Forums GAMERGEN

CRITIQUE de Comment élever un super-héros (saison 1) : le court-métrage devenu comics et série !

Règles du forum
Si vous remarquez un message susceptible d'aller à l'encontre des recommandations dont une partie ou la totalité du contenu ne devrait pas se trouver là, signalez-le à l'équipe de modérateurs en cliquant sur Image.

________________

Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue ! Si vous repérez d'éventuelles erreurs qui se seraient glissées dans nos contenus, n'hésitez pas à le signaler dans les commentaires.

CRITIQUE de Comment élever un super-héros (saison 1) : le court-métrage devenu comics et série !

Message non lupar Eric de Brocart » 26 Jan 2021, 14:43

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se produirait si vous découvriez que l’un de vos proches avait un super pouvoir ? Que seriez-vous prêt à faire pour le protéger malgré lui ? Comment l’aideriez-vous à faire face aux changements qui se produisent en lui ?

Accéder à la news : CRITIQUE de Comment élever un super-héros (saison 1) : le court-métrage devenu comics et série !
Avatar de l’utilisateur Eric de Brocart Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 18447
Inscription: 05 Juin 2005, 00:00
Localisation: Nice
Prénom: Eric
Pays: FRANCE
Sexe: Homme

Re: CRITIQUE de Comment élever un super-héros (saison 1) : l

Message non lupar Martial Duchemin » 26 Jan 2021, 15:44

Pour information, nous voulons rattraper notre retard sur pas mal de série. Et comme, actuellement, Comment élever un super-héros fait partie du top des séries les plus vues sur Netflix par chez nous, nous vous proposons cette critique en attendant la Saison 2.
N'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de cette saison une les amis !
Avatar de l’utilisateur Martial Duchemin Administrateur
Administrateur
Messages: 23522
Inscription: 22 Mai 2008, 07:00
Localisation: Tokyo
Prénom: Marty
Pays: Japon

Re: CRITIQUE de Comment élever un super-héros (saison 1) : l

Message non lupar daerlnaxe » 26 Jan 2021, 20:07

Cette série qui est 7+ ne traite pas le racisme elle en fait l'apologie dès le second épisode avec une conversation qui m'a fait bondir, et je me suis dit que j'avais la chance d'être prévoyant et de ne pas avoir exposé ma fille à ça en regardant quelques épisodes avant de lui laisser voir.

La conversation se passe entre la mère du petit et ses amies, qui sont toutes les 3 noires (il me semble qu'elles sont trois), les deux copines déplorent que le gamin soit dans une "école de blancs" et la mère se justifie en disant qu'elle n'avait pas eu le temps (il me semble que c'est une question de temps car ça doit faire +1 an que je l'ai vu) et qu'elle n'a pas pu faire autrement.

Déjà c'est quoi une "école de blanc" ? Ensuite il est aisé de voir que ça ferait bondir si les propos étaient inversés. J'ai été élevé au Cosby Show, à Arnold & Willy, donc clairement très loin d'une vision aussi pourrie par le racialisme. Ce n'est pas parce qu'un propos est formulé par un noir qu'il est forcément bien et forcément qu'il exprime une plainte légitime et là on en a une preuve, vous m'excuserez mais personnellement j'ai une vision dans laquelle la couleur n'a pas d'importance, en accord avec Martin L.King et d'autres grands hommes qui ont réellement œuvré, eux, contre le racisme.

C'est une des séries de Netflix qui m'a fait afficher drapeau rouge et conduit au désabonnement en Décembre 2019. Netflix est pourri par le racialisme, et cherche à faire plaisir aux sjw qui justement sont racistes et racialistes "pour le bien", affirment en filigrane que le racisme serait génétique (ce qui est donc un paradoxe puisque c'est un propos raciste). Si la série traitait réellement du racisme, la mère aurait repris ses amies au lieu de se justifier comme elle le fait, le racisme n'a pas de sens, il n'y a pas de bon ou mauvais racisme, de racisme excusable, surtout quand on vit dans un pays qui ne reconnait pas le concept de race, une théorie boiteuse ayant amenée à des drames humains... dès lors que le racisme soit fait par un blanc, un noir, un asiatique etc.. ça n'a pas d'importance, le spectateur transposera forcément et se dira, mince ce n'est pas une bonne chose. Or là on induit l'inverse en relayant toutes les thèses nauséabondes sjw, on est très loin aussi du Prince de Bel Air, avec la famille Bonds (de mémoire) qui il est vrai a parfois subit du racisme, mais n'allait pas s'assimiler à de pauvres miséreux ayant un plafond de verre, et a parfaitement sa place dans la sphère des élites. Et c'est traité comme il se doit avant tout par le prisme du mépris de classe, qui a toujours été le premier facteur discriminant. Quand on voit qu'une telle série ("comment élever...") parle ainsi, elle oublie qu'il y a 100 ans les irlandais étaient considérés d'une manière détestable... Donc non franchement j'invite plutôt les parents à aller déterrer Punky Brewster, Arnold & Willy, le Prince de Bel Air, le Cosby Show (bon même si Bill Cosby m'a ruiné le coeur quand j'ai appris son comportement)... là il y aura un bien meilleur message, sans compter que de toute façon cette série est niaise et sirupeuse au possible, avec des mécaniques grossières alors que les séries dont je parle sont bien plus sympas et familiales .

J'ajoute que malheureusement du coup ce n'est pas une double lecture mais un endoctrinement, car les plus jeunes n'auront jamais le recul pour faire la différence, ne remettront jamais en question n'était pas formés pour à cet âge et vont boire au sens littéral de tels propos. Et ça m'inquiète un peu que l'auteur soit passé à côté de ce type de propos dans la série, je l'invite à revoir l'épisode dont je parle et par la suite de se refaire la saison 1 fort d'un nouveau regard.
Avatar de l’utilisateur daerlnaxe Gamer Maitre
Gamer Maitre
Messages: 378
Inscription: 18 Juil 2009, 15:30
Pays: France


 

Retourner vers Commentaires des news GamerGen