Forums GAMERGEN

EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisation de la femme dans le jeu vidéo

Règles du forum
Si vous remarquez un message susceptible d'aller à l'encontre des recommandations dont une partie ou la totalité du contenu ne devrait pas se trouver là, signalez-le à l'équipe de modérateurs en cliquant sur Image.

________________

Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue ! Si vous repérez d'éventuelles erreurs qui se seraient glissées dans nos contenus, n'hésitez pas à le signaler dans les commentaires.

EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisation de la femme dans le jeu vidéo

Message non lupar Séverine N. » 08 Mar 2019, 21:33

En cette journée internationale des droits des femmes, nous avons donné carte blanche à notre psychologue clinicienne et une sociologue sur le thème de l’hypersexualisation de la femme dans le jeu vidéo.

Accéder à la news : EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisation de la femme dans le jeu vidéo
Séverine N. Rédacteur
Rédacteur
Messages: 22
Inscription: 19 Sep 2017, 12:40
Prénom: Séverine
Pays: France
Sexe: Femme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar matrix124 » 09 Mar 2019, 00:33

C'est un édito, vous prenez partie et les auteurs se permettent de donner leur avis, aucun problème avec ça.
Me concernant, je ne suis absolument pas d'accord avec les idées développées ici, et également de la vision évoquée. Pour un sujet qui se voulait de traiter du fond, je trouve que vous n'avez fait que rester en surface en vous enfermant dans des clichés qui font peine à lire.

Du côté des hommes, il y a bien évidemment le plaisir de jouer avec une femme au corps parfait, de la manipuler, d’en faire ce que l’on veut et donc plus indirectement de la soumettre

C'est toujours plus agréable de jouer un personnage attirant et je ne vois pas où est le problème. On devrait forcer les gens à jouer des personnages féminins moches ou peu attirants ? Pourquoi s'en priver ?
Incarner lara croft et la contrôler pour compléter l'histoire du jeu n'a absolument aucun rapport avec de la soumission comme vous l'évoquez.

Pour faire plus simple, l’avatar serait à la fois le reflet de ce que la société nous impose de devenir, c'est à dire parfaite, et la caricature de ce que nous ne pourrons jamais être.

La société n'impose à personne de devenir parfait, ce sont les gens eux mêmes qui sont complètement déconnectés de la réalité, non à cause des jeux vidéo mais des réseaux sociaux (instagram...). On vit très bien quand on s'accepte mais pour cela ça demande un travail sur soi même.
Les remarques concernant les femmes dans les jeux sont aussi valables pour les hommes. Combien de fois les héros masculins sont représentés par des hommes beaux, forts et musclés...

L’hypersexualisation servirait donc aussi à nous rappeler symboliquement le sexe de l’homme.

Le but de cet édito est-il de faire un procès aux hommes qui jouent aux jeux vidéo?

Quoi qu’il en soit, l’environnement jeu vidéo jusque là fermé, voire complètement interdit aux femmes leur donne aujourd’hui l’illusion d’accéder à un environnement où règnent peu d’élues.

En quoi l'environnement du jeu vidéo est fermé aux femmes ? Jusque là rien n'interdisait aux femmes de jouer au jeux vidéo. Bien libre à elles de prendre du plaisir à jouer et d'assumer leur passion. C'est d'ailleurs souvent apprécié par les garçons, ça fait des sujets de discussion et ça permet de partager plus de choses.

Dans les faits, et c’est une règle de psychologie sociale de base, quand un groupe tend à nous rejeter [...] Mais est-elle vraiment prise au sérieux ? Rien de moins sûr.

Mais c'est n'importe quoi, les femmes sont plus que les bienvenues dans le monde des jeux vidéo et sont prises tout autant au sérieux que les hommes. Les seules barrières existantes ce sont celles que les femmes se mettent elles même.
Après c'est sûr qu'une fille qui joue occasionellement à just dance et une autre qui joue à des jeux e-sport/autre, j'aurais pas le même discours tout simplement parce que j'en ais rien à faire de just dance et que les jeux "casu" ne m'intéressent pas personnellement.

Bref, je m'arrête de commenter là car sinon je n'en finirais pas. De manière générale, il faut arrêter de jouer la carte de la victimisation. Certes il y a de un paquet de cons machos dans le monde du jeu vidéo, mais s'arrêter à ça, c'est faire preuve de lacheté et n'aidera pas à changer les comportements de ces idiots.
Avatar de l’utilisateur matrix124 Gamer Pro
Gamer Pro
Messages: 223
Inscription: 07 Mar 2012, 13:16
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar tymagix » 09 Mar 2019, 00:59

matrix124 Wrote:C'est un édito, vous prenez partie et les auteurs se permettent de donner leur avis, aucun problème avec ça.
Me concernant, je ne suis absolument pas d'accord avec les idées développées ici, et également de la vision évoquée. Pour un sujet qui se voulait de traiter du fond, je trouve que vous n'avez fait que rester en surface en vous enfermant dans des clichés qui font peine à lire.

Du côté des hommes, il y a bien évidemment le plaisir de jouer avec une femme au corps parfait, de la manipuler, d’en faire ce que l’on veut et donc plus indirectement de la soumettre

C'est toujours plus agréable de jouer un personnage attirant et je ne vois pas où est le problème. On devrait forcer les gens à jouer des personnages féminins moches ou peu attirants ? Pourquoi s'en priver ?
Incarner lara croft et la contrôler pour compléter l'histoire du jeu n'a absolument aucun rapport avec de la soumission comme vous l'évoquez.

Pour faire plus simple, l’avatar serait à la fois le reflet de ce que la société nous impose de devenir, c'est à dire parfaite, et la caricature de ce que nous ne pourrons jamais être.

La société n'impose à personne de devenir parfait, ce sont les gens eux mêmes qui sont complètement déconnectés de la réalité, non à cause des jeux vidéo mais des réseaux sociaux (instagram...). On vit très bien quand on s'accepte mais pour cela ça demande un travail sur soi même.
Les remarques concernant les femmes dans les jeux sont aussi valables pour les hommes. Combien de fois les héros masculins sont représentés par des hommes beaux, forts et musclés...

L’hypersexualisation servirait donc aussi à nous rappeler symboliquement le sexe de l’homme.

Le but de cet édito est-il de faire un procès aux hommes qui jouent aux jeux vidéo?

Quoi qu’il en soit, l’environnement jeu vidéo jusque là fermé, voire complètement interdit aux femmes leur donne aujourd’hui l’illusion d’accéder à un environnement où règnent peu d’élues.

En quoi l'environnement du jeu vidéo est fermé aux femmes ? Jusque là rien n'interdisait aux femmes de jouer au jeux vidéo. Bien libre à elles de prendre du plaisir à jouer et d'assumer leur passion. C'est d'ailleurs souvent apprécié par les garçons, ça fait des sujets de discussion et ça permet de partager plus de choses.

Dans les faits, et c’est une règle de psychologie sociale de base, quand un groupe tend à nous rejeter [...] Mais est-elle vraiment prise au sérieux ? Rien de moins sûr.

Mais c'est n'importe quoi, les femmes sont plus que les bienvenues dans le monde des jeux vidéo et sont prises tout autant au sérieux que les hommes. Les seules barrières existantes ce sont celles que les femmes se mettent elles même.
Après c'est sûr qu'une fille qui joue occasionellement à just dance et une autre qui joue à des jeux e-sport/autre, j'aurais pas le même discours tout simplement parce que j'en ais rien à faire de just dance et que les jeux "casu" ne m'intéressent pas personnellement.

Bref, je m'arrête de commenter là car sinon je n'en finirais pas. De manière générale, il faut arrêter de jouer la carte de la victimisation. Certes il y a de un paquet de cons machos dans le monde du jeu vidéo, mais s'arrêter à ça, c'est faire preuve de lacheté et n'aidera pas à changer les comportements de ces idiots.


Je suis entièrement d'accord avec ces remarques le sujet mériterait d'être traité plus en profondeur et je trouve que cet édito est contre productif, faire passer les femmes pour des victimes du jeu vidéo est facile, comme le dit Matrix vous avez vu la modélisation des avatars masculin ? Beaucoup sont des beaux gosses extra musclé etc donc nous pourrions dire la même chose.
De mon avis personnel l'hypersexualisation et d'un côté comme de l'autre est permet d'attirer les joueurs et les joueuses avec des avatars de plus en plus jolis et réaliste.
Les jeux vidéo n'ont jamais été interdit aux femmes a ce que je sache donc ce genre de commentaires n'est pas crédible du tout les jeux vidéos sont un moment de partage familial ou entre amis et tout le monde a le droit d'y jouer.
Concernant l'image de la femme est bien ce n'est pas un problème dû aux jeux vidéos mais belle et bien un problème de société aggravé par beaucoup de réseaux sociaux.
Fan de consoles et de jeu Old school /fan de manga /fan d'objet geek .
Avatar de l’utilisateur tymagix Gamer Maitre
Gamer Maitre
Messages: 279
Inscription: 22 Mar 2013, 19:20
Localisation: Le havre
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar strife03 » 09 Mar 2019, 01:15

Cet édito est très mauvais. Oui il y a de l'hypersexualisation dans les jeux vidéo, oui cela a des répercussions sur nos sociétés et oui il faut le dénoncer. Mais pour que le sujet soit pris au sérieux il faut que le travail de recherche et d'écriture soit sérieux lui aussi. C'est encore une fois très mauvais. Dommage
strife03 Gamer du Dimanche
Gamer du Dimanche
Messages: 45
Inscription: 11 Juin 2010, 12:09
Prénom: kevin
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar Daxteralex » 09 Mar 2019, 01:41

Bon
1°) Arriver à sortir un article sur Rape Day en sortant :"Sortir un jeu sur le viol c'est pas illégal c'est "juste" immoral" et sortir un "édito" sur l'hypersexualisation de la femme... Brillant ^^

2°) Tin passer 5 ans sur les bancs de la fac et pondre un truc en mode "les hommes sont tous les mêmes" ça me fait vraiment c****.

Parce que bossant dans le JV et vraiment me battant pour que les femmes viennent dans le technique et essayant tant bien que mal de dire que NON l'informatique c'est pas un "truc de mec", j'suis désolé.

Et puis soyons sérieux, Jade de BGE symbole de l'hypersexualisation ?! Je ne crois pas avoir joué au même jeu. Alors qu'il y avait mais 800 cas vous prenez les 2 qui ne vont pas. Jade, journaliste qui fait tomber un gouvernent a elle seule.
Et Bayonneta, dont justement l'hypersexualisation et volontairement poussée à l'extrême pour la rendre ridicule ce qui donne le message inverse.

Genre God of War oui Aphrodite est un bon exemple de la femme objet surtout qu'on l'utilise pour sauvegarder et c'est juste débile et ça n'apporte rien au jeu.

Vous ne maîtrisez clairement pas votre sujet et on a vraiment l'impression que vous avez juste tapé "héroïne jeux vidéo" sur Google et pris les 3 premières. C'est pas le milieu du JV qui est fermé dans ce cas la c'est celui du livre du cinéma...etc dans ce cas là.

Bref, il y aurait pu y avoir un débat constructif ou on aurait pu chacun apporter sa pierre... Dommage
Daxteralex Gamer du Dimanche
Gamer du Dimanche
Messages: 26
Inscription: 26 Mar 2011, 13:07
Prénom: Alexandre MARIE
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar Dr.Sashi » 09 Mar 2019, 02:22

Ben merde alors, mes VDD ont tout dit, et je suis mais alors vraiment d'accord avec eux. Du coup, je n'ai plus rien a dire.(déjà que j'ai rien dis...)
Avatar de l’utilisateur Dr.Sashi Gamer Pro
Gamer Pro
Messages: 104
Inscription: 04 Juin 2015, 13:58
Prénom: Sassi
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar crazymehdi » 09 Mar 2019, 02:30

matrix124 Wrote:C'est un édito, vous prenez partie et les auteurs se permettent de donner leur avis, aucun problème avec ça.
Me concernant, je ne suis absolument pas d'accord avec les idées développées ici, et également de la vision évoquée. Pour un sujet qui se voulait de traiter du fond, je trouve que vous n'avez fait que rester en surface en vous enfermant dans des clichés qui font peine à lire.

Du côté des hommes, il y a bien évidemment le plaisir de jouer avec une femme au corps parfait, de la manipuler, d’en faire ce que l’on veut et donc plus indirectement de la soumettre

C'est toujours plus agréable de jouer un personnage attirant et je ne vois pas où est le problème. On devrait forcer les gens à jouer des personnages féminins moches ou peu attirants ? Pourquoi s'en priver ?
Incarner lara croft et la contrôler pour compléter l'histoire du jeu n'a absolument aucun rapport avec de la soumission comme vous l'évoquez.

Pour faire plus simple, l’avatar serait à la fois le reflet de ce que la société nous impose de devenir, c'est à dire parfaite, et la caricature de ce que nous ne pourrons jamais être.

La société n'impose à personne de devenir parfait, ce sont les gens eux mêmes qui sont complètement déconnectés de la réalité, non à cause des jeux vidéo mais des réseaux sociaux (instagram...). On vit très bien quand on s'accepte mais pour cela ça demande un travail sur soi même.
Les remarques concernant les femmes dans les jeux sont aussi valables pour les hommes. Combien de fois les héros masculins sont représentés par des hommes beaux, forts et musclés...

L’hypersexualisation servirait donc aussi à nous rappeler symboliquement le sexe de l’homme.

Le but de cet édito est-il de faire un procès aux hommes qui jouent aux jeux vidéo?

Quoi qu’il en soit, l’environnement jeu vidéo jusque là fermé, voire complètement interdit aux femmes leur donne aujourd’hui l’illusion d’accéder à un environnement où règnent peu d’élues.

En quoi l'environnement du jeu vidéo est fermé aux femmes ? Jusque là rien n'interdisait aux femmes de jouer au jeux vidéo. Bien libre à elles de prendre du plaisir à jouer et d'assumer leur passion. C'est d'ailleurs souvent apprécié par les garçons, ça fait des sujets de discussion et ça permet de partager plus de choses.

Dans les faits, et c’est une règle de psychologie sociale de base, quand un groupe tend à nous rejeter [...] Mais est-elle vraiment prise au sérieux ? Rien de moins sûr.

Mais c'est n'importe quoi, les femmes sont plus que les bienvenues dans le monde des jeux vidéo et sont prises tout autant au sérieux que les hommes. Les seules barrières existantes ce sont celles que les femmes se mettent elles même.
Après c'est sûr qu'une fille qui joue occasionellement à just dance et une autre qui joue à des jeux e-sport/autre, j'aurais pas le même discours tout simplement parce que j'en ais rien à faire de just dance et que les jeux "casu" ne m'intéressent pas personnellement.

Bref, je m'arrête de commenter là car sinon je n'en finirais pas. De manière générale, il faut arrêter de jouer la carte de la victimisation. Certes il y a de un paquet de cons machos dans le monde du jeu vidéo, mais s'arrêter à ça, c'est faire preuve de lacheté et n'aidera pas à changer les comportements de ces idiots.

Image
Avatar de l’utilisateur crazymehdi Gamer Bronze
Gamer Bronze
Messages: 1331
Inscription: 02 Mar 2014, 19:47
Prénom: Mehdi
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar DarkSide79 » 09 Mar 2019, 03:53

C'est marrant comme on entend vite les gens se plaindre et crier à l'hypersexualisation dés qu'un perso féminin est "beau", mais jamais personne pour faire chier quand le héro est un homme beau. Je suppose que dans la tête des gens, tous les joueurs peuvent s'identifier à un Kratos, un Geralt ou un Nathan Drake.
DarkSide79 Gamer du Dimanche
Gamer du Dimanche
Messages: 16
Inscription: 30 Mar 2008, 17:29

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar Séverine N. » 09 Mar 2019, 11:00

Bonjour Vous tous,

Souvent les gens écrivent pour convaincre, ils devraient ouvrir au contraire à la conversation. Je dois admettre que vos commentaires sont pour beaucoup plutôt justes, ils nous invitent à réfléchir sur le fond et sur la forme. Pour cette dernière une partie du discours était symbolique, je constate ne pas l'avoir assez rappelé. Je reprends quelques propos de Matrix qui dit très justement que les clichés font peine à lire, ils font peine à observer aussi que ce soit dans l'environnement gameur que dans le discours des parents qui m'amènent leurs enfants en consultation. Non, évidemment, le but n’était pas d’incriminer les joueurs de quoi que ce soit du sort réservé aux joueuses. Cet édito avait peut-être aussi cette fonction-là de pouvoir les mettre en avant et ouvrir un débat autour de ces clichés.

J’ai sous le coude un livre intitulé Genre et jeu vidéo que ma collègue socio m’a recommandé. Si le sujet vous intéresse je vous invite à le lire, il offre un traitement plus profond et plus nuancé du sujet.

Dans les faits l’hyper-sexualisation a du sens. Elle correspond à une époque et à un contexte social de son apparition à aujourd’hui. L’image de la femme évolue d’ailleurs de manière aussi concomitante. Je suis un peu interpellée par les chiffres donnés par les WiG, à force de faire dire n’importe quoi aux stats nous finissons par leur accorder valeur de vérité et cela pousse à une auto-conviction que les choses vont bien, dans les faits il y a encore du boulot. Je suis interpellée aussi par le comportement de certaines streameuses qui ont bien plus soif de reconnaissance que de partage avec une communauté.J'en prends pour exemple la streameuse en vignette qui a fini par faire du topless pour faire de l'audience. Leur comportement entretient quelque chose de nauséabond. Cet article aussi peut-être.

Je suis d’accord avec toi aussi Matrix pour dire que les gens sont déconnectés de la réalité, le jeu vidéo n’a rien à voir là-dedans, au contraire au quotidien je prône sa fonction sociale. Nous sommes invités en tant que Psy et de plus en plus à dénoncer les dérives du jv.. Grave erreur entretenue depuis des années par un grand nombre de mes confrères.. C’est important dans ma pratique de clinicienne de rétablir « l’objet », un outil majeur et qui devient de plus en plus social et socialisant. Il est un outil, l’outil, médiatique puissant, le reflet et le média de ce qui se passe dans nos systèmes d’appartenance. La « fille » y trouve de plus en plus sa place et c’est tant mieux, néanmoins force est de constater que c’est parfois encore compliqué de la légitimer. Je ne suis pas certaine que les prises de position « fémino-extremistes » soient la solution, bien au contraire. Loin de vouloir lui faire endosser un rôle de victime il y a tout un héritage socio-culturel qui la retient encore un peu à l’extérieur de ce système là. Les manœuvres de certaines pour y accéder qui utilisent cet héritage là semblent rendre la tâche plus compliquée encore. C’est dommage tant la femme que le jeu vidéo mériteraient autre chose..

Je suis d’accord avec toi pour dire que les hommes souffrent/bénéficient aussi un peu de cela pour ce qui concerne les avatars, surdéveloppés, musclés là aussi la plastie doit être parfaite et j’avoue mon petit faible pour le côté viril et mystérieux des assassins, moi-même ne joue pas avec Kassandre pour cette raison là… A croire que symboliquement j’aime bien l’idée de soumettre l’homme à mon désir. A chacun sa petite faiblesse… ou sa grande force.

Je reste, sans langue de bois, à l’écoute de vos commentaires à chacun, j’aurai plaisir à en débattre avec vous. D’expérience, je pense que c’est à force de nous poser les bonnes questions que nous trouvons les réponses adaptées. Et sincèrement j'ai hâte du jour où ce genre de question ne sera plus posée et il n'y aura plus rien à écrire sur le sujet... Comme beaucoup d'objets de débats actuels.
Séverine N. Rédacteur
Rédacteur
Messages: 22
Inscription: 19 Sep 2017, 12:40
Prénom: Séverine
Pays: France
Sexe: Femme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar THM077 » 09 Mar 2019, 12:37

Les membres de Gamergen: C'est de la merde cet article...
La psy: Oui, mon article c'est de la merde !
Les membres de Gamergen :
Image
Avatar de l’utilisateur THM077 Gamer Hardcore
Gamer Hardcore
Messages: 653
Inscription: 06 Juin 2008, 21:26

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar matrix124 » 09 Mar 2019, 13:12

Cet édito avait peut-être aussi cette fonction-là de pouvoir les mettre en avant et ouvrir un débat autour de ces clichés.

Content de pouvoir lire ce genre de retour, notamment sur le fait de dénoncer les prises de positions "fémino-extremistes". En lisant l'article, j'avais plus l'impression qu'il s'agissait de dépeindre un vision assez fermée et accusatrice sur la place de la femme dans le monde du jeu vidéo.

Je vous rejoint également complètement sur l'interprétation des chiffres évoqués par différents instituts de sondages ou différentes agences. Je ne leur accorde aucune crédibilité, car nous présenter que jouer régulièrement ("joueur passionné") à candy crush aux toilettes et jouer sur console/PC, ce n'est pas la même chose. Bref, ils font dire ce qu'ils veulent aux chiffres, c'est plutôt ridicule.
Avatar de l’utilisateur matrix124 Gamer Pro
Gamer Pro
Messages: 223
Inscription: 07 Mar 2012, 13:16
Pays: France
Sexe: Homme

Re: EDITO Boobs, Dentelle & Joystick, ou l’hypersexualisatio

Message non lupar Jenny G. » 09 Mar 2019, 13:53

matrix124 Wrote:
Je vous rejoint également complètement sur l'interprétation des chiffres évoqués par différents instituts de sondages ou différentes agences. Je ne leur accorde aucune crédibilité, car nous présenter que jouer régulièrement ("joueur passionné") à candy crush aux toilettes et jouer sur console/PC, ce n'est pas la même chose. Bref, ils font dire ce qu'ils veulent aux chiffres, c'est plutôt ridicule.



Les chiffres devraient parler mais justement il manque beaucoup de données comme tu le sous entends et j'espère qu'on aura sous peu de vraies recherches sur le sujet du genre et du jeu vidéo pour satisfaire au moins ma curiosité sur cette thématique.
Jenny G. Gamer Débutant
Messages: 1
Inscription: 04 Fév 2019, 12:25
Prénom: Jennyfer
Pays: France
Sexe: Femme

Suivante

 

Retourner vers Commentaires des news GamerGen