voiture manquant de peps, un poil lourdingue, pour obtenir des bolides de folies qui ont de l'énergie SANS BUG. La patinoire, c'est quasiment tout le temps dans cet opus. Les drifts non désirés, c'est vrai que c'est l'éclate... L'impression de ne rien contrôler...

Pour la police et les opposants, c'est un problème d'équilibrage ; tu sens que le jeu a vite été fini pour balancer qq'chose en fin d'année. Je suis certain que des patchs viendront résoudre les problèmes au fil des mois.

Pour Underground, on parle de l'aspect marquant de la chose en SON TEMPS. Les épisodes avaient su retourner les cerveaux. Bien évidemment qu'ils sont dépassés aujourd'hui, qui dira le contraire ? Quand nous parlons d'un nouveau Underground, c'est surtout son esprit, cette folie, cette magie que nous voulons, un jeu de caisse survolté va te prendre aux tripes jusqu'au bout. C'est ça qu'on veut, pas un remake, et pas un jeu bugué et vide.

Et respire un peu l'ami, ton avis et tout aussi important que le notre, pas besoin d’être sur l'offensive, nous écoutons tous les retours sans aucun problème. Ton verdict est là pour apporter un brin de complément à la communauté, aux autres joueurs, nul besoin de s’enflammer. Au contraire, j'aime parler de ce qui peut plaire ou non, entre nous. :)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
DplanetHD
J’ai eu ce jeu sur pc parce qu’il est dans l’Access Premier…

J’ai trouvé en effet que le jeu était plaisant (je suis très tolérant) mais vraiment super mal équilibré… :o

De jour cela passe quand même, mais de nuit c’est injouable avec la police qui est d’un niveau surdimensionné !

A mon avis, à ne pas prendre avant un patch pour rééquilibrer tout cela un max ! :oops:

Depuis, Death Stranding est sorti…
Et je ne suis pas prêt à retoucher à Heat de si tôt… :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
Palama13 Wrote:9/20 pour ce jeu !!!
Alors je ne vais pas me prononcer sur ce jeu car je ne l'ai pas mais quand je vois 19/20 pour cette chose pour ne pas dire autre chose de Deathn Stranding que lui je possède, je me pose des questions sur votre façon de noter les jeux et d’influencer les gens qui vont mettre 70 boules dans un jeu. Et cette remarque concerne tous les médias.

oula je pense que tu es a coté de la plaque :lol: tu as le droit de ne pas aimer le jeu mais la ca sent la bonne vielle exagération , '''9/20 sur ce jeu!!'' tu vas pas te prononcer car tu ne l as pas jouer pourtant bizarrement tu compares avec death stranding?
sinon need for speed heat pour moi il rejoint le piédestal de Payback, une autre déception ,ce n est pas une évolution ca stagne , Heat a corrigé certains problème de payback tout en empirant d'autre ,le jeu est clairement inférieur a tout les épisodes antérieurs pour moi en tout cas
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
hamtaro2
Pour moi perso j'ai senti que ce jeu n aura pas de succès fou surtout quand je vois que c'est le studio Ghost qui le produit a chaque fois qu'il produit un NFS c'est de la merde y a pas mieux que criterion avoir un vrai NFS hot poursuit ou la vitesse et la sensation était présent de plus j avais vue les minutes de gameplay qui ne mon pas surpris bref je le prend pas
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
NightyNight
C'est pas un peu nawak cette review ?

Sérieusement, le jeu peut avoir des défauts, mais ne mérite pas cette note. déjà 12/20 les graphismes ? Le jeu est magnifique. Sur le jeu GhostBusters tu as mis 14/20, LOL. (La même note que tu as mis pour Payback, soit dit en passant.)

Scénario, franchement, on parle de NFS, tu t'attendais à quoi ? On remonte quelques années en arrière j'ai pas souvenir que les NFS étaient aussi poussé scénaristiquement. Tu vas pas me faire croire que Most wanted premier du nom avait un scénario complexe ? :roll:

Le jeu est meilleur que Payback, Metacritics le confirme. Or, ton test pour Payback avait un verdict à 13/20. Alors le 9/20, symboliquement juste en dessous de la moyenne, ça me fait rire, surtout quand on voit toutes les bouses vidéoludique qui sorte sur une année. Dans ce test, le problème est-ce vraiment le jeu ? Ou le logo EA sur la jaquette ? Parfois on se pose la question ...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
C'est à cause de ce genre de review que cela va être le dernier Need for Speed, comme le mentionnait EA Games si le jeu était un échec.
Faut arrêter le jeu est excellent, il pompe beaucoup sur Forza Horizon évidemment, c'est une référence. Mais Ghost Game a fait un travail remarquable. Il y a de gros défaut certes. Mais votre humiliation de début de partie, fait un moment que les premières run sont des purges. Histoire de te sentir comme le joueur "lambda" qui va monté, monter en puissance. Effectivement dans MW et Carbon il avait la descence de t'attendre, pas dans 2015 ni payback. (J'ai pratiquement pas touché au faux NFS de Criterion, donc je peux pas dire mais c'était des Burnout, alors pas de comparaison).

Bref ce jeu, dans notre team, fait l'unanimité. Très bon, cutomisation, conduite et le challenge qu'il procure par sa difficulté. L'histoire on s'en fiche pas mal.
Signaler Citer