Actualité PS5
Final Fantasy XVI   FFXVI Odin s Dominant   Barnabas Tharmr

MAJ2 Final Fantasy XVI achevé à 95 %, durée de vie, New Game+ et autres détails, l'annonce de la date de sortie est proche !

par
Source: Hiroshi Takai, Koji Fox, Kazutoyo Maehiro et Naoki Yoshida

Les entretiens de la presse avec l'équipe du jeu a permis de faire le plein de nouvelles informations, que nous avons regroupé en un article.

Comme promis, nous avons eu droit le mois dernier à une nouvelle bande-annonce de Final Fantasy XVI, centrée principalement sur les nations de Valisthéa et introduisant deux nouveaux ÉmissairesDion Lesage (Bahamut) et Barnabas Tharmr (Odin). Il avait alors été dit que des interviews seraient tenues et nous en voyons à présent la couleur. Certains médias tels qu'IGN, Famitsu, 4Gamer, Dengeki, Everyeye et le PlayStation Blog (c'est en français et très intéressant) ont ainsi pu s'entretenir avec le directeur du jeu Hiroshi Takai, Michael-Christopher Koji Fox qui s'occupe de la localisation, le directeur créatif Kazutoyo Maehiro et Naoki Yoshida, qui est producteur. De quoi faire le plein de détails inédits et de teaser la suite du programme. Pour les sites japonais, nous nous sommes principalement basés sur les traductions de @aitaikimochi.

Bande-annonce Ambition en japonais

Pour commencer, vous aurez sans doute noté que cette récente bande-annonce débute par l'ouverture d'un mystérieux ouvrage montrant notamment la carte du monde et s'achève lorsqu'il se referme, avec des commentaires d'une mystérieuse narratrice. Cette personne apparaîtra en jeu et devrait nous surprendre lorsque nous la rencontrerons.

  • Valisthéa - Il n'y a aucun lien entre ce monde et Eorzéa de FFXIV !
  • Les cristaux - Comme dans les autres jeux, il s'agit d'éther cristallisé. Cette source de magie est minée par les habitants de Valisthéa et est une ressource incontournable et vitale dans leur quotidien. Ils sont ainsi à l'origine de guerres à grande échelle menées par les différentes nations, ce qui aura un lien avec l'histoire du jeu. Par ailleurs, ils pourraient avoir une autre signification tenue secrète.
  • Le Fléau noir - Les zones affectées ne peuvent pas être restaurées par un Cristal-mère et ce mal s'étend petit à petit, environ 20 % des terres du « Continent du vent » à l'Ouest étant touchées. Cela se traduit notamment par l'impossibilité d'y vivre, même s'il y reste de l'oxygène.
  • Les 5 nations de Valisthéa et le Dominion - Le jeu n'étant pas un monde ouvert, nous ne les visiterons pas forcément tous, l'histoire nous emmenant dans certains lieux tandis que d'autres ne sont là que pour la symbolique et donc le lore, sans forcément nous les faire explorer. Un index historique sera présent en jeu pour répertorier toutes les découvertes faites. Le dirigeant du Saint-Empire de Sangbrèque se nomme au passage Sylvester et, bien qu'il paraisse être un vilain comme d'autres personnages, il est difficile de dire qui est un antagoniste ou non, le principal problème en Valisthéa étant la corruption.
  • Les Émissaires - À l'époque du jeu, tous les Émissaires existent et deux d'entre eux ne peuvent pas être du même élément à la fois (d'où la réplique du premier trailer, l'opposition Phénix et Ifrit, et le fait que nous ayant aperçu ce qui semble être deux Ifrit en train de se battre, NDLR). Lorsque l'un d'eux décède, il se change en pierre et son successeur peut naître aussi bien immédiatement que plusieurs centaines d'années après. Ainsi, par le passé, il y a eu des périodes où certains Émissaires étaient en sommeil. Par ailleurs, aucune règle ne dicte qu'ils doivent gouverner leur pays, le Royaume de Valœd ayant ainsi ceux de Garuda et Odin y vivant. La force des Primordiaux dépend également de celle de leur Émissaire sur tous les plans, bien qu'il existe un certain équilibre entre tous, ce qui nous sera expliqué par le scénario.
  • Les Primordiaux (Eikons) et la fresque murale - Elle a été peinte dans un lointain passé et ne raconte pas l'histoire du jeu, montrant donc des Primordiaux / Eikons qui ont existé, avec Odin, Titan, Garuda, Shiva, Ramuh, Bahamut et Leviathan tous auréolés (au-dessus d'eux, la forme pourrait être une unique entité ou alors Ifrit faisant face à Phénix, NDLR). Dans tous les cas, est-ce que cela veut dire qu'il n'y aura que ceux déjà introduits ou des surprises sont-elles possibles ? Eh bien, pour sûr, il n'y en aura pas de caché à l'instar de certains épisodes, car l'histoire est centrée sur eux.

Final Fantasy XVI screenshot 01 07 11 2022 Final Fantasy XVI screenshot 02 07 11 2022

  • Comparaison avec Game of Thrones - L'équipe espère évidemment créer quelque chose d'unique qui a ses propres mérites, mais il est vrai que certaines similitudes peuvent être constatées au niveau de l'apparence de certains personnages ou leur caractérisation, le fait que certains membres soient fans de GoT n'y étant peut-être pas étranger. Des références à d'autres œuvres pourront sans doute également être détectées, mais cela n'a rien d'anormal au cours d'un processus créatif. Quant au fait que le jeu dépeigne des royaumes en guerre, il faut bien qu'il y ait des conflits pour que le monde doive être sauvé et donner un but aux personnages avec notamment une perte à surmonter. Les intrigues politiques vont avec, mais FFXVI n'est pas spécialement une histoire de cette nature, car elle est centrée sur Clive, qui sera à la mercie de forces bien plus grandes que lui, un « prisonnier du destin qui a décidé qu'il est temps de se libérer ».
  • Les nouveaux personnages : Dion Lesage et Barnabas Tharmr - Dion a été pensé comme une sorte de réflexion de Clive, avec une apparence de prince traditionnel et une attitude chevaleresse à la Superman. En plus d'être l'Émissaire de Bahamut, il maîtrise aussi bien les arts martiaux qu'intellectuels. Tout n'est pourtant pas si rose en regardant sont passé... En opposition, notre protagoniste à une aura plus sombre, ayant juré de se venger. Barnabas a lui été conceptualisé à l'image d'un roi nimbé de mystères. Par rapport aux précédents jeux de la licences, ils représentent parfaitement les archétypes de Chevalier dragon et Chevalier noir.
  • Byron - Un personnage encore non introduit auprès du public, dont la cinématique nous le faisant découvrir au milieu de l'intrigue a bouleversé Hiroshi Takai et lui a mis les larmes aux yeux. Il est décrit comme avenant, joyeux et magnanime.
  • Diversité des personnages - Les concepts du jeu depuis le début du développement ont toujours eu comme influence l'Europe médiévale et donc ses standards. Avec le Fléau noir, Valisthéa a ainsi été pensé comme une seule grande zone masse territoriale isolée du reste du monde géographiquement et culturellement à un âge sans technologies avancées pour communiquer ou se déplacer au-delà, bien que son sort est lié au reste (comprendre par là qu'à priori la planète du jeu est bien plus vaste, en plus de faire penser au cas de Shingeki no Kyojin, NDLR). C'est pourquoi la diversité n'est pas aussi variée que dans notre monde réel ou que dans FFXIV qui met en scène toute une planète et même une Lune avec ses propres nations et cultures. Incorporer une diversité éthnique était donc important pour les développeurs, mais sans forcer au-delà du cadre qu'ils se sont fixé. Au passage, il a été précisé qu'assigner une éthnie précise à un protagoniste ou antagoniste sans créer de controverse peut être un défi de leur côté, même si puiser de l'inspiration en revisitant notre passé peut être intéressant pour créer quelque chose de nouveau. Dans tous les cas, plutôt que de se concentrer sur l'apparence extérieure des personnages, c'est surtout sur leur complexité qu'ils ont voulu se concentrer.
  • Présence d'une protagoniste forte à l'image d'Aerith ou Celes - FFXVI est l'histoire de Clive, qui rencontre des compagnons d'aventure avec lesquels il noue des relations, qui ont leur propre passé et motivations. Donc oui, une femme forte sera présente (Jill ?), mais les similitudes s'arrêtent là, car l'histoire ne tournera pas autour d'elle.
  • Créatures iconiques - Des Chocobos (déjà vus) et Mogs sont présents dans FFXVI, ayant chacun un rôle et une fonctionnalité bien précis. Nous pourrons aussi croiser des Bombos et Morbols. Puisque le monde se veut assez sérieux, il n'y aura en revanche rien de trop comique dans l'écosystème.
  • Durée de vie et New Game+ - Pour venir à bout de l'histoire principale de FFXVI, il faudra à priori entre 35 et 40 heures, cette durée pouvant grimper jusqu'à plus de 70 heures avec toutes les quêtes secondaires et le contenu optionnel. Il n'y aura pas d'embranchement narratif (sous-entendu pas de fins multiples, NDLR) et les histoires annexes dévoileront plus de détails sur le lore ou montreront différentes facettes des personnages. Un mode New Game+ sera inclus, proposant d'affronter des ennemis plus fort tout en conservant notre progression dont l'équipement.
  • Taille des zones de jeu - Cela dépendra, certaines zones sont appelées « stages » (pour les combats de boss ?), tandis que d'autres, les « champs » feront environ 2 km² avec des campements et d'autres fonctionnalités, mais n'obligeant pas à trop s'investir pour les explorer et ce pour éviter que le jeu soit trop difficile dans sa progression (sans doute pour éviter de devoir grinder comme dans les vieux épisodes, NDLR). Dans chacune se trouvent des ressources, des ennemis plus puissants dit « Élites » et des situations nécessitant les pouvoirs obtenus des Primordiaux.

La question de la classification a aussi de nouveau été évoquée, la réponse nous rappelant que cette première pour un titre principal de la série (PEGI 18 par chez nous) est simplement due à une volonté de pouvoir montrer naturellement et de manière réaliste les évènements de l'intrigue, tel que du sang qui gicle à la suite d'un coup d'épée. De même, le choix d'un Action-RPG a été pensé en fonction du marché actuel du jeu vidéo, Square Enix pensant qu'une majorité de joueurs préfère cela à du tour par tour plus traditionnel. Le système de combat a d'ailleurs été inspiré de la personnalisation permise par celui de FFV.

Pour terminer, la date de sortie de Final Fantasy XVI devrait si tout va bien être dévoilée avant la fin de l'année avec de nouvelles informations et une autre bande-annonce. Ce n'est donc qu'une question de semaines ! Pour rappel, nous savons que le jeu est prévu pour l'été 2023 depuis la diffusion de son deuxième trailer et il ne devrait pas être repoussé. Bien qu'abstraite comme manière de parler de son état d'avancement, la complétion de son développement en est à 95 %, mais il reste encore du chemin avant qu'il soit près, l'équipe améliorant actuellement ses performances et son rendu graphique, avant de passer à la rechercher et aux corrections de bugs. Une démo devrait également voir le jour avant sa sortie ! Et si vous êtes impatients, nous vous laissons avec ces quelques mots de Naoki Yoshida :

Étant donné que je me suis tellement habitué à l'environnement de développement des jeux en ligne au cours de ces dernières années, j'ai été un peu surpris de la rapidité avec laquelle nous devons passer gold. (Rires.) Si vous considérez la production de disques physiques, leur expédition dans le monde entier... tout cela prend plusieurs mois de temps physique après être devenu gold. Donc, quand nous disons que le développement est terminé à 95 %, certains pourraient dire, « eh bien, sortez-le immédiatement », mais c'est la réalité de la situation...

Il ne reste plus que du débuggage, des optimisations et des cris provenant de l'équipe sonore dirigée par Soken. Quand leurs cris auront disparu, cela marquera la fin [du développement]. (Rires.)

Au passage, une récente publicité PlayStation indique que FFXVI est une exclusivité PS5 pour 6 mois.

Mise à jour : selon Insider Gaming, les précommandes ouvriraient le 7 ou le 8 décembre, suggérant que la date puisse être dévoilée lors des Game Awards si ce n'est juste avant.

Mise à jour 30/11/22 : c'est désormais officiel, Naoki Yoshida viendra présenter FFXVI aux Game Awards !

En attendant, nous pourrons (re)découvrir le mois prochain Crisis Core -Final Fantasy VII- Reunion, disponible en précommande sur Amazon au prix de 59,99 €.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !