Test iPhone / iPad
test

[TEST] Zenonia 2

par

Zenonia, l'un des RPG les plus complets de nos iMachines, revient dans un nouvel opus !

Test rédigé par Darknessneo et corrigé par cmaurice et Snoop59.



Zenonia 2
Créateur(s) GAMEVIL inc
Date de Sortie5 mai 2010
CompatibilitéiPhone/iPod touch
Version du Jeu testé1.1
Firmware requis2.2.1
Taille requise31.2 Mo
Langue(s)Anglais
Genre RPG
Âge recommandé9+
Prix3.99 €
Lien iTunesPayante
Gratuite
Note attribuée14/20









Zenonia, une référence en RPG sur iPhone, nous revient avec un deuxième opus qui se veut être la suite du premier.

En effet, après la défaite de Ladon, celui-ci reprend doucement la situation en main et se rétablit. La paix n'avait qu'un temps et voilà que reviennent les forces du mal. L'arbre de la Vie a perdu ses feuilles déclenchant ainsi une amnésie générale. Et voilà le monde au bord de la destruction. Le seul moyen de sauver le monde et son peuple réside dans 4 nouveaux guerriers, dont le but sera de retrouver 4 gemmes.
Serez-vous un de ces combattants ? Allez-vous sauver le monde ?

Le scénario est un peu bourru et franchement lourd. Les nombreux dialogues seront pour la plupart zappés via la commande Skip, et les textes entièrement en anglais ne faciliteront pas la tâche.

Mais regardons le jeu de plus près. Le menu principal vous proposera les traditionnelles options. Nouvelle partie, continuer...
Ici encore, dès le lancement de la partie, une longue introduction vous présentera les personnages et le scénario.

Nous retrouverons alors l'environnement classique des RPG : un inventaire, des armes, des accessoires et items, des skills, un système d'expérience et de level ainsi que des points à distribuer après chaque nouveau level.
Une petite nouveauté est que vous pourrez avoir une fée avec vous un peu plus tard dans l'aventure. Celle-ci évoluera également, et disposera aussi de compétences.

Ces points sont comme dans le premier volet, à répartir entre 4 catégories : Str pour la force et le poids, Dex pour l'évasion, Con pour les points de vie et Int pour le nombre de points de SP utilisés pour vos compétences.
Chaque monstre vous rapportera une quantité de points d'expérience, de l'argent, et parfois des items divers tels que des potions, des matériaux pour la création d'items, des objets de quête, des armures ou armes...
La puissance des objets étant en relation avec le niveau des monstres.

Vous jouerez à la 3e personne avec une vue isométrique nous rappelant le premier volet. Vous retrouverez la plupart des éléments qui ont fait de celui-ci une référence sur iPhone : différentes villes, des magasins d'armes et armures, un forgeron pour réparer vos armes et autre pièces d'équipements qui s'useront avec le temps et leur utilisation, des téléporteurs, une auberge et même un nouveau système d'arène pour faire du PvP (Player Vs Player) en ligne.

Au fil de votre progression, vous pourrez avoir de nouveaux skills, tous plus dévastateurs les uns que les autres. Vous pourrez en outre choisir entre des skills passifs ou actifs. Les passifs amélioreront vos stats de façon constante, les autres devront être activés et consommeront vos SP.
Pour régénérer ces points, vous devrez alors manger de la nourriture.

À noter la grande diversité des objets, armes et armures qui peuplent le jeu. En fonction de la classe choisie, vous aurez différentes armes allant de l'épée au magnum sans oublier la magie !









Comme à l'accoutumée, nous retrouverons l'écran horizontal de vigueur pour les RPG, avec cependant un léger plus qui consiste à détecter comment vous prendrez l'appareil en main afin de faire une rotation de l'écran pour que vous puissiez l'avoir toujours du bon coté. Exploitant le tactile uniquement, vous aurez donc des boutons virtuels pour déplacer, parler, attaquer... Petite nouveauté, les commandes sont adaptables. Ainsi, vous pourrez changer la taille du pad, déplacer celui-ci pour le mettre à un endroit qui vous convienne, vous pourrez faire de même avec les deux boutons principaux du jeu. Vous pourrez également modifier la transparence des commandes et pourquoi pas, les rendre invisible.
Le personnage répond correctement aux commandes, mais il arrivera parfois que l'on sorte du pad quand bien même celui-ci serait réglé au maximum. Les boutons de skills et d'items sont eux plutôt petits, mais suffisamment espacés pour ne pas avoir à galérer en voulant sélectionner un des 4 sorts programmés.

On appréciera également que le personnage réagisse, lorsque vous toucherez un coin, en se déportant pour continuer sa route, ce qui facilite grandement les déplacements. À noter que certains personnages donnent plusieurs coups en une seule attaque. Ceci est un peu gênant lorsque vous vous tromperez de cible, ou de direction, et vous fera perdre du temps qui vous amènera peut-être à encaisser un coup ennemi.

Comme toujours, vous pourrez mettre le jeu en pause en appuyant sur l'icône de l'inventaire dans lequel vous pourrez consulter diverses stats, inventaire, skills... La navigation du menu reste cependant très pénible. Entre les flèches de défilement qui ne répondent pas toujours correctement, ou le système de suppression des items vraiment mal pensé, vous finirez par ne plus gérer votre inventaire pendant plusieurs minutes de jeu, et vous finirez sans doute par vous retrouver avec un inventaire rempli, voire trop lourd.

Vous retrouverez encore dans ce volet le système du blackmith pour combiner des objets afin d'en créer des plus puissants.
Comme dans tout RPG, vous n'aurez pas de niveau de difficulté (enfin, pas vraiment apparent), les ennemis seront de plus en plus forts au fur et à mesure de votre avancement, ce qui vous forcera à monter les levels de votre personnage.
Notez qu'une fois le jeu terminé, vous débloquerez un mode de jeu dans lequel les monstres seront bien plus puissants.


Sans vraiment être catastrophique, la jouabilité dans l'inventaire est une vraie sinécure.




Et nous revoici plongés dans l'ambiance de Zenonia dès le lancement du jeu. Musicalement, le jeu offre un contenu malheureusement très peu varié à la longue et répétitif. Nous retrouvons l'un des points faibles de la première version qui souffrait elle aussi de ce contenu musical trop limité, que ce soit la bande-son, ou les bruitages.
Toujours pas de dialogues parlés, ce qui aurait été un grand plus dans ce jeu contenant une multitude de textes tout au long de l'aventure.

Heureusement, le jeu permet de lancer l'application iPod avant celui-ci. Il faudra cependant penser à éteindre la bande sonore du jeu qui se jouera malgré tout par-dessus votre playlist.


Aucune amélioration majeure par rapport au premier volet.




Toujours dans le même style de Zenonia, on serait amené à croire que les programmeurs n'eurent pas vraiment envie d'innover et risquer de déplaire aux joueurs, et c'est donc sans surprise que l'on ne remarquera aucune évolution majeure des graphismes de ce deuxième volet. Aucune innovation, et même une régression, car fini les décors pluvieux.

On retrouvera différents décors en fonction des régions, les monstres seront parfois copiés/collés avec de nouveaux noms et couleurs, mais les personnages seront tout de même suffisamment diversifiés pour éviter les clones à chaque coin de rue.

Les décors seront assez riches, et offriront une belle palette de couleur et de détail pour plaire aux joueurs. La lumière sera gérée de manière assez réaliste et contribue au réalisme du jeu. Vous retrouverez ainsi la même gestion de l'heure dans le jeu et serez donc amené à traverser les mêmes décors tantôt de jour, tantôt de nuit.

On appréciera également la diversité de l'équipement qui changera les graphismes de votre personnage. Là encore, cela contribue au réalisme du jeu. Malgré cela, le tout reste tout de même assez pauvre en détail et les personnages, bien que visuellement tous différents, n'offrent pas suffisamment de détails pour entrevoir leurs expressions ou mimiques.
Notez que l'on peut en déduire l'ajout de ces sortes de smiley qui accentuent le scénario et le ressentit de chaque personnage, ce qui rajoute sans conteste une profondeur d'expression pour chacun d'eux.

Les effets lumineux des attaques et leurs variétés sont eux plutôt convaincants et bien réalisés. Les monstres disposent d'une palette d'attaque magique assez réaliste et la richesse des skills des 4 personnages est un plus non négligeable.


Aucune évolution dans les graphismes, aucune prise de risque de Gamevil, dommage.


Voila un bref aperçu de ce que vous pourrez voir.




Vous serez comblés une fois de plus par ce volet. Relativement long, comptez plus de 10 heures pour le finir sans forcement faire chaque quête annexe, et bien plus si vous voulez en faire le tour à 100%. À cela, rajoutez le mode hard qui vous fera recommencer tout le jeu tout en gardant votre personnage évolué, inventaire compris, ainsi que 4 personnages jouables. Vous aurez vraiment de quoi varier votre expérience de jeu avec ce nouveau titre.


Comptez bien plus de 10 heures par personnage pour finir le jeu, que demander de plus ?




Zenonia 2 est la suite du premier volet. Reprenant les principes qui ont fait de ce titre une réussite, on regrettera le manque d'évolution et d'originalité. Toujours le même système de classes, les mêmes graphismes, et n'ayant pas vraiment amélioré son contenu sonore, ce titre vous offrira tout de même de bons atouts pour vous divertir convenablement. N'ayant rien perdu de sa superbe durée de vie, proposant 4 personnages différents et l'utilisation d'une fée en soutient, vous pourrez sans nul doute apprécier cette suite, qui cependant n'en est pas vraiment une. Le point négatif, et qui va faire sérieusement pencher la balance de la question de son acquisition (outre son prix un peu élevé, mais raisonnable), est que le jeu est entièrement en anglais...

14/20 De bons atouts pour Zenonia 2, mais qui s'est trop reposé sur les acquis du premier titre. Un must have cependant, pour tous les mordus de RPG. Anglophobes, s'abstenir.





Choisissez votre pseudo et sélectionnez un des 4 personnages proposés.



Zenonia 2 se veut la suite du premier.


Vous pourrez configurer les boutons.


Les traditionnels marchands de nuit seront une fois de plus présents.


Un mode PvP a fait son apparition.


Une fée viendra vous aider dans votre aventure.


Vous affronterez des ennemis de plus en plus puissants au fur et à mesure de votre progression.


Vous ne rencontrerez aucune énigme digne de ce nom, et la plupart du temps, la solution à un problème sera donnée systématiquement par le biais de l'histoire.


Vous disposerez de 11 compétences actives et 8 compétences passives que vous pourrez faire évoluer à chaque nouveau level.


Trouverez-vous le 'Dimensional doors' ?


L'un des derniers boss du jeu.


Une vieille connaissance ?








Retrouvez tous les précédents Tests de Jeux de nos Testeurs, simplement en cliquant ici !
Mots-clés

Commenter 4 commentaires

cyril919
Gardenoir a écrit:Comme RPG le must reste Chaos Ring qui je trouve se rapproche assez d'un final fantasy et qui vaut son prix ^^

+1 :)

Le premier zenonia ne m'avait vraiment pas beaucoup plus, et celui la ne le fait pas vraiment plus envie.
Signaler Citer
LEFBE
Zenonia est plus orienté OLD Scool, il a pour base Zelda que ce soit dans les mouvements, les décors, les attaques.
Chaos ring quant à lui s'oriente plus vers un Final Fantasy Crisis Core.
C'est donc deux génération différentes :)
Pour ma part et ayant connu les deux (et perdu beaucoup de temps sur les deux) je dois dire que j'apprecie ce type de jeu qui, de manière générale n'est pas le plus exporté vers notre beau pays :)
Signaler Citer