Actualité L'univers du Gamer (cinéma, salons, ..)
deadPool2   vignette   critique

Deadpool 2 : un retour en (X) Force réussi ! (critique)

par

Deux ans après la belle surprise qu’avait été Deadpool en 2016, sa suite se devait d’être au moins aussi bien. Bonne nouvelle : le mercenaire bavard en a encore suffisamment sous la semelle pour proposer de nouvelles aventures délirantes. Notre critique, garantie sans spoiler !

Après s’être imposé comme le mutant le plus irrévérencieux du grand écran, Deadpool, toujours aussi prompt à briser le quatrième mur - comprenez, parler au spectateur -, espère bien concilier sa vie de mercenaire et sa vie de couple. Mais, comme souvent dans ce genre de situation, Wade Wilson va bien vite constater que rien ne va se passer comme prévu, et que son petit univers n’est pas à l’abri de rebondissements survenant à l’insu de son plein gré. Et alors que l’antihéros se retrouve confronté à une crise existentielle, en coulisse se joue une assez terrible situation : Cable, un homme robotique surarmé venu du futur, a la ferme attention d’assassiner un ado mutant bien mal dans sa peau. Autant pour sauver le gamin que mettre des bâtons dans les roues de son nouveau némésis, Deadpool décide de s’en mêler... mais pas tout seul !

Deadpool 2 est une belle réussite, pour les mêmes raisons que l’était le premier film.

FunKo POP Marvel - Deadpool

9,7€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 9,7€.

Si vous avez vu la dernière bande-annonce du film, sachez-le : elle ne dévoile vraiment pas grand-chose de ce qui vous attend devant Deadpool 2. Toujours classé Rated-R aux États-Unis (c’est-à-dire interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte), le métrage conserve donc ce qui faisait en grande partie le charme du premier volet : une violence totalement décomplexée, appuyée par les commentaires légers d’un Deadpool cabotin. Quant à l’autre partie, à savoir l’humour à la fois subtil et absurde du film, souvent liée à l’aptitude de Wade Wilson à s’adresser directement à son auditoire, elle est également toujours là.

De toute évidence, la production a décidé de conserver la recette gagnante du premier volet, ce qui était très clairement une bonne chose : Deadpool 2 est une belle réussite, pour les mêmes raisons que l’était le premier film. Évidemment, face à un tel constat, il est assuré que les spectateurs n’ayant pas aimé Deadpool n’apprécieront pas plus Deadpool 2, qui n’hésite pas à grossir le trait et miser sur le comique de répétition, autant de clins d’œil aux fans les plus assidus.

Deadpool 2 vignette 22 03 2018Deadpool 2 vignette 08 05 2018

Mais miser sur des dynamiques similaires n’est pas sans risque. En l’occurrence, dans Deadpool 2, c’est surtout le scénario général qui pâtit de la volonté de miser en grande partie sur l’effet de surprise et la provocation. Ainsi, le film semble plus composé de saynètes qui, mises bout à bout, forment un film divertissant, mais cousu de fil blanc, qu’à un long-métrage à l’histoire élaborée et conçue pour tenir en haleine. Le scénario de Deadpool 2 tient sur une serviette de table en papier et s’avère prévisible à des kilomètres. Pour autant, le film n’en est pas moins dynamique et terriblement efficace, distillant autant de doses d’humour que d’action à tous les amateurs de films de super héros en mal de sensations fortes.

Commenter 1 commentaire