Actualité L'univers du Gamer (cinéma, salons, ..)
Stadia Google head hardware logo banner 1

Stadia n'affiche pas toujours de la 4K native à 60 fps, Google rejette la faute sur les développeurs

par
Source: Eurogamer

Les journalistes ont découvert que la 4K affichée par Stadia n'était pas toujours native, ce qui ne semble pas déranger Google plus que cela.

Le lancement de Stadia la semaine dernière n'a pas pleinement convaincu la presse et les joueurs, déçus du catalogue et des fonctionnalités limitées que propose actuellement la console en cloud. Et il semblerait que, techniquement, les performances promises ne soient également pas à la hauteur.

Stadia Google head hardware logo banner publicité

Le contrat était que, avec une bande passante suffisante, les jeux compatibles puissent être affichés jusqu'en 4K native et à 60 fps. Cependant, Digital Foundry, la branche chargée des analyses techniques d'Eurogamer, a constaté que Destiny 2 était réellement proposé jusqu'en 1080p avant que l'image ne soit transformée en 4K par upscaling. Même chose pour Red Dead Redemption 2, qui tourne en 1080p ou 1440p recadré en 4K, alors même que l'édition PC peut bien tourner en 4K natif à 60 fps.

Google a officiellement réagi à l'affaire par communiqué de presse, en jouant clairement sur les mots pour affirmer que, oui, tout son catalogue est bien jouable en 4K à 60 fps, même si sur le papier, il ne s'agit pas de 4K native.

Stadia diffuse en 4K à 60 FPS - et cela à tous les niveaux de notre écosystème graphique, du jeu à l’écran : processeur, encodeur et Chromecast Ultra, diffusant une image en 4K sur des téléviseurs 4K, avec la connexion Internet appropriée.

Les développeurs qui développent les jeux Stadia s’efforcent de fournir la meilleure expérience de streaming pour chaque jeu. Comme vous le voyez sur toutes les plateformes, cela inclut une variété de techniques pour obtenir la meilleure qualité globale. Nous donnons aux développeurs la liberté d’obtenir la meilleure qualité d’image et de framerate sur Stadia et nous sommes impressionnés par ce qu’ils ont été capables de réaliser depuis le début.

Nous nous attendons à ce que de nombreux développeurs puissent, et dans la plupart des cas, continuer à améliorer leurs jeux sur Stadia. Étant donné que Stadia fonctionne avec des centres de données, les développeurs sont en mesure d'innover rapidement tout en vous proposant des expériences encore meilleures sans avoir besoin de patch ou de téléchargement.

Le constructeur rejette donc la faute sur les studios, à qui il incombe d'améliorer la technique de leurs jeux Stadia pour proposer de la 4K native. Forcément, la plupart des développeurs feront de leur mieux pour cela, mais vous êtes désormais au courant : même si votre connexion est optimale, vous aurez parfois seulement de la 4K upscalée affichée grâce à Stadia, et il faudra faire avec.

Lire aussi : TEST de Google Stadia : du cloud gaming en phase bêta

redacteur vignette White Cloud  Auxance M. (White Cloud)
Rédacteur - Testeur
Doté d'une culture pop à toute épreuve, passionné de musique qui fait boom boom, adepte de séries comiques en tout genre, étudiant à mes heures perdues, joueur régulier de Pokémon et de FIFA.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen
Mots-clés

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
ano0
Oulala, à peine lancé, et Google ose critiquer les développeurs ?!! même si les devs étaient en tord, tu ne l'es descend pas comme ça en public, après 1 semaine de lancement d'un nouveau produit .
Signaler Citer
PapyRoach
ano0 Wrote:Oulala, à peine lancé, et Google ose critiquer les développeurs ?!! même si les devs étaient en tord, tu ne l'es descend pas comme ça en public, après 1 semaine de lancement d'un nouveau produit .


Ils se sont pas vraiment fait descendre par le communiqué, l'article appuie bien dessus, mais le communiqué, tout en donnant l'info, est plutôt soft
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
DplanetHD
Autant j’avais été séduit par l’annonce de Stadia (en juin dernier) pour le côté innovant techniquement, (même si ma toute petite co actuelle ne me permet pas de l’utiliser), autant depuis quelques mois et surtout depuis le lancement (on ne peut plus raté), je trouve que Stadia n’est pas du tout à la hauteur de ce qu’ils avaient promis techniquement (4K 60 FPS constants) et commercialement (offre chère, pas lisible, peu de jeux)…

Stadia est très mal parti : il faut maintenant un changement radical dans le positionnement (marketing), et surtout technique.

Avoir des gros problèmes d’artefacts en jeu même sur des connexions fibrées, cela flingue évidemment leur positionnement « hard core gamer » , lequel se sent on ne peut plus floué par Stadia…
Signaler Citer