Test
me0000870984 2 g84f5y26xn 144x

Wangan Midnight Portable: vroum vroum bof ?

par

Ce  jeu de course nippon, successeur de Street Supremacy, est-il un bon jeu, ou doit-on oublier jusqu'à son nom ?


 

Imaginez un jeu de voitures comme Street Supremacy ([TEST] Street Supremacy : C'est moi qui ai la plus grosse) avec un scénario s'inspirant de la série Initial D, mettant en scène des courses effrénées sur les autoroutes nippones avec des voitures suréquipées...

Et bien, vous avez devant vous Wangan Midnight Portable, le dernier jeu PSP de Genki.


 



Flash-back pour les joueurs de Street Supremacy, ils retrouveront une maniabilité quasi identique par rapport à l'ancien jeu de Genki. Les développeurs ont tout de même pris le temps de gommer des défauts, le dérapage est désormais de la partie. Ce n'est pas pour autant qu'on prend du plaisir à conduire, la prise en main reste toujours rigide, on a souvent du mal à rester droit sur la route.



Les autoroutes japonaises sont constituées généralement de deux voies dans un même sens, pas évident quand on sort d'un virage, à 200 km/h, de ne pas embrasser le mur voire même les voitures civiles qui nous entourent car elle sont présentes et bien là pour nous gêner. Qui croirait que deux convois roulent à deux heures du matin entre nous. Revenons-en aux voitures, certaines voitures se différencient par leur prise en mains, ce n'est pas pour autant qu'on évitera la caisse en savon si on prend sa Nissan Skyline préférée. Autrement dit, on regrette que l'éditeur Genki se soit un peu reposé sur le système de pilotage de Street Supremacy qui ne brillait pas par sa maniabilité.

 




Connaissez-vous la série Wangan Midnight ?

Série datant de cette année, produite par le Studio Japonais A.C.G.T.. Un rapport avec Initial D ? Aucun. Le scénario plutôt traditionnel est sous forme de dialogues entre des personnages, aucune voix, que de l'écrit. Durant le jeu, on peut se questionner de l'utilité de la présence du scénario.



À la fin, on n'est pas convaincu par l'histoire... On se demande même si on va aller gratter vers l'animé du même nom. Hélas pour eux, Initial D règne en maître sur le monde des courses de voitures en manga, autant en terme de gameplay qu'en terme de tuning.

 




Le mode scénario présent dans le jeu est sous forme de missions, 12 au total, plutôt léger mais le niveau de difficulté est présent. Sachant qu'après avoir fini le mode Scénario, il vous reste l'Arcade mode, qui n'est rien d'autre qu'une sorte de "virée" sur l'autoroute où vous affronterez les adversaires que vous croiserez. On notera aussi l'apparition d'un mode pour customiser ces voitures, le Tuning mode. Lui aussi sous forme de missions. Décidément, vous faites partie du M.I.-6 , James Bond n'a qu'à bien se tenir. Le tuning est assez léger, quelques pièces comme un kit Large, des jantes, un aileron arrière, bref, pas suffisant quand on apparition les possibilités de Street Supremacy, voire même Need For Speed.



Sinon vis-à-vis des courses, encore et toujours identique à Street Supremacy (qu'on appellera SS car on ne s'en sortira plus), donc ça reste deux voitures, l'autoroute, le pilote largué par l'autre a perdu. On pourra quand même noter l'apparition de courses à trois pilotes. En fait, c'est deux contre un... Oui oui, les méchants sont très méchants.






Il fait sombre, la nuit tombe. Tout le monde est chez soi, plus aucun bruit ! Si, le bruit d'un groupe de pilotes faisant la course avec des bruits de moteurs difficiles à distinguer, faut-il croire que les concessionnaires font un seul moteur pour toute les voitures ? Ça serait dommage. Pour les dérapages le crissement des pneus est présent mais n'est pas assourdissant, juste présent.



Comme dit précédemment, on regrettera le fait qu'il n'y ait pas de voix, c'est le silence total si ce n'est la musique ridicule des menus, digne d'une salle d'attente. Comme d'habitude, pas de radio ni de B.O digne d'un Need For Speed, c'est un peu dommage ! Ç'aurait été un bon moyen de faire connaître la musique rythmée nippone. Bref, une bande son assez décevante.
 



Comme son prédécesseur SS , les graphismes restent plutôt de bon niveau. Pas d'amélioration globale, on reste au même point. Les voitures sont reconnaissables, les personnages du jeu sont en dessin donc pas de gros problèmes pour les retranscrire proprement. Vis-à-vis des décors, ça tient plutôt la route vu qu'il faut avouer: c'est un peu triste, on regrette que cela ne soit pas un peu plus lumineux comme on le voit dans les reportages mettant en scène ces villes qui ne dorment jamais.

De plus, en se promenant sur les autoroutes, on a vraiment l'impression, malheureusement, d'être encore dans le premier épisode de la série sur PSP. Même bâtiments, même éclairage, tout est très semblable, trop même. Dans l'ensemble, les menus du jeu sont acceptables mais certains trouveront qu'ils sont moins réussis que ceux de SS.
 


Comme mot de la fin, on dira que le jeu est convenable malgré un rapprochement trop visible de Street Supremacy. On constate le peu d'efforts faits par l'équipe de Genki. Trop de vieux et peu de neuf dans cet opus.
 





Malgré le semi copier/coller de SS sur ce dernier jeu, Wangan Midnight s'en sort plutôt bien sans trop être fier. Un scénario où l'on a vite fait d'appuyer sur Start, avec un choix de voitures limité à cinq grands constructeurs japonais et des modes de jeux incluant des missions lassantes, répétitives. On aurait pu placer ce jeu à côté de Initial D dans votre ludothèque mais il aura plutôt sa place dans un entrepôt quelque part au Japon.



Un test de dean93 et IceTiger

 


Commentez cette news en cliquant ICI

Commenter 7 commentaires

koefoner
Je crois bien qu'on touche le fond avec ce test à la noix disons le.
Lhistoire si jamais vous l'aviez compris varie de l'anime et inove plutot
pas mal et donne à ce mode scenario un interet plutot sympa.

De plus les graphismes sont plus que bien fait surtout une fois le tunning
apliqué à vos voitures préférees.

En gros voila un jeu plutot bien qui n'a rien à voir avec initial-d et qui n'a
aucune raison d'y être comparé à part le fait qu'on y retrouve des voitures.
J'espere juste que les gens prendront le temps de le tester par eux-même
sans s'attacher à ce test qui n'est rien d'autre que l'avis de deux personnes
n'ayant jamais fait leur preuves dans le MONDE DU TESTING.
Signaler Citer
IceTiger
J'espere juste que les gens prendront le temps de le tester par eux-même
sans s'attacher à ce test qui n'est rien d'autre que l'avis de deux personnes
n'ayant jamais fait leur preuves dans le MONDE DU TESTING.


Toi en tout cas t'as l'air d'avoir fait tes preuves dans le monde des boulets

:lol:
Signaler Citer
Roccia32
IceTiger a écrit:
J'espere juste que les gens prendront le temps de le tester par eux-même
sans s'attacher à ce test qui n'est rien d'autre que l'avis de deux personnes
n'ayant jamais fait leur preuves dans le MONDE DU TESTING.


Toi en tout cas t'as l'air d'avoir fait tes preuves dans le monde des boulets

:lol:


Si ça se trouve c'est lui qui l'a fait ce jeu , et il s'est vexé :lol:
Signaler Citer
Shyma
Juste une info en passant :

Cero B n'est pas un éditeur, mais la classification du jeu par rapport à l'âge des joueurs. Bref, l'équivalant japonais de l'ESRB américain et du PEGI européen…
Signaler Citer